Avertir le modérateur

19/03/2008

La Commission Européenne, acquise aux industriels, nuit gravement à la santé !

Voici un communiqué du Collectif Europe et Médicament critiquant les propositions faites par le Forum pharmaceutique européen et le manque de transparence de cette pseudo-institution. C'est en fait un écran de fumée érigé par les autorités européennes pour faire semblant de débattre démocratiquement, avec tous les acteurs impliqués, des questions essentielles concernant l’information médicale, l'intérêt thérapeutique des médicaments, leurs prix, l'accès direct ou non des industriels aux patients qu'ils aimeraient considérer comme des consommateurs comme les autres... Le texte se passe de commentaires, alors je me borne à le citer.

Vous trouverez des informations complémentaires dans ce dossier de la revue Prescrire : Mainmise des firmes pharmaceutiques sur l'information-santé en Europe. D'autres liens à la fin du communiqué cité ici.


« Le Forum pharmaceutique européen, mis en place par la Commission européenne, n'est décidément pas au service des patients.

 

Pour la Commission européenne actuelle, la compétitivité de l'industrie pharmaceutique est l'objectif prioritaire. Les conclusions du Forum pharmaceutique européen, mis en place par la Commission avec comme objectif principal le soutien à la compétitivité industrielle, en sont la démonstration flagrante (1). Les citoyens européens ne se reconnaissent pas dans ses conclusions rendues publiques le 26 juin 2007. Ils ont d'autres propositions.

Bientôt deux ans de travail dans l'opacité et des résultats très contestables
L'absence de méthode solide de travail du Forum pharmaceutique et l'opacité de son fonctionnement ont déjà été largement dénoncées (2,3). En juin 2007, ces pratiques ne se sont pas améliorées, et des membres du Forum ont même été contraints de renoncer à signer certaines de ses conclusions (4). De fait, ces conclusions s'appuient sur des inventaires incomplets, des enquêtes non méthodiques, et des constats hâtifs, qui ouvrent la voie à des propositions biaisées, en faveur des seules firmes pharmaceutiques.

L'information des patients : bientôt confiée aux firmes pharmaceutiques ?
L'inventaire de l'état de "l'information-patient" dans l'Union européenne dressé par le Forum pharmaceutique omet de multiples sources indépendantes et de qualité, et minimise le rôle de nombreux acteurs qui informent les patients au quotidien. Les "critères de qualité" retenus par le Forum pharmaceutique ne permettent pas de garantir l'impartialité et la pertinence nécessaires aux patients pour faire des choix éclairés. La fiche d'information sur le diabète, censée servir de "modèle", est extrêmement décevante et son inutilité a été largement soulignée (4). Pourtant, sans tenir compte des nombreuses critiques résultant de la consultation extérieure, le Forum pharmaceutique s'entête.
Au total, l'initiative de la Commission sur l'information-patient paraît surtout destinée uniquement à justifier un projet législatif, préparé de longue date, de dérégulation de la communication des firmes avec le public.

L'évaluation de l'intérêt thérapeutique relatif des médicaments : renvoyée à plus tard
Les conclusions du Forum pharmaceutique sur "l'intérêt thérapeutique relatif" sont timorées au regard des efforts méthodologiques faits depuis longtemps par beaucoup d'États membres pour évaluer l'intérêt des nouveaux médicaments. Elles constituent une plate-forme minimaliste et laissent croire au public qu'une véritable comparaison entre médicaments nouveaux et traitements déjà disponibles est rarement possible. Elles prennent en revanche en compte toutes les exigences des firmes pharmaceutiques, notamment sur l'intégration rapide de la moindre donnée susceptible de valoriser un médicament. Et elles proposent une "harmonisation" des pratiques d'évaluation de l'intérêt thérapeutique relatif qui risque de freiner les pays les plus avancés et de conduire à un nivellement par le bas.
Au total, l'initiative de la Commission aboutit à une liste de vœux pieux et n'aidera pas les Etats membres qui en auraient besoin à mieux identifier les vraies innovations thérapeutiques.

Les causes de l'envolée des prix : passées sous silence
 
Les conclusions du Forum pharmaceutique sur les prix rappellent opportunément quels sont les besoins : l'assurance d'un accès équitable au médicament, la maîtrise des dépenses pharmaceutiques dans les États membres, et la récompense de l'innovation. Mais ces conclusions n'abordent aucun des thèmes essentiels pour répondre à ces besoins. Ainsi, elles ne mentionnent pas le caractère artificiel des prix exigés, sans justification, par les firmes pharmaceutiques, alors qu'une évaluation sérieuse des coûts de recherche et développement permettraient d'établir des prix plus justes. Sur l'évaluation de l'intérêt thérapeutique relatif, autre critère essentiel pour la fixation de prix cohérents, les conclusions renvoient au groupe de travail chargé de ce sujet, alors que ce groupe n'a émis aucune conclusion consistante (lire ci-dessus).
Au total, tout se passe comme si l'initiative de la Commission sur les prix et le remboursement n'était pas sous-tendue par une volonté d'aboutir.

Les propositions des citoyens : délibérément ignorées
Des documents solides et étayés ont déjà été publiés par différents acteurs sur les trois sujets retenus par la Commission pour les travaux du Forum pharmaceutique. Ils rapportent les besoins des patients, dressent des inventaires de ce qui existe déjà pour y répondre, et listent des propositions concrètes d'amélioration. La Déclaration conjointe de HAI Europe, de l'ISDB, du BEUC, de l'AIM et du Collectif Europe et Médicament sur l'information-santé d'octobre 2006 (5) et la Déclaration de l'ISDB sur le progrès thérapeutique de novembre 2001 (6) font partie de ces documents de base. Leur prise en compte permettrait de porter un regard plus réaliste sur la situation des patients, alors qu'ils sont presque oubliés par la Commission, préoccupée avant tout par les intérêts à court terme des firmes pharmaceutiques.

Les signataires de ce communiqué appellent à une réorientation des travaux du Forum pharmaceutique dans le sens de l'intérêt des patients, avant toute modification législative dans les domaines concernés."  

©Collectif Europe et Médicament - ISDB - Health Action International Europe, 17 juillet 2007
_________
Références
1- Pharmaceutical Forum "Second progress report" 26 June 2007. Site Internet : 17 pages.
2- Position conjointe du Collectif Europe et Médicament, de l'International Society of Drug Bulletins, de Health Action International Europe "Information-santé : chacun sa place" mars 2007 : 4 pages. Site Internet www.prescrire.org ou www.isdbweb.org
3- "Patient-"information" in Europe: many concerns" revue de presse et extraits de contributions à la consultation organisée par le groupe "information patient" (mai 2007). Site Internet
(dossier complet).
4- ESIP and AIM "Joint Position Statement on Information to Patients on Diseases and Treatment Options". Site internet : 1 page.
5- Déclaration conjointe de HAI Europe, de l'ISDB, du BEUC, de l'AIM et du Collectif Europe et Médicament "Une information-santé pertinente pour des citoyens responsables" 3 octobre 2006. Site Internet www.prescrire.org ou www.isdbweb.org : 9 pages.
6- ISDB " Déclaration sur le progrès thérapeutique dans le domaine des médicaments" Paris 15-16 novembre 2001. Site Internet www.isdbweb.org : 12 pages.

*

Lire aussi la réaction de Jean-Pierre DAVANT, président de la Mutualité Française : La Mutualité Française craint que la Commission européenne ne souhaite autoriser la communication directe de l’industrie pharmaceutique vers les patients, au delà de ses obligations légales.

Tout est fait pour faciliter la maximisation du profit des firmes pharmaceutiques et détruire le peu de garde-fous législatifs qui protégeaient les usagers contre une invasion totale de leur santé et du système de soins en entier par la logique marchande. Celle-ci met le commerce et le chiffre de ventes au-dessus de tout. Les intérêts des multinationales sont tout, la santé des usagers n'est rien. Avec la bénédiction des politiques, qui, décidément, ne représentent pas l'intérêt général...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu