Avertir le modérateur

12/03/2008

Manifestation de soutien à Véronique Lapides le 14 mars, devant le tribunal correctionnel de Créteil

Le site de la Fondation Sciences Citoyennes est très riche en informations. Allez sur la page d’accueil et laissez-vous guider par les liens. logo FSC.jpg

Là, je voudrais simplement contribuer à faire connaître une autre tentative des lobbies et des politiques de museler un lanceur d’alerte en santé publique. Il s’agit aussi de relayer l’appel à la mobilisation lancé par la Fondation pour soutenir Véronique Lapides le jour de son procès intenté par la Mairie de Vincennes. Lieu et date du rassemblement : le vendredi 14 mars 2008 à 13h30, chambre n°11, tribunal correctionnel de Créteil, rue Pasteur Vallery Radot à Créteil.

Qu'a donc fait Véronique Lapides pour se retrouver traînée en justice? Elle a défendu la santé de nos enfants et des riverains de l'ancienne usine Kodak a Vincennes et demandé une dépollution du site...


La Fondation Sciences Citoyennes, présidée par Jacques Testart (et ce n'est pas un hasard...) a aussi lancé une pétition que vous pouvez signer en ligne. (Il y a aussi deux autres pétitions pour deux autres lanceurs d’alerte. L’un est Christian Vélot, intervenant avec José Bové lors du débat qui a suivi la diffusion sur Arte du documentaire « Le monde selon Monsanto », chercheur qui dénonce depuis longtemps les méfaits des OGM. L’autre est Pierre Meneton, chercheur qui a été poursuivi en justice par le lobby du sel. J'ai pu aller à la manifestation devant le tribunal de Paris. Avec quoi notre justice perd son temps, au lieu de poursuivre les coupables des mises en danger de la santé publique... Vous trouverez les détails sur le site de la Fondation Sciences Citoyennes).

Voici le texte de la pétition pour Véronique Lapides, qui rappelle les grandes lignes de l’histoire :

« En 1999, suite à l’apparition de cancers infantiles rares sur l’ex-site de l’usine Kodak à Vincennes, des alertes sanitaires successives sont lancées, sans succès par la directrice de l’Ecole maternelle Franklin Roosevelt auprès de sa hiérarchie, puis par le toxicologue Henri Pezerat (CNRS) auprès des autorités. Une enquête succincte conclut que seul le hasard est en cause.


C’est en 2001 face au recensement dans l’école d’un nouveau cas de cancer d’enfant que les habitants du quartier regroupés au sein du Collectif Vigilance Franklin (CVF) se sont mobilisés. Ce mouvement citoyen d’alerte regroupant plus de trois cents familles et soutenu scientifiquement par Henri Pezerat est rendu public par les médias. Le Préfet met en place un comité de suivi, incluant le CVF et un comité scientifique. Les études environnementales, menées par Kodak, ont montré une pollution importante des terres et de la nappe phréatique notamment par des composés chlorés, dont certains sont cancérogènes.


Aujourd’hui, aucune mesure de dépollution du site n’a été entreprise et le CVF, cosignataire d’un tract en juin 2006 avec des représentants d’agents du Ministère des Finances (dont 600 devaient emménager sur ce site) est traîné en justice pour diffamation par le Maire de Vincennes. Ce tract mettait en cause la Préfecture et la Mairie sur leurs refus de prendre leurs responsabilités quant à la nécessaire dépollution du site.
Nous, signataires de cette pétition, exprimons notre soutien à Véronique Lapides, présidente du Collectif Vigilance Franklin mise en examen dans la procédure que lui impose le Maire de Vincennes. »

D'autres détails sur le site du Collectif Vigilance Franklin.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu