Avertir le modérateur

14/03/2018

Locataire de l'Office HLM Paris Habitat à Bagnolet: "vivre dans la merde et être traité comme une merde"

Voilà un témoignage sur les conditions de vie et de logement, à l'intérieur comme à l'extérieur de hlm paris habitat critiques,jets d'ordures,saleté bagnolet,rats bagnolet,souris paris habitat,bruno nerbollier,paris habitat plainte,locataires maltraités paris habitat,discrimination handicapés,handicap bagnolet,insécurité bagnolet,insécurité malassis,insécurité montreuil,mobilisation locataires hlm paris habitat,services municipaux bagnolet critique,commissariat de police bagnolet,laïcité bagnolet,insalubrité paris habitat,personnels paris habitatl'appartement, d'une personne handicapée et pauvre (mais handicap rime avec pauvreté) vivant dans un immeuble géré par l'Office HLM Paris Habitat. Dans le quartier des Malassis à Bagnolet. Et il est question aussi de l'(in)efficacité d'un certain nombre d'agents des services publics de la municipalité. "Les services municipaux, c'est un désastre", disait même un locataire lors d'une réunion publique de 2015, en présence du maire de Bagnolet, Tony di Martino (qui n'est pas en cause, puisqu'il est certainement beaucoup mieux que le précédent maire).

Lorsqu'un habitant des Malassis lit le Bajomag, censé être "le magazine de tous les Bagnoletais", il a l'impression que l'on parle d'une autre ville. Et même d'un autre monde. Même chose quant aux pages Facebook de la ville de Bagnolet, ou alors quant aux dépliants envoyés par l'ancien élu, Razzy Hammadi. Cité parce que sollicité en vain par le passé à propos de questions sur une réglementation qui discrimine les personnes handicapées les plus pauvres. Selon les dépliants, il a agi pour les droits des personnes handicapées. Là encore, la différence entre ce qui est écrit et la réalité de certains habitants est énorme. (Que l'on ne s'y trompe pas. Il ne s'agit pas de critiquer la couleur politique).    

"Vivre dans la merde" est ici à prendre aussi au sens propre du terme, comme vous verrez en lisant le témoignage. Ainsi que ceux qui vont suivre, car cette note n'est que le début d'une longue série. Il y a a beaucoup à dire sur la façon de certains personnels de Paris Habitat de traiter les locataires, de se défiler, les laisser vivre dans un habitat indigne, mais aussi leur pourrir la vie à cause des façons d'essayer de leur donner la faute, de les obliger à faire des démarches et à les recommencer sans cesse (puis de se plaindre du nombre d'appels, de signalements, de démarches, etc.). Et pourrir la vie des locataires à cause de la façon de les traiter.

Vivre dans la merde et être traité comme une merde. Texto. Jusqu'à la discrimination en raison du handicap, aux calomnies, etc. Lorsqu'une personne se fait poursuivre dans la rue par une gardienne qui lui crie dessus que c'est elle la source de tous les problèmes, et que des voisins incommodés par les démarches (visant à ce qu'ils ne jettent plus les ordures par les fenêtres, etc.) s'en prennent à elle, là, il y a un problème, non? Et sachant que Paris Habitat laisse faire. Et qu'appeler ne sert à rien, à moins de vouloir passer son temps en attente. Et ainsi de suite.

Les façons de balader les locataires sont innombrables. Ils peuvent supplier ou alors envoyer des lettres recommandées, cela ne sert à rien. Le personnel ne vient pas constater, donc les problèmes n'existent pas. Ou alors, un technicien passe et constate, il donne raison au locataire, mais il n'a pas le droit de lui laisser le constat. Et Paris Habitat dira autre chose... Et le gardien (Madame Asma Belkebir, en l'occurrence) engueule le locataire et le rembarre quasiment à chaque fois qu'il signale ou appelle, jusqu'à le briser. Enregistrements à l'appui, dont le personnel est au courant, mais il n'en a rien à faire, puisque la hiérarchie le soutient. C'est dit texto.  

En l'occurrence, ce n'est pas un comportement isolé. Cette personne handicapée raconte ses expériences pendant huit ans, dans un logement qui était pourri avant qu'elle n'y entre, avec trois gérants successifs et trois gardiens successifs. Un état des lieux prérempli. Une chambre inaccessible, à cause d'un couloir bloqué par une carcasse en bois encastrée dans le mur, et le personnel qui conseille à la locataire d'introduire ses meubles... par la fenêtre. Etc. Plus l'expérience avec le directeur d'agence, Monsieur Bruno Nerbollier, plus la directrice de la filiale Est, Emmanuelle Copin et leur secrétariat, plus des personnels à divers niveaux.

"On est pas dans le 16ème, ici!", s'exclame un gardien. 

Au meilleur des cas, les dirigeants ignorent les démarches, réagissent lorsqu'ils sont interpellés publiquement en disant qu'ils vont s'en occuper, et puis les locataires n'entendent plus parler d'eux. Réparations? Voyons! Lorsque quelque chose est fait, c'est du rafistolage, avec des matériaux low cost... Et les démarches doivent recommencer, parce que l'effet dure quelques semaines tout au plus. Au final, cela coûte plus cher. "Mais c'est de l'argent public!", s'exclamait Madame Morin, de la filiale Est, en disant que l'Office HLM Paris Habitat n'allait quand même pas dépenser de l'argent pour faire des réparations et que la locataire devait s'adresser à son assurance, que c'était sa faute, en gros, de ne pas avoir signalé les problèmes à son assureur. Mais il s'agissait d'une insalubrité déjà présente à son arrivée. Cachée en bonne partie, puisque l'ampoule était grillée là où les dégâts avaient noirci tout un mur. Pour le reste, le gardien disait qu'il s'agissait de traces de dégâts des eaux anciens, mais réparés. Au locataire de prendre le logement en l'état...     

Voyons donc pourquoi j'ai titré "vie dans la merde", constat partagé: 

Il y a les excréments humains, ceux des locataires des étages supérieurs qui infiltrent les murs et coulent le long des murs, tombent parfois sur la tête en entrant dans la cuisine, coulent aussi le long des installations électriques et jusque dans l'évier, et forment des flaques au sol. De quoi glisser dessus. Surtout une dame qui n'est pas très stable. Des excréments humains dehors aussi, puisque des voisins jettent des couches pleines et d'autres tas de merde, qui peuvent arriver sur le rebord des fenêtres ou sécher sur les vitres.

 

Lire la suite

09/03/2018

Endométriose: Le livre de Anne Steiger "Une araignée dans mon ventre" reprend mon travail sur l'endométriose. Deux parcours différents

Il s'agit de la partie "enquête" du livre de Anne Steiger "Une araignée dans mon ventre. Mon combat contre l'endométriose", paru chez Autrement le 7 mars 2018. A la fin, je donne un exemple de propos et analyses repris à la page 253-254 dans ce livre, depuis cet article de 2009, anne steiger,une araignée dans mon ventre,endométriose psychologie,endométriose sexisme,business de l'endométriose,chronicisation endométriose,yellow-washing,enantone effets indésirables,decapeptyl,exérèse complète endométriose,endométriose traitement naturel,endométriose traitement médical,énergie plasma endométriose,chu rouen endométriose,horace roman,conflits d'intérêt endométriose,endométriose communication,plagiat livre endométriose,elena pasca,anne steiger business,marie-sophie germain,plagiat,marie-sophie germain endométriose"Chroniciser les maladies est plus rentable que de les guérir", à partir de ma référence au prix Nobel Richard J Roberts et de la traduction que j'ai faite d'un entretien à un journal espagnol. (Traduction dont un fragment est repris tel quel, sans que je sois citée comme auteure, ni dans le texte ni dans la note).  

Dans ce texte mis à jour, je réponds à certaines personnes ayant eu des réactions agressives à mon encontre et/ou ayant tenu des propos qui ne correspondent pas à la réalité de mon parcours d'engagement sur ces questions. Occasion de rappeler quelques étapes de mon parcours et de mon combat contre l'endométriose, pour obtenir des avancées bénéficiant à tout le monde. En regardant les plus de 700 articles sur Pharmacritique et en faisant une recherche sur mes activités, prises de position, interventions, etc., il est facile de voir mes engagements pour les droits des malades, dans la critique de toutes les formes de lobbying, de conflits d'intérêt en santé et en médecine, dans l'effort (commun aux milieux critiques) d'arriver à une recherche, une formation, expertise et information indépendante sur toutes les questions médicales, incluant la santé environnementale et la critique des mêmes procédés dans le complexe naturo-psycho-holistique. 

Ces personnes comparent Anne Steiger et moi, font de Anne Steiger la lanceuse d'alerte et autrice des analyses sur les points abordés dans mes écrits puis dans son livre, et donc autrice de l'"enquête qui manquait en France". Je voudrais saluer aussi l'enquête faite par Anne Steiger en 2006, à partir de ses propres activités de journaliste "psycho-sexo", relatées dans son livre "La vie sexuelle des magazines. Comment la presse manipule notre libido et celle des ados" (Michalon 2006). Il faut lire ce livre, car il nous apprend beaucoup sur les coulisses de la presse "féminine" et "masculine", sur la publicité, sur le trash et le X et l'étendue de leur influence sur les rédactions, à travers la régie publicitaire, donc à travers les intérêts économiques. Sujets abordés de façon différente par Anne Steiger et par moi, dans nos parcours respectifs, puis abordés de la même façon quant à l'impact de la presse en matière d'endométriose. Nos positions ont fini par converger. Vers mes critiques. 

Les analyses de diverses dimensions de l'endométriose sont dans mon livre d'enquête en libre accès et dans les autres écrits, eux aussi en libre accès, sur Pharmacritique comme sur le blog Victimes Enantone, Decapeptyl de l'association de victimes que j'ai fondée en 2006 (et les supports qui le complètent). Par exemple, non seulement j'ai analysé la psychologisation et la misogynie, et sans avoir jamais eu de pratiques allant dans ce sens, mais j'ai même obtenu des victoires concrètes, dès 2007-2008 (voir cette page, entre autres). Non seulement j'ai analysé les traitements de l'endométriose, leur efficacité et leurs effets indésirables, mais j'ai informé publiquement, en postant sur les deux blogs, sur les listes de discussion et partout où je pouvais pour alerter, éduquer, informer.

J'ai été lanceuse d'alerte auprès des autorités de pharmacovigilance très tôt, avec un militantisme que seul mon handicap limitait. Suite à une rencontre en septembre 2007 avec les hauts responsables de la pharmacovigilance - qui n'a pas été de tout repos, non plus, d'autant que j'ai toujours été seule dans ces démarches publiques - et grâce à la documentation très fournie et très rigoureuse, ce militantisme a abouti à ce que l'AFSSAPS / ANSM reconnaisse plusieurs dizaines d'effets indésirables et les introduise dans les notices officielles d'Enantone, Décapeptyl, Zoladex, Synarel et tous les autres analogues agonistes de la GnRH et leurs diverses formes d'administration.

Quant au business de l'endométriose, on trouve les articles (voir liens à la fin) sur les trois piliers (médico-pharmaceutique, naturo-psycho-holistique et communicationnel/ publicitaire/ médiatique) dès 2008, synthétisant ce qui était plus épars avant. Et beaucoup d'articles et interventions après. J'ai fait une autre synthèse des informations disponibles et de mes analyses et recherches (y compris scientifiques) dans le livre ouvert posté fin 2016/ début 2017. Soucieuse que des ressources de qualité, correctes, soient accessibles à toute personne qui ferait une recherche, qu'elle soit malade et/ou professionnel de santé. 

Je reçois beaucoup de sollicitations, à la suite de divers sujets abordés. Y compris quant à l'endométriose, pour donner des noms de chirurgiens sachant faire de l'exérèse complète conservant les organes, informer quant aux effets indésirables des médicaments, etc. Je n'ai plus répondu aux journalistes ces dernières années et jusqu'il y a quelques semaines.

C'est par solidarité que j'ai reçue Anne Steiger chez moi, touchée par son message, pour l'aider en tant que femme demandant de l'aide, cherchant à comprendre ce qui lui arrivait, ce qui nous arrivait, ce qui implique de lui exposer une construction sociale dont j'ai une approche globale particulière. Et faire ce que je fais d'habitude lorsque j'aide quelqu'un à comprendre: des analyses de toutes les dimensions fondamentales, telles que la misogynie, la psychologisation, allant de pair avec la standardisation des comportements dans une santé marchandisée, etc., analyses qui sont indispensables pour comprendre ce qui nous arrive, selon moi. Je n'allais pas refuser de l'aider parce qu'elle était journaliste... Et même lorsqu'elle m'a parlé de son intention d'écrire un livre - qu'elle voulait être de témoignage, et non pas technique, et dont elle m'a dit qu'il était en suspens à la lecture de mon travail -, j'ai continué mais en demandant que nos échanges privés et amicaux restent privés. Et sans jamais renoncer à mes droits d'auteur et en exprimant des réserves sur l'utilité d'un produit commercial, etc. 

Anne Steiger était évidemment libre de citer mes travaux publics, comme tout le monde. D'ailleurs, j'ai toujours dit à tous ceux qui s'y intéressent, qu'il fallait éviter de paraphraser et de transposer les propos oraux, car les risques d'erreurs sur un sujet aussi technique et pointu sont trop grands. Surtout de la part de quelqu'un de "novice" en santé en général et en endométriose aussi. Citer les travaux écrits, par contre, c'est sans risque.

Et moi aussi, j'étais libre de vouloir garder privés des échanges privés et amicaux qui ont eu lieu chez moi (or je n'y invite pas les journalistes) et en évoquant des aspects intimes sur mes maladies et mon dossier médical, en évoquant des démarches en cours dans l'intérêt de toutes les femmes malades, etc. Je lui ai fait confiance, sans oublier toutefois de demander, y compris par écrit, une "confidentialité totale" sur ces échanges de vive voix, ceux téléphoniques et les mails qui s'y rattachaient. Anne Steiger s'y est engagée, or elle a repris beaucoup de ces contenus privés, a repris mot-à-mot des propos oraux, en a paraphrasé d'autres, repris des tournures de phrase et façons de présenter les choses par comparaison, etc.; elle a aussi utilisé des matériaux évoqués dans les mails ainsi que des données de mon dossier médical, prises pour des généralités. Tout a été enregistré, car c'est une condition posée dès le départ, évoquée plusieurs fois, d'ailleurs, et elle l'a acceptée.  

C'est mon approche globale originale que Anne Steiger a reprise, ainsi que des analyses de détails originales, une recherche inédite qui aurait dû rester dans l'ombre (car pas finie et  intégrée dans des démarches dans l'intérêt de toutes les femmes) ainsi que des façons originales d'aborder et expliquer diverses dimensions. En continuité avec mon travail sur d'autres sujets, traduit dans des centaines d'articles sur Pharmacritique et ailleurs ainsi que dans des prises de position médiatiques, débats, auditions par les pouvoirs publics, conférences, activités associatives diverses.

Par contre, les erreurs dans le livre "Une araignée dans mon ventre. Mon combat contre l'endométriose" ne viennent pas de moi. Et il y en a beaucoup, malheureusement. C'est ce que je craignais et le lui ai dit plusieurs fois, car c'est impossible de maîtriser tout cela en si peu de temps.  

Lire la suite

06/03/2018

"Redéfinir l'endométriose à l'âge moderne" par le Dr David Redwine. En finir avec les préjugés de maladie des règles, chronique, incurable et à médicamenter

Quelques soucis techniques d'affichage de mes remarques. La traduction est complète.

Ce texte comporte deux parties: un texte par moi afin d'esquisser le contexte global, puis la traduction du texte "Redéfinir l'endométriose à l'âge moderne" par le Dr David Redwine, déjà postée sur cette page (avec la permission de l'auteur et une autre introduction par moi).

Tous les aspects abordés ici sont présentés dans mon livre en libre accès, de plus de 200 pages. C'est la synthèse (mise à jour fin à l'été 2017 et avec quelques passages références ajoutées en février dernier), de mes enquêtes depuis près de 15 ans, qui développent certains aspects techniques abordés dans des textes anglophones, mais apportent une approche globale sur le business de l'endométriose et sa chronicisation, ainsi que des analyses de détail de ses stratégies, ses discours, ses acteurs et moyens de diffusion et d'influence. Les autres textes sur l'endométriose et son business sont accessibles en descendant sur cette page.  Une première synthèse date de 2008, sous le titre "L'industrie du cancer, modèle du business de l'endométriose chronicisée. Yellow-washing médico-industriel, psychanalytique, naturopathique, communicationnel...". La chronicisation est réaffirmée en 2009 sur ce blog et sur celui de l'association des victimes Enantone, Decapeptyl (que j'ai fondée en 2006), et ainsi de suite. 

Marie-Anne Mormina a publié en 2015 un livre appelé La Maladie Taboue, utile et bien fait, semble-t-il, et qui renvoie à moi pour les sujets polémiques tels que le business, la psychologisation et les effets indésirables des médicaments. Or ce n'est pas l'endométriose qui est taboue, mais son traitement curatif et tout le business qui l'empêche. "Tabou", les "héros" qui "brisent les tabous" et "sortent l'endométriose de l'ombre" alors que personne n'en parlait et ne faisait des recherches avant, voilà des éléments de langage destiné à donner l'illusion que la communication et médiatisation actuelles sont informatives, se font dans l'intérêt de la santé des femmes, en rupture avec le passé. Or c'est l'involution que l'on constate, de plusieurs points de vue.    

Les trois piliers de la médicalisation des femmes et de la chronicisation de l'endométriose 

Évidemment, chacun de ces complexes doit être pensé avec ses satellites et sachant qu’il y a des recoupements entre les trois:

  • Complexe médico-industriel et scientifique conventionnel, sous contrôle des industriels pharmaceutiques, fabricants de dispositifs médicaux, et des leaders d'opinion médecins bombardés experts grâce à la communication,etc. 
  • Complexe naturo-psycho-holistique (autour des deux pôles majeurs que sont les pseudo-médecines douces genre naturopathie, et la psychanalyse. Les deux tout aussi arbitraires scientifiquement) 
  • Complexe communicationnel, médiatique, publicitaire et du lobbying

Autrement dit: les "industries de la santé" (sic) et ceux qui font leur promotion, diffusent l'idéologie consumériste et l'individualisme néolibéral, fabriquent et manipulent l'opinion.

 

Lire la suite

04/03/2018

Colloque pour une recherche scientifique responsable, le 6 avril 2018, par Sciences Citoyennes

L’association Sciences Citoyennes a publié en 2015 un Manifeste pour une recherche scientifique responsable (accessible sur cette page) “appelé à interpeller et à encourager le débat concernant les finalités de la recherche, les moyens de les mettre en oeuvre et les responsabilités individuelles et collectives”.

Depuis décembre 2017, le Manifeste a été complété par tout un dossier, accessible sur cette page, qui donne des éléments de plaidoyer sur les dimensions majeures de cette thématique.

SciencesCitoyennes_Twitter_Responsabilite_v2.png

La réflexion se poursuit par une série de colloques, dont le premier aura lieu le 6 avril 2018 au Sénat. Le programme, l’inscription (gratuite mais obligatoire) et d’autres informations pratiques sont sur cette page.

Lire la suite

02/03/2018

La contestation sociale ne doit pas être bâillonnée ! Rappel de la pétition contre les poursuites-bâillon par l'Ordre des médecins. Urgence d'une loi anti-SLAPP

Commentaires et liens à la fin sur la pétition, l'alerte par le Dr Dominique Huez et les poursuites-bâillon à son encontre, etc. Il est urgent d’adopter une loi anti-SLAPP, anti-procédures bâillon, qui s’appliquerait évidemment dans tous les domaines, pour protéger lanceurs d'alerte, journalistes, etc. 

*

Communiqué de presse de l’organisation Convergence Nationale des Collectifs de Défense et de Développement des Services publics 

convergencenationale.png

Paris le 1er mars 2018

Pour avoir relaté, témoignages et preuves à l’appui, un cas de discrimination syndicale au sein du groupe spécialisé dans le recyclage Paprec, deux journalistes de  "l'Humanité", Kareen Janselme et Cyprien Boganda, ont été mis en examen pour « diffamation » le 20 février.

Lire la suite

27/02/2018

Faire la lumière sur les consentements (dits) éclairés aux essais cliniques

Par Pierre BIRON essais cliniques,consentement éclairé recherche,éthique médicale,conflits d'intérêt recherche,relation médecin patient,information médicale,biais essais cliniques,pierre biron,essais cliniques financement,cobayes recherche médicale,testeur médicaments,protection participant essai clinique,déontologie médicale,médecin conflits d'intérêt,transparence recherche médicale,pharmacologie clinique,recherche industrie pharmaceutique,comité d'éthique de la recherche clinique,éthique essais cliniques,protocole recherche

Professeur honoraire de pharmacologie à l’Université de Montréal. DPI et présentation à la fin

 

Ethique de la recherche en pharmacologie clinique

Des milliers d’essais cliniques de médicaments sont en route en Europe chaque année. Quand le chercheur est un clinicien, il recrute souvent parmi ses patients.


Vu la telle asymétrie qui existe entre soignant et soigné, l’éthique exige une transparence totale lorsqu’une nouvelle donne se présente dans la relation patient-médecin, qui devient alors une relation participant-chercheur. Quand le spécialiste universitaire, déjà fort bien payé, devient investigateur rémunéré par une industrie du médicament, c’est clair dans l’esprit de tout éthicien qu’il doive déclarer tout conflit d’intérêts (ci-après CI), quels que soient son opinion personnelle à cet égard ou son discours auprès des patients à recruter.

Lire la suite

24/02/2018

Forfait ROSP et forfait structure, le secteur 2.0 des primes à la performance : tout sauf de la santé publique, une carotte pour les médecins, mais un bâton pour les patients...

Communiqué de presse du Syndicat de la rosp,prime médecine générale,revenus médecins,codage cim 102,forfait structure,aide logistique médecine générale,santé publique,qualité des soins indicateurs,syndicat de médecine générale,paiement à la performance,délégués assurance-maladie,tarification à l'activité,arrêts maladie contrôle,employeurs influence sur médecine,protection sociale limitesMédecine générale (SMG), daté du 20 février 2018, qui se passe de commentaires. 

"On dit aux médecins : remplissez vite vos indicateurs ROSP, vous avez jusqu’au 31 janvier puis jusqu’au 5 février, maintenant jusqu’au 15 février 2018.
Des délégué.e.s de l’Assurance maladie sont dépêché.e.s dans les cabinets pour aider les pauvres médecins à remplir les satanées cases sur leur espace pro ameli.fr. Les organisations syndicales représentatives font moult réunions d’information et de tutoriels en ligne pour que l’on ne néglige aucun indicateur, pour ne perdre aucun euro de cette nouvelle « prime ».

Lire la suite

20/02/2018

Le Dr Knock après neuf décennies. Le prophétisme de Jules Romain

Par le Pr Pierre Biron jules romains,dr knock,pierre biron,disease mongering,fabrication de maladies,maladies inventées,conflits d'intérêt médecine,désinformation médicale méthodes,relation médecin patient pouvoir,influence médecin,soins médecine commerce,médicalisation bien-portants,surconsommation médicaments,médecine préventive critique,prévention abus,industrie pharmaceutique influence prescription,marketing pharmaceutique

(présentation à la fin de l'article)

  

La petite histoire de la pièce

L’écrivain et dramaturge Jules Romains n’avait pas convaincu la Comédie française, mais quand le comédien Louis Jouvet lut la pièce, il en fut enthousiasmé, lui qui avait été pharmacien avant d’embrasser la scène. Au fil des répétitions, Romains le convainquit d’être lui-même, courtois, sarcastique et sûr de lui. Lors de la création à la Comédie des Champs-Élysées, l’auditoire est si enthousiasmé que le célèbre André Gide s’empresse d’aller féliciter Jouvet dans sa loge. Jouvet s’est investi dans le rôle au point que cette pièce remplira sa carrière comme acteur et scénariste : plus de 1440 représentations et finalement, deux films dont le second lancé en 1951.

Pourquoi revisiter ce classique du théâtre français ?

D’abord parce que deux médecins généralistes anglophones – la britannique Iona Heath de Londres, grande défenderesse de la médecine à visage humain– et surtout I’écossais Iain Bamforth de Strasbourg, connu comme traducteur et essayiste, ont apporté des éclairages intéressants en rapprochant l’hygiène de la politique. Leur lecture vaut le détour :

Lire la suite

19/02/2018

Appel à la fraternité laïque : Ne laissons pas mourir Mohamed Louizi ! Signons la pétition de l’UFAL

L’Union des familles laïques UFAL a mis en place, leMohamed Louizi,musulmans laïques,Plaidoyer pour un islam apolitique, Mohamed Louizi grève de la faim, appel UFAL mohamed Louizi, Islam apolitique,Frères musulmans en France, Frères musulmans Louizi, islamisme analyse critique, Islam politique critique, Islam politique France, entrisme islamisme, islamisme élus français, Macron Islam, Islam clientélisme, islamisme politiques locales, Islam politique influence France, laïcité vs Islam politique, République laïque danger islamisme 19 février 2018, une pétition pour soutenir Mohamed Louizi, qui peut être signée sur cette page:

Voici le texte de la pétition, appel à la fraternité avec cet homme qui a pris des risques pour nous livrer des analyses détaillées et lucides sur les défis inédits auxquels notre démocratie est confrontée et aux conséquences de l’inaction des politiques et de la désinformation par la plupart des media.

Au vu de son engagement, il est encore plus légitime de manifester notre solidarité avec notre concitoyen, lui apportant ainsi le soutien moral -  et un soutien financier pour les frais d’avocat et de justice, pour ceux qui peuvent participer à la cagnotte Leetchi -  dont il a besoin.

Lire la suite

Les lobbyistes anglo-saxons planifient dérégulation du commerce et élimination des normes européennes. Ripostons avec les ONG anti-lobbying !

Un article du journal britannique lobbying,normes de sécurité européennes,dérégulation commerce,néolibéralisme lobbying,individualisme néolibéral,consommateur néolibéralisme,citoyen vs consommateur,france-bashing,europe-bashing,commerce britannique post-brexit,obamacare réforme trump,régulation européenne commerce,europe protection santé,europe protection consommateurs,poulet au chlore,bœuf aux hormones,libre-échange vs régulations,lobbying anti- étatique,lobbying dérégulation marché,associations anti-lobbying,alter-eu,sciences citoyennes lobbyingcentriste The Guardian, daté du 17 février 2018 et signé par l’éditorialiste Michael Savage, mérite toute notre attention, comme point de départ d’une réflexion urgente. Car les agissements dévoilés nous concernent tous, par-delà les Britanniques qui sont les premiers à subir, et expliquent aussi certains leitmotivs de ce que l’on pourrait appeler communication d’influence pour fabriquer une opinion qui reprend de façon réflexe les clichés de Europe-bashing, en plus du France-bashing habituel qui vise le modèle politique républicain de l'intérêt général et du bien commun avant les profits économiques. 

Le titre et le sous-titre de l’article du Guardian: Revealed: Right-wing Groups Plot to Ditch EU Safety Standards on Food and Drugs. Ideal’ UK-US trade deal would see banned products sold in post-Brexit Britain, says accidentally released memo.

“Révélations: Des groupes d’influence de droite conspirent afin de se débarrasser des normes de sécurité de l’Union européenne pour les aliments, les médicaments et les substances chimiques. Le traité “idéal” de libre-échange GB-US imposerait la vente sur le marché britannique post-Brexit de produits actuellement interdits, selon un mémorandum rendu public par erreur.”

Nous apprenons que la vigilance de Greenpeace, exerçant en permanence une veille sur les manigances et les publications des lobbyistes, communicants, multinationales, industriels et divers autres acteurs du marché, à permis de repérer et révéler publiquement un plan sans précédent des milieux économico-financiers américano-britanniques pour imposer leurs propres standards économiques dans les traités à venir, au lieu des standards européens, adoptés jusqu’alors par la Grande-Bretagne. À partir des futurs traités américano-britanniques, c’est le système mondial de commerce que ces lobbyistes veulent totalement déréguler.

En fin d’article, je rappelle comment nous pouvons agir et empêcher qu’on nous prenne pour des cons qui se laissent museler avec des produits frelatés et bon marché…

Lire la suite

15/02/2018

Pétition adressée à Macron pour le respect de la laïcité, selon la loi de 1905 et la Constitution

J’espère que nous serons nombreux à signer et à laïcité macron,liberté de conscience,science vs croyance,laïcité radicalisée,religions droit public,religions droits des femmes,loi de 1905 contenu,constitution laïcité,laïcité signification,comité 1905 draguignan,enseignement fait religieux,laïcité école,macron religions,communautarisme macron,macron culte musulman,laïcité formation enseignants,organisation du culte musulman,lobbying religieux,revendications religieuses,neutralité laïcité,liberté de culte laïcitéfaire connaître cette pétition pour la laïcité, sous forme de lettre ouverte adressée par le Comité 1905 de Draguignan à Emmanuel Macron. Pour la signature, allez sur cette page du site Mes Opinions:

https://www.mesopinions.com/petition/politique/respect-lo...

Voici le texte de la pétition “Pour le respect de la loi de 1905/ Lettre ouverte au Président de la République”, mise en ligne le 11 février 2018:

Monsieur le Président de la République,

Nous attendons de vous que vous respectiez la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat !

Citoyens de la République Française «indivisible, laïque, démocratique et sociale», nous sommes choqués et inquiets après avoir pris connaissance de vos discours du 21 décembre dernier et du 4 janvier devant les représentants des cultes (catholique, juif, musulman, protestant, bouddhiste et orthodoxe) et nous nous demandons si vous souhaitez garder le titre de Président de la République laïque qui est la nôtre, ou si vous souhaitez devenir le président religieux d'une république multi-concordataire à laquelle nous ne saurions souscrire.

Lire la suite

13/01/2018

L'Allemagne a couvert l'ayatollah Shahroudi, auteur de crimes contre l'humanité et garant de l'oppression des femmes en Iran

Billet écrit sur le téléphone, d'où les difficultés de mise en forme, surtout pour les liens

 

Honte à Angela Merkel et au gouvernement allemand tout entier pour avoir couvert l'un  des plus hauts dignitaires iraniens et avoir donc délibérément tenue secrète sa présence pendant six semaines. Empêchant ainsi de facto son arrestation. Il s'agit pourtant d'un responsable de crimes contre l'humanité et co-responsable de l'oppression des femmes en Iran depuis 1979 ! Et ce tout alors que l'Allemagne ne cesse de donner des leçons de morale à l'Europe entière et à se poser en guide. 

Des militants pour les droits humains se sont mobilisés pour alerter les citoyens et saisir la justice, mais sans pouvoir empêcher la collaboration, ni l'arrestation. .. Au premier rang de ces combattants figurent des militantes pour les droits des femmes telles que Mina Ahadi, iranienne exilée en Autriche,  communiste et laïque, qui est l'une des dirigeantes du Parti communiste-ouvrier d'Iran.

Voici les détails de cette sinistre preuve de la servitude volontaire des pays occidentaux face à des dictatures de tous poils du Moyen-Orient. L'Allemagne ménage tout le monde, en même temps que ses intérêts partout, depuis l'Iran jusqu'à l'Arabie Saoudite, qui ne sont pourtant pas tellement amis-amis... 

Le gouvernement allemand a collaboré avec l'Iran pour organiser en cachette le séjour en Allemagne d'un des plus grands criminels du régime iranien: l'ayatollah Seyyed Mahmoud Hashemi Shahroudi. Voici sa présentation sur Wikipedia :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hashemi_Shahroudi
Il a même un site officiel en anglais, tout à sa gloire.
Ancien chef du pouvoir judiciaire iranien, il est co-responsable des persécutions et des exécutions en Iran. Il a signé lui-même des condamnations et des arrêts de mort, et des témoignages existent sur des participations directes de Shahroudi à des mises à mort.

FB_IMG_1515841664898.jpg

Lire la suite

24/10/2017

Totomoxtle: le design écologique au secours des variétés de maïs mexicain détruites par Monsanto... Vote jusqu'à demain

 Le vote pour le projet écologique et novateur de l'artiste mexicain Fernando Laposse, intitulé monsanto maïs,semences traditionnelles maïs,totomoxtle,fernando laposse,design écologique,agri food awards,agriculture mexique monsantoTotomoxtle, est possible jusqu'à demain 25 octobre, depuis cette page.  C'est très simple, il vous suffit de donner votre nom et une adresse mail. La vidéo explicative ci-dessous est en anglais, dure environ 5 minutes et contient de très belles images et des explications historiques plaçant son projet de design durable dans un contexte culturel et écologique de préservation de pratiques agricoles profanes. Le site de Fernando Laposse contient des informations et des images complémentaires. J'ai appris des choses sur l'histoire du maïs, la richesse des 62 variétés encore présentes (mais en danger) au Mexique, sur l'agriculture traditionnelle et les autres usages des plants de maïs, de même que sur la gastronomie mexicaine. Nous sommes très loin du maïs jaune et uniforme que l'on connaît de par l'agriculture intensive...

Au vu de ce que représente le maïs traditionnel, toute contribution à sa sauvegarde est une façon d'agir contre le lobby agro-industriel qui détruit la biodiversité, appauvrit les paysans et les mène au suicide, détruit les semences paysannes et instaure des monopoles et des brevets sur des variétés et des espèces naturelles. Les paysans détenteurs d'un savoir millénaire sont exclus au profit des gros cultivateurs ayant les moyens d'acheter les semences uniformisées détenues par des multinationales telles que Monsanto et Syngenta, selon les catalogues de variétés autorisées. La nature dressée, uniformisée, brevetée... Monsanto qui impose aussi les variétés OGM avec ses pesticides et insecticides, dont le plus connu est le maïs transgénique MON810.

Voilà quelques-unes des connotations du très beau projet d'un jeune artiste mexicain, Fernando Laposse, pour contribuer à sauvegarder la biodiversité, et en particulier les variétés traditionnelles mexicaines de maïs ainsi que les méthodes anciennes de culture.

Le projet de ce jeune créateur a déjà gagné un prix, et l'on peut toujours voter jusqu'au 25 octobre pour qu'il obtienne le prix Future Food Design Awards, ce qui lui assurerait un financement, la possibilité d'être entériné et de se développer à une échelle plus large, mais surtout une médiatisation importante. Il est exemplaire en termes de développement économique respectueux de la nature et du patrimoine culturel immatériel non seulement du Mexique, mais de toute l'Amérique Centrale. Et la production d'objets décoratifs et de meubles en contre-plaqué est faite par une coopérative de paysans pauvres qui ont perdu leurs terres à cause des multinationales.

Nous sommes en plein dans l'actualité, puisque Bayer/Monsanto et le glyphosate font les gros titres par leurs actions de lobbying, entre autres. D'où la mobilisation de la coalition européenne anti-lobbying ALTER-Eu, qui a lancé plusieurs initiatives dont une lettre, co-signée par Sciences Citoyennes, exigeant que Monsanto et ses intermédiaires, sous-traitants, lobbyistes, communicants, etc. soient définitivement exclus de tout accès au Parlement, à la Commission, au Conseil de l'Europe, ainsi qu'aux autres instances européennes. Vous voulez agir? Outre la pétition Stop glyphosate! et votre soutien aux associations et ONG qui mènent les combats, vous pouvez aussi soutenir des projets tels que Totomoxtle de Fernando Laposse, qui permettra à des paysans spoliés de replanter des variétés traditionnelles de maïs et de vivre de leur travail.


07/10/2017

Quels patients serons-nous demain? Promesses de personnalisation: des médecines douces au transhumanisme. Table ronde le 7 octobre à Pantin

Le festival Sciences infuses, qui a lieu du 17 septembre au 14 octobre sous le titre "Quelle santé pour demain?". C'est la question d'ensemble, commune aux manifestations sur lesquelles vous pouvez vous informer à partir de cette page.

Le samedi 7 octobre à 17:00 aura lieu à la Bibliothèque Elsa Triolet de Pantin une table ronde sous le titre "Quels patients serons-nous demain?", à laquelle j'aurai le plaisir d'intervenir pour débattre avec Caroline BARRY, chercheure à l'INSERM, membre d'une équipe chargée d'évaluer les pratiques alternatives. Cette équipe a déjà rendu plusieurs rapports d'évaluation scientifique de certaines pratiques (de pseudo-médecines dites douces, alternatives, naturelles,...) telles que l'ostéopathique, l'auriculothérapie, l'hypnose, etc. Caroline Barry présentera et commentera les résultats de ces évaluations et les perspectives d'avenir. J'aborderai, quant à moi, le volet technosciences en médecine, du point de vue des enjeux éthiques et de la nécessaire lecture critique des promesses...

Avant de commenter et de parler des critiques d'une psychanalyse qui est l'exemple-type de la mystification pseudo-scientifique, voici la présentation de la table ronde sur cette page du site des bibliothèques de Pantin, qui contient aussi toutes les informations pratiques:

"Une médecine sur mesure, c’est la promesse de la médecine personnalisée. Grâce aux progrès de la génétique, de la pharmacie et de l’informatique, une révolution scientifique est annoncée : traiter chaque patient en fonction de son profil génétique, de son environnement.

Mais cette médecine prédictive inquiète aussi: est-elle vraiment fiable ? Prédir une maladie qui se déclarera peut-être dans 20 ans, n’est-ce pas gâcher la vie des patients qui d’ailleurs se tournent de plus en plus vers les médecines alternatives : hypnose, jeûne, ostéopathie

Philosophe, animatrice du blog Pharmacritiques, Elena Pasca de l'association Sciences Citoyennes est connue comme lanceuse d’alerte, elle échangera avec Caroline Barry, chercheuse à l'INSERM qui travaille à l’évaluation des médecines alternatives.

Image : CC BY-NC-ND 2.0 Richard Ricciardi"

J'aimerais lire ces deux volets autrement, j'aimerais pouvoir dire que ce festival s'interroge cette année sur médecine personnalisée,caroline barry,inserm médecines douces,transhumanisme médecine,homme bionique,don d'organes,bioéconomie,corps-marché,marchandisation de la santé,médecine contrôle social,biotechnologies risque médecine,technosciences médecine,elena pasca,soins holistiques,psychanalyse hyperactivité,psychanalyse efficacité,psychanalyse misogynie,gérard pommier,yann diener,gilbert levetles formes de santé qui se mettent en place d'une part par l'emprise de plus en plus grande des pseudo-sciences ("médecines douces", "médecines alternatives", complémentaires), d'autre part par les changements de la médecine venant des technosciences et des applications technologiques. Car ces deux volets sont essentiels dans la réponse sur les patients que nous serons demain: soit croyants et acceptant tout ce qui vient des technosciences et va vers le transhumanisme et l'homme augmenté, aux capacités renforcées, etc. Cet homme augmenté théorique aura un impact très inégal et différentiel: il bénéficiera de source à quelques richissimes, mais son développement se fera en créant et en étendant de plus en plus un marché du corps humain redéfini comme un capital, une banque de données et de possessions à capitaliser, à fructifier, à transformer de valeur d'usage en valeur d'échange, ce qui commence par le corps morcelé et déconstruit en composants (organes, tissus, gènes, cellules, composants intra-cellulaires, etc.

Lire la suite

28/06/2017

Opérer l'endométriose sous médicaments: échec garanti. Contre-productif, néfaste pour les ovaires et la fertilité, avec des effets indésirables systémiques...

Texte publié le 23 mars 2017

NdR: Il doit y avoir des balises qui entraînent des problèmes techniques dans ce texte. Et ce en plus des multiples problèmes endométriose chirurgie,endométriose traitement,endométriose horace roman,isabella chanavaz-lacheray,endométriose énergie plasma,endométriose traitement naturel,endométriose décapeptyl,effets indésirables médicaments endométriose,endométriose traitement médical,endométriose chirurgiens spécialisés,exérèse endométriose,endométriose ovaires,endométriose plantes,endométriose conflits d'intérêts,endométriose guérison,david redwine endométriose,jean belaisch,endométriose risques chirurgie,endométriose hormonestechniques de l'hébergeur, que tous les lecteurs ont constatés au fil des années... Cette page a totalement disparu il y a quelques jours. Je poste une copie, faite lorsqu'il n'y avait qu'un commentaire. Les autres sont perdus, puisqu'un autre souci technique a suspendu les notifications (depuis le blog vers la messagerie, où j'en avais une copie), depuis plusieurs semaines. Il y a aussi des  fermetures automatiques de commentaires un peu partout, et, quand on me les signale, il faut les rouvrir manuellement. Je vais faire une copie du blog sur un autre support. Mes excuses à nouveau. EP

J'ai publié ce texte en 2009 sur le blog de l'association AVEAG (victimes des analogues agonistes GnRH (Enantone, Décapeptyl,...)) et l'ai repris en 2016 parce qu'il a connu quelques péripéties techniques. J'ai fait quelques ajouts fin 2016, qui sont en bleu dans le texte, soit pour compléter l'argumentation, soit pour évoquer l'exacerbation des tendances décelées en 2009. Tendances que l'on peut désormais qualifier clairement de yellow-washing (business de l'industrie de l'endométriose, exacerbé sous prétexte d'afficher un soutien à la cause, à travers un ruban jaune, en reversant une somme infime par rapport aux profits générés par telle publicité résultant d'un partenariat avec des associations, etc.).

Et c'est pourquoi, lors de la reprise en 2016, j'ai évoqué le Pr Horace Roman, la Dr Isabella Chanavaz-Lacheray et leurs pratiques généralisées au CHU de Rouen, mais aussi le Pr Pierre Collinet et d'autres du réseau G4 et d'ailleurs. L'introduction est devenue un texte à part entière, qui prend la première partie de cette page. Suivie du texte de 2009.

Les pratiques de telles équipes au sein de tels regroupements ainsi que la réglementation pro-business favorisant les intérêts des industriels à travers une "recherche à vocation industrielle" (sic), selon un communiqué du LEEM (Les Entreprises du médicament, syndicat patronal de l'industrie pharmaceutique), contribuent à une marchandisation et une chronicisation de l'endométriose dans un contexte d'une soumission totale de la recherche médicale à l'industrie pharmaceutique et d'un niveau de conflits d'intérêts ahurissant.

Les détails des thèses résumées dans les paragraphes suivants sont donnés dans un texte d'une centaine de pages: Endométriose: Exérèse curative versus marchandisation à vie. Critiques de la chirurgie à l'énergie plasma du Pr Horace Roman. Effets indésirables des médicaments, texte dans lequel je passe en revue l'état actuel des approches, des pratiques, du système de formation, d'information et de recherche sur l'endométriose, et ce sous l'angle de la marchandisation. C'est une critique de toutes les dimensions du yellow-washing.

Lire la suite

01/06/2017

Le comité national de soutien appelle au rassemblement le 7 juin à Tours pour défendre le Dr Dominique Huez et la médecine du travail

Avant de reprendre l'appel du comité national de soutien, quelques lignes d'introduction pour dr dominique huez,rassemblement soutien dr huez,ordre des médecins persécution médecins du travail,ordre des médecins plaintes employeurs,médecine du travail démantèlement,santé au travail,santé au travail protection,droits salariés,loi el khomri santé travail,risques santé travail,marisol touraine médecine du travail,ordre des médecins discipline,orys plainte dominique huez,nucléaire risques santé,expositions professionnelles,maladies professionnelles,risqués travail médecine du travail,certificats médicaux risques au travail,donner les liens vers les textes et les sites permettant aux lecteurs de s'informer sur toutes les dimensions de cette affaire, afin de comprendre que nous sommes tous concernés, qu'il s'agit d'une question d'intérêt général, d'où l'urgence d'une mobilisation massive pour signer la pétition comme lors des rassemblements et autres actions.

J'ai publié plusieurs appels à soutenir le Dr Dominique Huez (photo) et à signer la pétition"Contre la collusion entre les employeurs et l'ordre des médecins" (sur cette page, pétition dont les raisons sont expliquées en détail sur celle-ci). D'autres textes présentent ce médecin du travail devenu lanceur d'alerte et décrivent en détail le sabotage de la santé au travail et la mort programmée de la médecine du travail. Cela se passe dans un contexte politico-économique qui légitime tous les actes permettant de rogner de plus en plus les droits des salariés au nom de la compétitivité, de la flexibilité, etc. Ce relâchement, combiné au spectre du chômage et du déclassement, agité pour faire peur, permettent aux employeurs de passer outre tout ce qui pourrait protéger les salariés des risques encourus à certains postes, tels que les expositions professionnelles. Les mesures prises suite aux dernières lois (surtout la loi El Khomri) affaiblissent tous les recours possibles contre une organisation de travail qui ne se préoccupe pas des risques pour la santé, favorise l'épuisement, ferme les yeux sur le harcèlement moral au travail, etc. Le lean management est l'incarnation parfaite d'une telle organisation.

Lire la suite

20/05/2017

Le RES critique le rapport de Santé Publique France qui désinforme sur l'état de santé de la population

Le 16 mai 2017, le Réseau Environnement Santé a publié un communiqué qui dénonce les RES logo.jpg"oublis" et la façon de désinformer de Santé Publique France, organisme qui a rendu public le 11 mai son rapport 2017 Etat de santé de la population en France (sur cette page). Je le reprends plus bas après des commentaires et des liens vers des articles en lien avec le contenu du communiqué.

Or ce rapport, qui trouve que les Français sont globalement en bonne santé mais continuent de souffrir d'inégalités sociales et territoriales, ne mentionne pas les principaux problèmes structurels, parmi lesquels la question des causes environnementales, pourtant à l'origine d'une véritable explosion des maladies chroniques.

Le diagnostic étant tronqué, faussé, les mesures proposées ne peuvent pas être adéquates... Les politiques disent partout - et Macron en a parlé pendant sa campagne - qu'il faut mettre l'accent sur la prévention. Mais qu'entendent-ils par là? Réduire le tabac et l'alcool et agir sur les facteurs de risque résultant des comportements individuels?

Très bien. On prescrira du sport sur ordonnance, ce qui poussera les individus à faire de la course au bord de routes sur lesquelles l'air est irrespirable parce qu'aucun politique n'ose s'attaquer au diesel... Et comme les seuils d'exposition à diverses substances chimiques toxiques seront certainement modifiés - les industriels le souhaitent, donc les instances européennes s'adapteront -, nous serons encore plus exposés à des centaines de polluants, toxiques, conservateurs, solvants, pesticides, OGM, nanoparticules, médicaments inutiles pris sur ordonnance et ingurgités sous autre forme par leur présence dans l'environnement, etc.

Lire la suite

19/05/2017

Pétition "La Chapelle & Pajol : Les femmes, une espèce en voie de disparition au coeur de Paris" et autres documents sur l'exclusion des femmes de l'espace public

Je reprends le texte de la pétition "La Chapelle & Pajol : Les femmes, une espèce en voie de disparition au coeur de Paris", suivi d'extraits d'un reportage du Parisien dans le même quartier. Plus la vidéo d'un reportage diffusé en décembre 2016 au journal de 20 heures de France 2, réalisée il y a quelques mois grâce à la Brigade des mères, montrant le même phénomène dans une banlieue. Et un rafraîchissant coup de gueule poussé le 19 mai par Zohra Bitan sur RMC contre le sexisme et les harcèlements de rue dans les quartiers parisiens, qu'on peut entendre et voir sur ce site. Enfin, sur le site du Figaro, vous pouvez lire une analyse de Céline Pina, co-fondatrice de Viv(r)e la République, intitulée "Femmes chassées des rues dans le quartier Chapelle-Pajol : le cri d'alarme de Céline Pina." Je reprends quelques extraits plus bas et souligne tout d'abord ce constat:

"Le fait que les agresseurs de femmes appartiennent à une population élevée au rang de victime absolue, fait que leur transformation en bourreau paralyse le discours politique et l'action publique."

Pendant ce temps, un article de Louis Hausalter paru le 18 mai sur le site de Marianne nous apprend que Marlène Schiappa, la nouvelle secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes - car la moitié de la population n'a plus de ministère de plein droit, mais seulement un secrétariat d'Etat... - a tenu des propos plus qu'ambigus, attaquant la loi interdisant les signes religieux ostentatoires, se prononçant pour les femmes voilées lors de sorties scolaires, s'en prenant à Manuel Valls lorsque celui-ci dénonçait l'antisémitisme grandissant dans certaines banlieues... Voir l'article ""Islamophobie", voile à l'école : Macron a-t-il bien lu sa secrétaire d'Etat Marlène Schiappa ?" Cela commence mal pour plusieurs ministres et secrétaires d'Etat, si l'on juge aussi par le passif d'Edouard Philippe ou encore par Agnès Buzyn, qui considérait il y a quelques années qu'il n'y a pas d'experts indépendants de l'industrie pharmaceutique et qu'il ne fallait pas trop s'attarder sur les conflits d'intérêts...

Lire la suite

12/05/2017

Critique du dépistage organisé du cancer du sein par mammographie: vidéo et texte du collectif Cancer-Rose et d'autres liens

Le collectif Cancer-Rose (dont le nom renvoie à "octobre rose", mois pendant lequel la propagande atteint des sommets) a un site riche en informations sur le dépistage du cancer du sein. Après cancer rose.pngquelques liens vers des articles qui détaillent les aspects essentiels de ce sujet et permettront de mieux comprendre la vidéo, je reprends une vidéo de 8 minutes dont la réalisation a été co-ordonnée par la Dr Cécile Bour.

A noter aussi l'article écrit par la Dr Annette Lexa le 1er mai 2017, dont je reprends des extraits après la vidéo, puisqu'il réagit aux façons dont tous ceux qui sont intéressés à la perpétuation du statu quo actuel ont essayé de minimiser la vidéo et les arguments qu'elle contient.

La vidéo présente le dépistage comme une loterie, avec très peu de gagnantes pour beaucoup de perdantes... Comme l'avaient fait le Pr Pierre Biron et le Pr Fernand Turcotte dans l'un des articles parus sur Pharmacritique à ce sujet depuis 2008. Celui-ci date du 6 avril 2012: Le glas aurait-il sonné pour la mammographie de dépistage du cancer du sein?

Lire la suite

04/05/2017

Rassemblement le 4 mai à Montbazon: défendons la médecine du travail, le Dr Dominique Huez et les droits des salariés au travail!

Quelques liens avant de reprendre l'appel à la mobilisation, lancé par le comité national de soutien au Dr Huez et à la médecine du travail. Parce que le décloisonnement et la circulation de l'information sont essentielles pour réaliser qu'il s'agit d'une cause d'intérêt général, qui mérite notre mobilisation à tous, puisque ce sont nos droits à tous qui sont en danger.

J'ai écrit plusieurs articles au sujet de la destruction de la médecine du travail, et l'analyse montre dominique huez,médecine du travail ordre des médecins,santé au travail,médecins du travail pressions,médecine du travail indépendance,ordre des médecins soumis aux employeurs,orys persècute dr huez,médecine du travail obstacles,reconnaissance des pathologies professionnelles,employeurs et maladies professionnelles,ordre des médecins maladies professionnelles,comité de soutien au dr huez,rassemblement de soutien au dr huez,destruction de la médecine du travail,droits des salariés,ordre des médecins plaintes des employeurs,médecins du travail procédure disciplinairequ'elle est un épiphénomène de ce que j'ai appelé "sabotage de la santé au travail", pour des raisons expliquées dans les textes eux-mêmes, accessibles en descendant sur cette page.

Les informations les plus importantes sont synthétisées dans un dossier très riche en informations pratiques, analyses, extraits des livres écrits par le Dr Dominique Huez et d'autres médecins du travail, extraits des contenus publiés par l'Association santé, médecine au travail (ASMT) et beaucoup de liens et conseils de lecture. Ce dossier est paru le 31 mars sur le site de Sciences Citoyennes, puis le 18 avril sur Pharmacritique, sous le titre "Halte au sabotage de la santé au travail! Dossier informatif étayant la pétition "contre la collusion entre les employeurs et l'Ordre des médecins"". D'autres détails importants sont dans un texte qui évoque, entre autres, l'engagement du Dr Dominique Huez en tant que membre fondateur du mouvement médical d'insoumission ordinale partielle, c'est-à-dire d'insoumission à l'Ordre des médecins. Le même texte reprend un communiqué intersyndical intitulé Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale. 

La pétition peut être signée sur cette page. Merci de la diffuser dans vos réseaux, de même que l'information sur le rassemblement du 4 mai, repris en détail plus bas.

Lire la suite

18/04/2017

Halte au sabotage de la santé au travail! Dossier informatif étayant la pétition "contre la collusion entre les employeurs et l'Ordre des médecins"

J'ai sensibilisé l'association Sciences Citoyennes à la situation du Dr Dominique Huez et des médecins du travail en général, dans le contexte d'un véritable sabotage de la santé au travail, évoqué dans plusieurs articles (accessibles en descendant sur cette page). Nous avons rejoint le collectif de soutien de ce médecin du travail, lanceur d’alerte poursuivi par l’Ordre des médecins.

Nous appelons à signer la pétition « Contre les collusions entre les employeurs et l’Ordre des médecins », à la diffuser largement et à diffuser les informations qui font comprendre le marasme de la santé au travail et l'urgence qu'il y a à se documenter et à se mobiliser sur tous les aspects qui concernent chaque citoyen.

Voici le dossier d'information détaillé que j'ai écrit pour le site de Sciences Citoyennes (où il est paru le 31 mars), pour étayer la pétition "Contre les collusions entre les employeurs et l'Ordre des médecins". En bas de page, l'on trouve une vidéo qui montre le Dr Dominique Huez lors de la soirée-débat du 23 mars à Tours, détaillée sur cette page. La pétition en est à un peu plus de 2600 signatures, ce qui est extrêmement faible au vu de toutes les questions d'intérêt général qu'elle aborde. Mais seule l'information détaillée permet de se rendre compte de tous les enjeux - préalable de la mobilisation pour que la santé au travail devienne un véritable sujet de débat.

Lire la suite

22/03/2017

Appel collectif à soutenir le Dr Dominique Huez. Soirée-débat et informations sur le sabotage de la santé au travail

santé au travail,médecine du travail,burn-out définition,syndrome d'épuisement professionnel définition,dominique huez,maladies professionnelles critères,pathologies de surcharge travail,pathologie de la solitude travail,stress post-traumatique travail,certificat médecine du travail,troubles psychiques travail,dépression travail,anxiété travail,maladie conditions de travail,management santé travail,orys nucléaire,conseil d'état médecins du travail,ordre des médecins plaintes employeur,ordre des médecins santé travail,psychopathologie du travail,loi el khomri santé travail,souffrance au travail

J'ai évoqué les grandes lignes de la situation de la santé au travail, le déni permanent des politiques quant aux risques et maladies professionnelles et à la destruction programmée de la médecine du travail, ainsi que le rôle de l'Ordre des médecins, le mouvement d'insoumission ordinale et d'autres informations et liens utiles dans l'article du 27 février 2017, Rébellion contre l'Ordre des médecins. Soutien au Dr Dominique Huez. Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale.

Après plusieurs extraits d'articles permettant de comprendre que les pressions subies par les médecins du travail ne datent pas d'hier et visent à intimider les autres et les dissuader d'établir des certificats liant la souffrance d'un salarié aux conditions de son travail, je reprends des extraits d'articles parlant des "tribunaux d'exception de l'ordre des médecins", expliquant divers types de pathologies liées au travail, critiquant le cirque médiatique autour d'un concept bien plus néfaste qu'il n'y paraît (burn out, épuisement professionnel), etc. L'on y apprend comment, en réponse au lobbying des acteurs économiques, les politiques sabotent la santé au travail et préparent la mort de la médecine du travail, après l'avoir privée de toute possibilité d'accomplir son devoir en conformité avec le code de déontologie des médecins et l'intérêt de la santé des salariés...

Enfin, je reproduis des extraits de la défense du Dr Huez devant l'Ordre des médecins, en juin 2016, puis la lettre ouverte qu'il vient d'adresser à l'actuel directeur du CNPE de Chinon, la centrale nucléaire qui employait le salarié dont la dépression, liée à son travail, est à l'origine du harcèlement par le sous-traitant ORYS.

Une projection suivie d'un débat animé par Dominique Huez aura lieu le jeudi 23 mars à Tours. Tout le monde est invité par les associations et syndicats qui soutiennent le Dr Dominique Huez et la requête devant le Conseil d'Etat (évoquée dans cet article) pour que l'Ordre des médecins cesse de recevoir les plaintes des employeurs.

"Médecine du travail, qu'en reste-t-il ?" est le thème de la soirée qui débutera à 20h, aux Studio, par la projection du documentaire de Michel Szempruch "Les maux du travail". La soirée est organisée par le Cinéma national populaire (CNP), le Collectif 37 "Notre santé en danger", la Ligue des droits de l'homme, Convergences Services publics 37, l'ACRO et le réseau Sortir du nucléaire 37. Une pétition devrait être lancée au cours de la soirée. [Mise à jour: la pétition peut être signée sur cette page: "Contre la collusion entre les employeurs et l'Ordre des médecins". J'y reviendrai, car Sciences Citoyennes a rejoint le collectif de soutien, à signé la pétition et appelle à la signer].

Lire la suite

18/03/2017

Plus de 20.000 décès liés au travail en 15 ans! Les intérêts industriels prévalent sur la santé au travail - non sujet collectif qui favorise la mort de la médecine du travail...

Le 16 mars, l'Union syndicale Solidaires a publié un communiqué de presse sous le titre "Plus decollectif santé travailleurs logo.jpg 20.000 décès de travailleuses et de travailleurs depuis 2000".

Je reprends plus bas le texte plus détaillé paru dans le N° 50 du bulletin Et Voilà, publié sur le site La Petite Boîte à Outils... à l'usage des travailleurs et de leurs représentants, par le Collectif pour la Santé des Travailleurs et des Travailleuses. Pour ne plus perdre sa vie à la gagner. Le site contient bon nombre d'articles et de liens au sujet de la santé et des conditions de travail, par exemple sur les droits des salarié.e.s, sur ce que les employeurs ont ou non le droit de faire, sur les moyens de défense dans certaines situations typiques, etc.

Cet article et ce communiqué apportent d'autres détails concrets illustrant l'urgence d'une prise de conscience au sujet de la santé au travail, de toutes les questions interdépendantes évoquées dans mes articles précédents et de toutes les dimensions que la santé au travail implique, dans notre vie professionnelle à tous. Et dans notre vie tout court, compte tenu des conséquences générales des maladies professionnelles, de toutes les formes de pression exercées sur les salariés et de la précarité ou des cadences subies, compte tenu aussi des risques directs pour la santé issus des expositions professionnelles (prolongées dans le cadre de vie, ou alors y ajoutant d'autres substances toxiques auxquelles nous sommes exposés à la maison et qui augmentent l'effet cocktail), pour ne donner que quelques exemples.

J'ai évoqué bon nombre de ces dimensions dans l'article appelant à soutenir le Dr Dominique Huez, médecin du travail lanceur d'alerte sur la disparition de cette discipline et sur toutes les attaques qu'elle subit, avec des conséquences dramatiques au quotidien pour tou.te.s les salarié.e.s dont les droits dont bafoués, qui subissent une perte de chance dont nous n'avons même pas idée et sont totalement livrés aux industriels et autres employeurs. Ce n'est pas une exagération, compte tenu du fait que les médecins du travail sont systématiquement persécutés par leur propre Ordre des médecins, qui soutient toujours les employeurs mécontents, au point que la plupart des médecins du travail changent leurs certificats attestant de la responsabilité du travail dans telle ou telle pathologie d'un.e salarié.e.

Les obstacles sont nombreux, et j'ai eu du mal à y croire en lisant; d'où mon engagement à contribuer un maximum à informer et diffuser l'information, à commencer par celle contenue dans cet article et les liens qu'il contient: "Rébellion contre l'ordre des médecins. Soutien au Dr Dominique Huez. Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale" et dans celui-ci, complémentaire: "Pétition et lettre exigeant une expertise européenne indépendante sur les agents cancérigènes. Liens dénonçant les conflits d'intérêts des experts et l'industrie du cancer".

Lire la suite

16/03/2017

"Aucun bébé ne doit naître pré-pollué" La prévention implique la dissolution de corporations asservies aux industriels!

Le Réseau Environnement Santé et Sciences Citoyennes viennent de lancer une pétition appelée "Aucun bébé ne doit naître pré-pollué", adressée à tous les candidats à l'élection présidentielle, reprise plus bas.

Le sujet est évidemment en lien avec d'autres articles, et surtout les deux derniers, parus sur Pharmacritique le 27 février 2017, qui contiennent beaucoup de détails et des liens vers d'autres sites, pour des informations indispensables:

  •  "Pétition et lettre exigeant une expertise européenne indépendante sur les agents cancérigènes. Liens dénonçant les conflits d'intérêts des experts et l'industrie du cancer" (sur cette page)
  • "Rébellion contre l'ordre des médecins. Soutien au Dr Dominique Huez. Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale" (cette page)

Il faut comprendre l'interdépendance de tout cela et nous mobiliser sur des sujets qui semblaient jusqu'ici ne pas nous concerner, comme l'Ordre des médecins et les appels des médecins de travail, de médecins de santé publique, concrétisé dans des prises de position de lanceurs d'alerte tels que le Dr Dominique Huez. Car le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est un pilier du système, co-responsable de chacune des tares du système dont les conséquences s'inscrivent dans nos corps en les rendant malades. J'ai parlé maintes fois de son rôle dans le maintien de l'influence totale de l'industrie pharmaceutique sur la médecine, entre autres. Et c'est l'Ordre des médecins qui fait en sorte que rien ne soit imputable aux industriels.

santé au travail,substances cancérogènes exposition,pollution cancers,perturbateurs endocriniens toxicité,exposition professionnelle cancers,seuils d'exposition agents cancérogènes,réseau environnement santé pétition,pollution grossesse,risques pollution foetus,pollution femmes enceintes,maladies professionnelles cancers,dominique huez,ordre des médecins répression,maladies professionnelles médecine du travail,médecine du travail pression ordre des médecins,médecine du travail indépendance,agents cancérogènes seuils d'exposition,agents cancérogènes expertise européenne,comités d'experts europe conflits d'intérêts,indépendance de l'expertise,conflits d'intérêts ordre des médecins,agents mutagènes,toxicité reproduction

Lire la suite

27/02/2017

Rébellion contre l'ordre des médecins. Soutien au Dr Dominique Huez. Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale

[Mise à jour du 18 avril 2017: Plusieurs articles ont été postés depuis, accessibles en descendant sur cette page. Le plus important est celui-ci, qui contient un dossier informatif détaillé, une vidéo avec le Dr Huez et le texte intégral d'une pétition lancée le 24 mars: "Contre la collusion entre les employeurs et l'Ordre des médecins."]

Je reproduis plus bas l'annonce du MIOP (mouvement médical d'insoumission ordinale partielle) - rébellion que j'attends depuis longtemps contre le Conseil national de l'ordre des médecins (CNOM), cette institution vichyste dont la simple existence est une négation de la République, une négation des acquis de la Révolution mettant fin aux ordres de l'Ancien régime, afin qu'aucun esprit de corps ne fasse barrage entre les citoyens et la loi commune.

médecine de travail,santé au travail,dominique huez procès,ordre des médecins discipline,ordre des médecins critique,maladies professionnells,lanceur d'alerte risques professionnels,manifeste santé et travail,syndicat de la médecine générale santé et travail,protection des lanceurs d'alerte,mouvement d'insoumission ordinale partielle,attributions de l'ordre des médecins,conseil national de l'ordre des médecins discipline,loi le chapelier corporations,ordre des médecins corporatisme,médecine libérale corporatisme,secteur libéral à l'hôpital public excès,horace roman conflits d'intérets,recherche médicale conflits d'intérêts,ordre des médecins conflits d'intérêts,ordre des médecins conventions industrie, formation médicale continue ordre des médecins,ordre des médecins industrie pharmaceutique,plainte ordre des médecins,maltraitance ordre des médecins,protection santé salariés,médecin de travail rôle,médecine de travail indépendance

Je détaille ces considérations plus bas et reprends le communiqué intersyndical paru le 1er février 2017 sur le site du Syndicat de la Médecine générale (SMG), qui peut être signé par d'autres associations et organisations: MANIFESTE pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale: passons à l’offensive !

A noter aussi le numéro 76 (janvier 2017) de la revue Pratiques. Cahiers de la médecine utopique: "Travail et santé: Passer de la plainte à l'offensive". Il est en plein dans l'actualité, compte tenu, entre autres, de la pétition mise en place hier par Annie Thébaud-Mony, spécialiste de la santé au travail et des cancers professionnels, afin de protester contre la Commission européenne. Celle-ci veut satisfaire les industriels qui demandent la baisse des seuils d'exposition aux substances cancérogènes. Pour ce faire, elle utilise les fameux comités d'experts grevés de conflits d'intérêts avec les industriels... Les détails sur cette pétition, des liens, des commentaires sur la "société cancérigène" et les implications médicales de l'industrie du cancer sont dans cet article, qui contient aussi une lettre-type à envoyer aux députés européens et l'article du Monde qui a dévoilé les conflits d'intérêts des experts européens. 

Plus bas, je reprends aussi le communiqué, paru début février 2017, de plusieurs organisations et syndicats qui soutiennent le Dr Dominique Huez (voir son blog), médecin du travail et lanceur d'alerte, qui a été poursuivi par l'Ordre des médecins. Celui-ci a donné suite à la plainte d'un employeur qui n'a pas apprécié que le Dr Huez reconnaisse les risques professionnels auxquels un employé était exposé dans une centrale nucléaire.

Lire la suite

Pétition et lettre exigeant une expertise européenne indépendante sur les agents cancérigènes. Liens dénonçant les conflits d'intérêts des experts et l'industrie du cancer

Le 24 février, la journaliste et documentariste Stéphane Horel - auteure du documentaire et du annie thébaud mony,cancers professionnels,conflits d'intérêts comits d'experts,indépendance de l'expertise,commission européenne conflits d'intérêts,pétition agents cancérigènes,conflits d'intérêts industrie chimique,maladies professionnelles,andré cicolella cancer du sein,dohad,maladie cause environnement,exposition professionnelle cancers,substances chimiques mutagènes,cancers hormonodépendants,endométriose toxiques environnement,puberté précoce perturbateurs endocriniens,cancer perturbateurs endocriniens,perturbateurs endocriniens risques,décapeptyl effets indésirables,maladies hormonodépendantes toxiques,cancer du sein causes,seuil d'exposition substances cancérigènes,santé au travail,médecine du travail,protection santé au travail,lobbying union européenne,cancérigènes mutagènes,toxicité reproductivelivre Les Médicamenteurs ainsi que d'autres documentaires et articles sur les toxiques environnementaux - a publié dans Le Monde une enquête sur les conflits d'intérêts des comités d'experts chargés de l'évaluation des substances cancérogènes en vue de la révision de la réglementation européenne.

A la suite de cet article, une pétition vient d'être lancée par Annie Thébaud Mony (photo), sociologue de la santé, directrice de recherche honoraire à l'INSERM et porte-parole de l'association Ban Asbestos France (Interdire l'amiante). Annie Thébaud Mony a dirigé le Groupement d'Intérêt Scientifique sur les Cancers d'Origine Professionnelle à l'INSERM. Elle a consacré la plupart de son travail à la mise en évidence des risques pour la santé encourus au travail, soulignant le déni par les employeurs comme par les autorités publiques. En 2012, elle a refusé la Légion d'honneur pour "dénoncer l'indifférence qui touche la santé au travail et l'impunité des crimes industriels", protester contre le manque de financements et attirer l'attention sur le sort des victimes de l'amiante et de toutes les maladies professionnelles.

Lire la suite

21/02/2017

CRISPR-Cas9 à l’Académie des Sciences: l’éthique au temps du carnaval. Communiqué de Sciences Citoyennes et commentaires sur l'impact des technosciences sur l'humain

CRISPR veut dire Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats. Les grandes lignes de ce que les media - qui reprennent sans critique les communiqués des investisseurs et de leurs valets en blouse blanche - appellent "ciseaux génétiques révolutionnaires" en sont expliquées dans cet article de Wikipédia.

crispr-cas9 risques,crispr-cas9 conflits d'intérêt,découpage du génome applications,génétique éthique,risques technologiques,crispr-cas9 conséquences,éthique technosciences,transhumanisme médecine,transhumanisme génétique,technologie génétique agriculture,crispr-cas9 applications santé,modification génétique humain,génétique biodiversité,génétique applications,bioéthique génétique,thérapie génique médecine,ogm médecine,séquençage génome économie,eteplirsen,saut d'axon exondys 51,ciseaux génétiques crispr,téléthon utilisation des dons

Après des commentaires sur l'éternel retour des bulles médiatiques de thérapie génique qui éclatent l'une après l'autre et l'exemple des 20 ans de dons au Téléthon aboutissant à un médicament d'intérêt plus que douteux pour quelques enfants atteints d'une forme rare de dystrophie musculaire de Duchenne, je rappelle quelques conséquences des tehnosciences appliquées à la médecine et à l'humain en général, avec quelques liens. Puis je publie l'intégralité du communiqué de presse de Sciences Citoyennes, suivi d'extraits d'un article de Sylvain Tronchet paru le 26 janvier 2017 sur le site de France Inter sous le titre "CRSPR-Cas: la dernière folie de la génétique".

Depuis des décennies, nous assistons à des variantes de ce que l'on nous présente comme des révolutions en santé, en agriculture, etc., qui font pschitt l'une après l'autre, engloutissant des centaines de millions d'euros au passage, et mobilisant les équipes de recherche exclusivement sur des questions de séquençage du génome, thérapie génique, organismes génétiquement modifiées, bref, toutes les formes du mal nommé "génie génétique".

Mais qu'il s'agisse d'échecs ou de succès, l'omniprésence de la génétique seule ou couplée à d'autres technosciences et biotechnologies tout aussi "révolutionnaires" ont changé notre idée de l'innovation. Pire, les mentalités ont changé, les technosciences ont colonisé notre monde vécu et le consumérisme néolibéral - qui se caractérise par la création de besoins artificiels pour justifier le commerce ininterrompu de marchandises vite obsolètes et remplacées - a rendu la perception des objets connectés comme indispensables et a banalisé l'intervention médicale (à travers eux) pour corriger les êtres humains, les mettre au pas, les uniformiser. Les limites morales et éthiques sont devenues très floues quant à ce qui est acceptable ou non, quant aux frontières entre humain et machine. Exosquelette et homme bionique ne sont plus du domaine de la science-fiction...

Lire la suite

09/02/2017

Monique Pinçon-Charlot analyse le cas Fillon, typique de l'entre-soi bourgeois incapable de comprendre les dissemblables

Voici un extrait d'une émission du 3 février 2017 d'Arrêt sur images, posté par Radio Lannion, qui commente le cas Penelope Fillon. La sociologue Monique Pinçon-Charlot, directrice de recherche au CNRS à la retraite, spécialiste des riches, fait une excellente analyse de la classe sociale dont fait partie François Fillon.

Cette appartenance explique ce qui s'est passé, l'incrédulité de François Fillon, l'incapacité à comprendre la réaction des classes autres que la sienne, mais aussi pourquoi la droite se sent investie d'une mission qui passe par des sacrifices chez d'autres que soi. On comprend les déterminismes socio-économiques et culturels donnant nécessairement un programme ultralibéral, puisque le "social" ne veut pas dire grand-chose pour le grand bourgeois Fillon et sa caste. Alors Sécurité sociale, biens publics, communs... La compréhension ne peut pas exister entre les classes sociales perçues comme "inférieures", à diriger, et cette  bourgeoisie qui vit dans un autre monde. Dans tous les sens du terme...

Ceci n'est pas une transcription, ce sont juste quelques extraits. Il faut regarder le fragment vidéo de 5 minutes.

Cette bourgeoisie vit dans un entre-soi tel, avec une "consanguinité sociale" telle que Fillon et les autres se sentent au-dessus de tout, ont un sentiment  très fort d'"impunité de classe". Monique Pinçon-Charlot cite une phrase du livre "Les Chiens de garde" de Paul Nizan (1932), qui illustre parfaitement le cas Fillon: "La bourgeoisie vit pour elle seule, elle exploite pour elle seule, elle massacre pour elle seule, mais elle doit faire croire qu'elle travaille, qu'elle exploite et qu'elle massacre pour le bien final de l'humanité. Mais elle doit faire croire qu'elle est juste, et elle-même doit le croire."

Le "mensonge est devenu une manière de gouverner aujourd'hui, au plus haut sommet de l'Etat."

"Comment est-ce que ces grands bourgeois vivent le reste de la société? Il y a des processus de déshumanisation, de mépris de l'autre, dissemblable, qui sont extrêmement forts"; ils instrumentalisent leurs électeurs. "On a vu François Fillon instrumentaliser la religion catholique; ils sont sans cesse en train d'instrumentaliser, pour le bénéfice de leur prédation, pour le bénéfice de leurs privilèges, pour le bénéfice de leurs pouvoirs."

"Ce qu'ils faut vous mettre dans la tête, c'est qu'on n'a pas la même tête, ils pensent d'une façon différente de nous, (...) ils sont sur une autre planète. Et c'est très difficile, nous qui avons des valeurs d'égalité, des valeurs de partage, des valeurs morales, eux non, c'est pour ça que je reviens à cette phrase de Paul Nizan, qui est essentielle. Il faut comprendre le fonctionnement de classe d'une oligarchie qui, aujourd'hui, s'accapare toutes les richesses et tous les pouvoirs".

 

 

07/02/2017

Manifeste pour un Printemps Républicain. Adhésion et appel à signer et à faire connaître

Le Manifeste pour un Printemps Républicain a été publié par Marianne en mars 2016. Il peut Printemps républicain logo.PNGtoujours être signé sur cette page. J'ai adhéré à cette association présentée en détail sur son site. Je reviendrai sur mes activités en ce sens et essaierai de retrouver certains des écrits et interventions sur ces thèmes.

Des textes sont publiés et partagés sur le blog de l'association et sur le groupe Facebook des adhérents. On peut s'inscrire à une lettre d'information sur les événements organisés. Il existe aussi un groupe Facebook pour les sympathisants.

Voici l'intégralité du Manifeste pour un Printemps Républicain. (Les images ont été rajoutées par moi).

"2015 fut une année tragique. Les attentats qui ont par deux fois ensanglanté Paris ont introduit au coeur de notre pays ce terrorisme islamiste qui répand partout dans le monde son projet mortifère. Face à cette menace désormais pressante et permanente, la réaction de nos compatriotes a été admirable. Il n’y a eu ni panique ni fuite en avant.

Lire la suite

31/01/2017

Présentation de Lobby Control, pétition pour la transparence du Conseil de l’Europe et autres initiatives anti-lobbying

Après quelques remarques importantes sur le positionnement de Sciences citoyennes sur le lobbycontrol,conseil de l'europe prérogatives,lobbying parlement européen,lobbying commission européenne,lobbying conseil de l'europe,conflits d'intérêts commission européenne,pantouflage union européenne,registre lobbying europe,plaidoyer citoyen,lobbying significations,alter-eu,pétition transparence europe,corruption commission européenne,brexit conséquenceslobbying et les différences par rapport à ALTER-Eu, ainsi que sur la transposition de la better regulation à l'Europe, je traduis la pétition intitulée « Cartes sur table dans le poker des institutions européennes d’après Brexit ! Pour une Europe transparente et démocratique » et présente quelques autres initiatives de la même association.

Lobby Control - Initiative pour la Transparence et la Démocratie est une association allemande membre de la coalition européenne anti-lobbying ALTER-Eu (Alliance for Lobbying Transparency and Ethics Regulation).

Sciences Citoyennes fait aussi partie d’ALTER-Eu, en tant que réseau informel, tout en gardant ses différences de positionnement, telles que le refus de nous déclarer lobbyistes et de nous inscrire dans le registre des lobbyistes. Nous ne faisons pas du lobbying et n’avons aucune velléité de manipuler et d’influencer la décision politique. Nous faisons du plaidoyer citoyen, qui n’a pas les mêmes objectifs, pas les mêmes moyens, pas les mêmes motivations et pas non plus les mêmes méthodes que le lobbying.

Sciences Citoyennes récuse aussi toute notion de « contre-lobbying » citoyen, parce qu’il ne faut pas accepter une terminologie qui induit un cercle vicieux, déjà en réduisant les citoyens à des « stakeholders » – porteurs d'intérêts, parties contractantes d’un contrat de dupes.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu