Avertir le modérateur

01/05/2008

New York: Des enfants pauvres et orphelins enrôlés de force pour tester des médicaments anti-HIV (vidéo BBC)

Voici des extraits vidéo, traduits en français, d’un reportage de 2004 de la BBC (chaîne publique britannique), qui a été repris le 20 mars 2008 dans l’émission de Canal+ « Lundi investigation » . Il n’est que très peu médiatisé, et pour cause… Avant de regarder les deux vidéos, traduites en français, il serait intéressant de lire cette introduction et de vous assurer que votre estomac est bien accroché...


Le site de la BBC publie un compte-rendu très instructif de l’émission: Des enfants cobayes. Des enfants vulnérables de certains quartiers les plus pauvres de New York sont enrôlés de force dans des essais cliniques testant des médicaments anti-HIV (Guinea Pig Kids. Vulnerable children in some of New York 's poorest districts are being forced to take part in HIV drug trials).

A première vue, on refuse d’y croire et on se dit que cela ne peut pas être vrai… Les personnages du documentaires, sont, bien malgré eux, des enfants nés de parents toxicomanes ou séropositifs – ce qui ne veut pas dire qu’ils étaient eux-mêmes séropositifs -,  orphelins et/ou abandonnés, la plupart issus des minorités, qui ont été placés dans des foyers new-yorkais « d’aide à l’enfance »… Je vous assure qu’en voyant ces images, vous allez avoir une autre opinion de cette « aide »… C’est plutôt une aide à l’industrie pharmaceutique, à laquelle les foyers ont fourni des cobayes jusqu’en 2002, pour tester des médicaments anti-HIV conçus pour des adultes et non pour des enfants. Et ce sans autorisation de parents ou membres de la famille, souvent contre leur volonté. Des parents qui ont refusé ces « traitements » se sont vus retirer la garde de leur enfant. Comme le dit l’article paru sur le site de la BBC, souvent, il n’y a même pas besoin d’une décision de justice pour placer les enfants dans un foyer. Et les limites entre le droit des parents et le droit des services sociaux d’aide à l’enfance ne sont pas claires, surtout dans le district de New York. Une grand-mère raconte qu’un médecin a proposé 25 dollars par mois pour que son petit-fils participe à l’expérimentation, puis a dit à la mère de l’enfant qu’elle allait regretter d’avoir refusé. Quant à ce qui se passait à l’intérieur, avec les enfants ayant des effets secondaires, allant de plus en plus mal… Rien à faire, il n’y avait pas moyen de sortir de l’essais. Des enfants en sont morts, sans que l’on sache combien et à cause de quoi exactement. Des enfants et des soignants racontent que ces derniers plaçaient une sonde aux enfants qui refusaient les traitements, pour les administrer de force.

Ces essais ont eu lieu dans le plus grand secret. Aucune firme pharmaceutique impliquée (Pfizer, Merck, GSK) n’a accepté de répondre aux questions du journaliste. C’était toujours la même rengaine : les essais ont été menés en respectant les lois et les standards éthiques locaux… Comme l’a redit GSK, cité dans cette dépêche de Reuters. L’investigation de la BBC a duré neuf mois, et elle n’a pourtant pas pu faire le lumière sur des aspects essentiels: que sont devenus tous ces enfants, combien en sont morts, etc. Même la municipalité new-yorkaise n'a pas pu obtenir des informations précises. L'église catholique, dirigeant la plupart des foyers en question, se tait elle aussi. L'amour du prochain, tu parles! Les essais se sont brusquement arrêtés en 2002, sans aucune explication.

Pour ceux qui lisent l’anglais, il y a une transcription complète du texte du reportage. Quant au journaliste Jamie Doran, qui a mené l’enquête, en parle sur cette page.  

Commentaires

Bonjour,

Un article sur Agoravox témoignait du peu d'intérêt de la grande presse pour cette affaire : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/23-000-enfants-cobayes-a-new-york-1125

Rapidement consultés, les commentaires livrent la contribution d'Alexandre Santos de nov 2005 : "Il y a en ce moment une campagne de sensibilisation pour s’opposer a une proposition de loi de l’EPA sur l’expérimentation sur les humains qui permet le test de pesticides sur des orphelins ou des enfants retardés mentalement " De site web en site web , on arrive à http://www.organicconsumers.org/epa6.cfm

Certains d'entre vous auraient-ils des lumières à ce sujet ?

( On pourrait aussi parler de l'"A. de Z." cette affaire qui fit la une en 2007 ...!?)

Écrit par : trente7cinq | 29/09/2009

Répondre à ce commentaire

je suis le president d'une association d'aides aux enfants orphelins au togo.nous souhaiterons a participé a des conférence ou séminaire avec votre association pour pouvoir développé notre association car on a visité votre site elle est bien développé car nous sommes reconnu par l'etat togolais

Écrit par : Fofana | 04/11/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu