La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

01/05/2008

L'état de santé et d'assurance-maladie des Américains entre 1997 et 2007. Rapport du CDC publié en mars 2008

En mars 2008, le Center for Disease Control (centre d’épidémiologie, en gros) et le National Center for Health Statistics (centre chargé des statistiques en santé) ont publié un rapport  détaillé sur l’évolution – ou l’involution... – de l’état de santé et de couverture maladie de la population étatsunienne adulte entre 1997 et 2007. Avec des statistiques contenant des chiffres globaux, puis affinés par sexe et par ethnie/race. Inutile de dire que les blancs sont à la fois mieux assurés (ou assurés tout court) et en meilleure santé. Les hispaniques semblent être les plus mal lotis. Voici les grandes lignes et les principales données statistiques.


Entre 1997 et 2007, autour de 15% des Américains étaient dépourvus de toute assurance-maladie, publique ou privée, En 2007, les hispaniques étaient les plus touchés (30%), suivis par les Afro-américains (15%) et les blancs (10%). Le rapport contient des graphiques et des chiffres selon des critères différents, tels l’âge, le sexe, un cabinet médical ou hôpital habituel, etc. Depuis 1997, le pourcentage de ceux auxquels on a refusé l’assistance médicale pour des raisons financières s’accroît lentement mais sûrement, passant de 4% à près de 6%. Entre janvier et septembre 2007, par exemple, 6,12% n’ont pas pu obtenir des soins à cause de leur incapacité à payer. La plupart étaient âgés entre 18 et 64 ans (parce qu’il y a un programme public pour les enfants et les personnes âgés, même s’il est rudimentaire). Les femmes étaient plus nombreuses dans cette situation (autour de 9%).

Le rapport analyse le taux de personnes vaccinées contre la grippe et ayant eu ou non un vaccin pneumococcique.

26,6% des Américains adultes sont obèses en 2007, contre 19,4% en 1997. En 2007, l’obésité adulte était à son maximum dans le groupe d’âge 40 à 59 ans. Les Afro-américaines sont les plus touchées. Chez les hispaniques aussi, les femmes sont plus touchées que les hommes, mais la proportion s’inverse chez les blancs.

Les loisirs comprenant une activité physique sont plus fréquents chez les blancs, suivis (à distance) par les hispaniques et les Afro-américains, sans grande différence entre ces deux derniers groupes ethniques.

Le taux de fumeurs (adultes) a décliné de façon lente mais continue, passant de 24,7% en 1997 à 20,0% en 2007. La plupart des fumeurs sont des hommes entre 18 et 44 ans. L’usage du tabac décroît avec l’âge. Les blancs fument le plus, suivis par le Afro-américains et (à distance) par les hispaniques.

Quant à l’alcool, près de 25% des blancs (adultes, toujours, puisque le rapport ne parle que d’adultes) ont consommé au moins une fois plus de 5 boissons en un jour, suivis par les hispaniques puis par les Afro-Américains. Le pourcentage reste à peu près stable entre 1997 et 2007.

De plus en plus de personnes font un test HIV ; la plupart sont Afro-américains, suivies des hispaniques puis des blancs. Les femmes d’âge moyen font plus souvent le test que les hommes, tous groupes ethniques confondus.

Le pourcentage de personnes se déclarant (eux-mêmes et leur familles) en excellente ou très bonne santé diminue lentement mais sûrement, de 69% en 1997 à 65,7% en 2007. La plupart des Américains en excellente / très bonne santé sont blancs (69.2%), suivis par les Afro-américains (58.9%) et les hispaniques (57.3%).

Le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans en situation de dépendance est resté à peu près stable entre 1997 et 2006, puis a légèrement augmenté en 2007, se situant à 7,1% (contre 6,1% en 2006). En 2007, la plupart des personnes âgées de plus de 65 ans et dépendantes étaient des femmes : Afro-américaines (11,5%), suivies par les hispaniques (10,3%) et les blanches (6,1%).

La plupart des personnes ayant mentionné des troubles psychologiques dans les 30 jours précédant la collecte des données étaient des femmes entre 45 et 64 ans (un peu plus de 4%); selon la race ou ethnie et les deux sexes confondus, les hispaniques étaient plus touchés, suivis des Afro-américains, pratiquement à égalité avec les blancs.

Il y a une augmentation lente mais significative du taux de personnes ayant eu un diagnostic de diabète : de  5.1% en 1997 à 7.6% in 2007. En 2007, 11.4% des diabétiques sont Afro-américains, 11.2% sont hispaniques, 6.2% sont blancs.

Le taux de personnes ayant signalé un épisode asthmatique sur les 12 mois précédents l’enquête reste stable entre 1997 et 2007 ; il y a plus de femmes que d’hommes. Le taux maximal est de 4,3%. En 2007, la plupart étaient des hommes afro-américains, suivis de loin par les hispaniques (là encore, plus d’hommes que de femmes), puis par les blancs (un peu plus de femmes que d’hommes).

Commentaires

Merci de me contacter au sujet d'un partenariat.

Écrit par : NosLibertes | 01/05/2008

Allo ?

Écrit par : NosLibertes | 01/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu