La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

01/03/2008

Gardasil ou comment faire de l'argent en exploitant légalement le corps des fillettes (caricatures)

Voici deux caricatures qui en disent long sur ce que signifie le Gardasil pour les firmes pharmaceutiques et les décideurs politico-sanitaires qu’elles ont payé pour généraliser le vaccin, selon l’exemple américain. J’esquisse brièvement le contexte aux Etats-Unis pour une meilleure compréhension des nuances. Conflits d'intérêts à n'en plus finir...


La firme Merck (qui fabrique le vaccin et le commercialise partout en dehors de l’Europe) a tout fait pour que le vaccin devienne obligatoire, comme le remarquait aussi Arznei-Telegramm. Mais la presse américaine a vite découvert les grosses sommes d’argent que Merck avait versé pour favoriser l’élection des candidats républicains aux législatives, puisque les républicains (droite américaine) sont traditionnellement les amis de l’industrie pharmaceutique… L’exemple qui a fait couler beaucoup d’encre est le conflit d’intérêts de Rick Perry, gouverneur du Texas, à qui Merck a graissé la patte et qui s’est hâté de rendre le vaccin obligatoire. Mais la levée de boucliers de droite comme de gauche, ainsi que les révélations de la presse l’ont obligé à reculer. La presse a dévoilé que le même Rick Perry, tellement soucieux de la santé des femmes, avait opposé son veto en 2001 à une loi qui voulait étendre le programme de dépistage du cancer du col aux femmes pauvres, non assurées... Ces pauvres femmes, aucun lobby ne les défend ni ne leur paie le vaccin, d'ailleurs... 

Ironiquement, les religieux fondamentalistes américains ont joué un rôle important dans ce refus de généralisation du Gardasil, mais pour des raisons bien éloignées des soucis de santé publique… Ils craignaient que le vaccin n’encourage les jeunes filles à avoir des rapports sexuels plus tôt… Merck a fini par renoncer à sa campagne en faveur de la vaccination obligatoire. Comme quoi, quand il y a une forte mobilisation et que la presse fait aussi son travail, on peut obtenir des résultats…

C’est ce contexte qu’il faut avoir en tête pour comprendre ces deux caricatures : celle de Mike Adams, polémiste et caricaturiste défendant une nutrition saine, dans laquelle des fillettes vont en file indienne dans un centre de vaccination aménagé dans un ancien bordel. Avec, à droite de l’image, le gouverneur du Texas qui dit : « [Avec le Gardasil] on a enfin trouvé un moyen légal d’exploiter le corps des jeunes filles ! » Et le monsieur de Merck lui tend une liasse de dollars en disant : « C’est un plaisir de faire affaires avec vous, gouverneur ! »

 

 

 
 

 

Puis la caricature illustrant un article de Corpwatch (chien de garde critique des lobbies et multinationales) qui relate ces liens financiers des décideurs politiques américains avec Merck. Le gros monsieur qui compte les billets dit en substance : "Peu importe si injecter un vaccin obligatoire préviendra ou non un cancer du col de l'utérus chez des fillettes prépubères! Mais c'est sûr que la transfusion d’argent liquide grâce à Gardasil fera des miracles pour augmenter nos liquidités !" (Allusion au fait que Merck doit payer des centaines de millions d’amende et de dédommagements à l’Etat et aux victimes de son médicament tueur, le Vioxx). Et la petite fille casse sa tirelire pour faire un "don" liquide de 300 dollars par injection… L’oiseau commente en bas : "Oh non, on va pas faire revivre la vieille combine du sacrifice des vierges pour satisfaire le dieu Mammon"… (Mammon est l'idole des pharisiens, démon responsable de la cupidité et de tous les péchés commis pour l’argent).

Commentaires

Vos articles sont intéressants. Mais dommage qu'ils ne soient pas signés. Et si vous êtes un professionnel de santé, dommage que vous n'appliquiez pas l’article 26 de la loi du 4 mars 2002 (article L 4113-13 du code de la santé publique) sur la transparence de l'information médicale.
- voir par exemple http://www.formindep.org/spip.php?rubrique18
D'autre part, votre présentation est très agressive vis à vis de tout ce qui s'écrit en France. A ma connaissance, il y a au moins la revue Prescrire, le Collectif Europe et médicaments, et Que choisir santé qui s'intéressent à la santé sans objectifs de défense des professionnels, mais dans un objectif de défense des patients...
Bien cordialement
Jean Doubovetzky
(pour mieux me connaitre, visitez mon blog : http://lebloganti-knock.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Jean DOUBOVETZKY | 03/03/2008

Je ne suis pas du tout d'accord avec la position du Dr Doubovetzky parce qu'une fois encore son discours n'est que du vent: PAROLES ET PAROLES ET PAROLES comme chantait feu Dalida!
Mais pendant ce temps Docteur, des jeunes filles en crèvent de cette tiédeur dans les analyses pour ne surtout pas écailler le dangereux mythe des "vaccins sauveurs"!!!

Je vais dire moi A TOUS et à TOUTES ce qui se passe dans les facultés car les discours -paravent et faussement rassurant notamment en matière de vaccins, il y en a RAS-LE-BOL!!!!

Alors voilà (histoire vraie je précise): c'est l'histoire d'une victime de vaccin (moi) qui reçoit chaque jour des témoignages de victimes de vaccins et qui a une amie que j'ai connue en fac de médecine-que j'ai quitté par choix précisons le-
Il y a une quinzaine de jours je discute des effets secondaires post-vaccinaux graves avec mon amie en fin de doctorat médical ici en Belgique qui avait déjà eu l'occasion de m'avouer que JAMAIS on ne lui avait enseigné la moindre ligne sur les effets secondaires post-vaccinaux.
Celle-ci me raconte ce qui s'est passé, comment le grand ponte la cancéro a déboulé dans l'auditoire pour vanter les "bienfaits" de ce vaccin antiHPV gardasil et recommander de vacciner à tour de bras...mon amie me raconte qu'elle a alors demandé au grand ponte "quels sont les effets secondaires de ce vaccin?" et devinez sa (triste) réponse??! "AUCUN mais le vaccin continue de faire l'objet d'une attentive surveillance post-commercialisation"
Entendez donc par là (car cela mérite bien une petite traduction, non?): un vaccin par principe n'a jamais d'effets secondaires et le discours paravent comme quoi la surveillance est là doit permettre d'enfoncer définitivement le clou dans l'esprit du opublic déjà bien anesthésié par le poids de cette propagande en faveur des "vaccins sauveurs"!!!

Mais ce n'est pas tout (hélas) car cette très triste histoire très vraie ne s'achève pas encore ici....

Le lendemain, ma mère qui se rend dans une pharmacie ici à Bruxelles entend que la jeune femme devant elle dans la file qui n'achère rien est en fait venue raconter à la pharmacienne que 2 de ses amies sont décédées de ce vaccin!!! Bien sûr ces décès-là n'ont toujours pas été annoncés dans la presse comme "En Belgique le Gardasil tue aussi"

Récemment aussi Mariane, une jeune femme française racontait comment elle a vu son amie décédé sous ses yeux après avoir reçu le même vaccin

"j'ai acompagné cette amie faire le vaccin du gardasil, c'etait pendant les vacances, on s'eclatait comme des folles et elle ma anoncé qu'elle voulait le faire, je l'ai prevneu mais j'ai respecté son choix bien que je ne sois pa en accord avec elle. Elle a insité pour ke je l'accompagne j'y suis donc allée. Elle la fait, noussomme sortie du cabinet et somme allées en ville, 1h apres je la racompagne chez elle, sur le chemin elle commence a devenir tres pale et me dit kel ne se sens pa bien du tout, elle commencais a trembler comme une feuille, elle etait gelé kan je lui est pris la main, elle me disais kel ne se sentais pa bien, puis elle est tomber dans les pommes. J'ai du apeler les urgences, j'ai passée la nuit dans le couloir a attendre ce que me dirais les medecins.

Rien ne s'arrangeait, tous les jours pendant 2 semaine j'ai du aller la voir, elle etait dans un etat vraiment horrible, ele pleurait, me disait kel avait mal partout et surtout au bas de ventre, elle se sentais "gonflé". J'ai essayé de la rasuré mais rien a faire. Et le jour ou l'inevitable est arriver, j'etais a son chevet je lui lisais les repliques de la piece de theatre que nous devions jouer a la fin de l'année pour un spectacle. A un moment, j'ai entendu un bip tres long sur les apareils, j'ai levé les yeux, ses yeux etait dirigé vers moi, seulement elle ne pouvaisplus me voir, car elle est morte. "


Alors chapeau hein Gardasil??!!

C'est une HONTE et comme pour le scandale du vaccin HB, il est CERTAIN (tout est une question de temps) que les labos seront une nouvelle fois poursuivis pour TROMPERIE AGGRAVEE car ils mentent et gonflent les chiffres du cancer du col en les prenant à l'échelle de la planète (cfr chiffres donnés pour la fausse épidémie d'hépatite B en france au milieu des années 90)


Et cette honte il faut OSER la combattre Docteur sans craindre le retour de baton de vos pairs car on sait tous ce qui est arrivé au Dr Lanctôt du Québec qu'il est bien sûr + simple de taxer d'illuminée que de reconnaître la justesse de son analyse des rouages du complexe médico-industriel?

On sait aussi comment le Dr Vercoutère a lui aussi été évincé, comment le Dr Philippe Bry a été suspendu de même que le Dr Gardenal,

On sait encore très bien comment on a essayé de faire passer le Dr Alain Scohy pour fou car son avis sur la vaccination était + que dérangeant...

On ne sait peut-être pas ou en tout cas pas encore assez à mon goût comment le Dr Groussac a été victime de 2 tentatives d'assassinat et que, hasard des hasards elle était justement directrice de thèse sur les méfaits du vaccin transgénique contre l'hépatite B...

Sait-on aussi que l'honorable Pr Chérin qui est avec le Pr Ghérardi ceux qui ont mis en évidence le lien DE CAUSE A EFFET ENTRE ALUMINIUM VACCINAL ET MYOFASCIITE A MACROPHAGES a été victime de menaces de mort parce que si on ne le sait pas, il est GRAND TEMPS de vite assumer ses responsabilités que l'on soit médecin ou non parce que de là dépendra l'avenir des générations futures de + en + inondées de vaccins aussi toxiques qu'inutiles et il ne faudra plus aller verser des larmes de crocodile sur l'explosion des allergie,s le doublement du diabète insulino-dépendant chez les -de 5 ans en 15 ans à peine, sur l'explosion des cancers et des leucémies ALL surtout chez les enfants, etc etc sous peine de créer par ce genre d'hypocrisie insoutenable non pas une révolte mais une véritable révolution!!!

Écrit par : Caroube | 03/03/2008

Wow, quelle diatribe impressionnante ! On souhaiterait tout de meme davantage de bibliographie que d'histoire de l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours !

Ce n'est pas parce qu'un medicament a des effets indesirables qu'il faut le rejeter en bloc. Et ce n'est pas parce que deux evenements surviennent cocomitemment qu'il faut les relier obligatoirement (vaccination -> deces). Est-ce qu'il y a eu autopsie ?

La vaccination Gardasil a un interet financier indeniable. On se demande pourquoi d'ailleurs vacciner les jeunes filles seulement; et a partir de quel age ?

Ma conclusion est : on ferait mieux d'injecter plus d'argent pour la recherche contre la paludisme ou la tuberculose dans le monde.
Et au lieu de vous gargariser avec de tels discours, vous feriez mieux de soutenir la recherche dans des domaines ou la vie de millions d'etre humains est en jeu.

Dr Ribagnac
Boynton Beach, FL
USA

Écrit par : Etienne Ribagnac | 20/03/2008

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu