Avertir le modérateur

21/11/2008

Gare à Arcoxia! Rappelons-nous le Vioxx et les autres coxibs, les effets secondaires...

Un article récent d'Arznei-Telegramm me pousse à revenir là-dessus.arcoxia.jpg

Dans un communiqué de presse du 21 juillet 2008, l’AFSSAPS (agence française d'(in)sécurité sanitaire) annonçait qu’elle autorisait la mise sur le marché d’Arcoxia (étoricoxib), anti-inflammatoire de la même classe des coxibs que le Vioxx (rofécoxib) et commercialisé par le même laboratoire Merck (MSD veut dire Merck Sharp Dohme). L’Afssaps rappelle qu’elle s’est opposée pendant des années à Arcoxia, exigeant de nouvelles études, etc., mais que les preuves semblent désormais suffisantes. Les preuves, mais surtout la pression de l’agence européenne du médicament…

 

Dans son numéro de septembre 2007, la revue Prescrire titrait fort justement : « Aucune douleur ne justifie un coxib » et citait les évaluations négatives de quasiment toutes les revues médicales indépendantes. Le jugement le plus sévère émane d’Arznei-Telegramm, citée par Prescrire :


"Une meilleure tolérance digestive de l'étoricoxib [Arcoxia] par rapport aux AINS traditionnels n'est pas suffisamment documentée. (...) Le nouvel inhibiteur de la COX 2, l'étoricoxib, a été mis sur le marché sans que ses avantages et ses effets indésirables soient suffisamment documentés. La question est de savoir si l'étoricoxib, qui possède certaines des caractéristiques structurelles du rofécoxib [Vioxx] récemment retiré du marché pour cause d'effets indésirables cardiovasculaires, accroît le risque d'événements thrombotiques cardiovasculaires, infarctus du myocarde et accidents vasculaires cérébraux inclus, ce qui n'a pas été suffisamment exploré. Nous déconseillons donc son emploi".

 

Seul le Célébrex (célécoxib) reste encore sur le marché, et il fait lui aussi l’objet de nombreuses critiques…

 

La FDA ne s’est pas laissée convaincre facilement non plus à autoriser l'Arcoxia, comme nous le dit Pharmalot.

 

 

Arcoxia serait-il plus efficace ou du moins mieux toléré que les anti-inflammatoires classiques?

 

 

Citons le même numéro de Prescrire, résumé sur cette page :

 

« L'étoricoxib [Arcoxia] est un "coxib" commercialisé dans certains pays européens pour soulager des symptômes de l'arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde, de la crise de goutte. (…) Des essais cliniques nombreux ont testé l'étoricoxib dans ces indications, et dans la spondylarthrite ankylosante, les lombalgies, diverses douleurs aiguës. Dans aucune de ces situations, il n'a été démontré que l'étoricoxib soit plus efficace que d'autres AINS tels que l'ibuprofène [Brufen, Spifen, Nureflex…], le naproxène [Apranax, Naprosyne, Aleve] ou le diclofénac [Voltarène].

 

L'analyse des essais comparatifs montre une mortalité totale avec l'étoricoxib supérieure à celle avec le naproxène Une analyse combinée des essais comparatifs au long cours sur 5 441 patients, essentiellement versus naproxène, montre que l'étoricoxib ne diminue pas le risque de perforations, ulcères ou hémorragies digestives graves. Il ne diminue pas non plus le risque d'incidents digestifs bénins chez les patients à risque (antécédents digestifs, prise d'aspirine).

 

Trois essais sur un total de 34 701 patients, ont comparé les troubles cardiovasculaires thrombotiques avec l'étoricoxib versus diclofénac (programme Medal). Globalement, les risques cardiovasculaires n'ont pas paru différents, mais les risques thrombotiques pourraient être un peu plus élevés avec le diclofénac qu'avec d'autres AINS classiques.

 

L'étoricoxib, lors des essais cliniques, a provoqué des hypertensions artérielles, des oedèmes, des insuffisances cardiaques. Des troubles cutanés graves ont été notifiés lors des essais et après commercialisation; on n'en connaît pas l'incidence précise. L'étoricoxib est métabolisé en partie par l'isoenzyme CYP 3A4 du cytochrome P450; il augmente la biodisponibilité de l'éthinylestradiol.

 

En pratique, quand un AINS est jugé utile, mieux vaut en rester à un AINS connu depuis longtemps et largement éprouvé, tel que l'ibuprofène, et en recherchant la posologie minimale acceptable, à la fois en termes de dose journalière et de durée de traitement. Mieux vaut éviter l'étoricoxib. »

 

 

Un syndrome de Lyell sous Arcoxia


Dans son numéro de novembre 2008 (a-t 2008; 39: 116), Arznei-Telegramm relate un cas de nécrolyse épidermique toxique chez un homme de 49 ans, hospitalisé quelques heures après la prise d’Arcoxia pour une réaction iatrogène non identifiée. Le lendemain, les marqueurs hépatiques s’affolent, il développe une stomatite et une conjonctivite sévères. Les nécrolyses épidermiques débutent sur le visage et la poitrine pour s’étendre rapidement à tout le corps et nécessiter le transfert en soins intensifs. Les yeux sont sévèrement touchés et le patient ne peut les ouvrir qu’après qu’une pseudo-membrane a été enlevée. Arznei-Telegramm rappelle que de telles nécrolyses, appelées aussi syndrome de Lyell, sont d’origine iatrogène et que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), classe à laquelle appartiennent les coxibs peuvent déclencher une telle réaction (Roujeau, J.C. et al.: N. Engl. J. Med. 1995; 333: 1600-7). La rédaction souligne aussi que le retrait de Bextra (valdécoxib) était dû non seulement à ses effets indésirables cardiaques mais aussi à des dégâts dermatologiques potentiellement mortels, qu’on aurait pu et dû reconnaître dès le départ à cause de sa structure sulfonamidique. La revue rappelle d’autres cas de nécrolyse épidermique toxique sous coxibs et rappelle que de telles réactions peuvent apparaître même après plus d’un an de traitement par coxibs (La Grenade L. et al.: Drug Safety 2005; 28: 917-24).


 

Qu’est-ce qu’un syndrome de Lyell ou nécrolyse épidermique toxique ?


Nécrolyse Student BMJ.jpg

Description des symptômes pour que les usagers reconnaissent rapidement les premiers signes d'atteinte de la peau. Citons EM-Consulte :


« Le syndrome de Lyell ou nécrolyse épidermique toxique est une forme extrêmement grave d'allergie médicamenteuse. Il se caractérise par une destruction aiguë et étendue de l'épithélium de la peau et des muqueuses. Cela se traduit cliniquement par des macules centrées par des vésicules, confluant en nappes érythémateuses sur lesquelles l'épiderme se décolle spontanément ou au moindre traumatisme (signe de Nikolsky). À ce tableau s'associent presque constamment des lésions muqueuses. Les manifestations viscérales sont fréquentes, avec notamment des atteintes hématologiques, respiratoires et digestives. La maladie est grave, avec une mortalité de l'ordre de 30 % et un risque important de séquelles, en particulier oculaires. L'aspect clinique, le terrain et surtout l'histologie cutanée permettent de la différencier de l'épidermolyse staphylococcique. Un médicament peut être imputé de manière plausible dans 70 % des cas environ, essentiellement les sulfamides antibactériens, de nombreux anticomitiaux, l'allopurinol, certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et la névirapine. La physiopathologie reste mal connue, liée à un processus immunologique probablement cytotoxique à médiation cellulaire. Le traitement, essentiellement symptomatique, est au mieux conduit en unité de soins intensifs. »

Photo : Student BMJ / Dermnetz

 

 

Pour en savoir plus à propos du Vioxx, l’élève le plus « performant » de la classe

 

Vous pouvez lire cette note qui revient sur les principales étapes de l’histoire de ce pharmacotueur en série de Merck : L’assurance-maladie allemande veut traîner Merck en justice au nom des victimes du Vioxx. Ou alors revoir cette parodie vidéo qui saisit la quintessence du problème…

N’apprendra-t-on jamais du passé ? Faudra-t-il toujours répéter les mêmes erreurs, qui, rappelons-le, concernent la santé et la vie d’êtres humains ?

 

Elena Pasca

Commentaires

Je suis atteint de spondylarthrite ankilosante légère. j'ai 64 ans et j'utilise Arcoxia.
Posologie journalière entre 30 et 60 mg par jour depuis 2 ans.
A ce jour je tolère très bien le médicament.
Je note que je me frotte les yeux/ et qui piquent parfois surtout au soleil ou au froid. Est-ce du à Arcoxia, je ne le sais pas.

[Nom de famille supprimé par Pharmacritique, par prudence, parce qu'il s'agit d'éléments d'ordre médical].

Écrit par : Jean-Marie T. | 22/07/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour Jean-marie,

vous parlez d'une SPA légère? Qu'est-il besoin d'absorber un médicament dangereux pour une maladie légère? La kiné et le paracétamol ne suffiraient-ils pas? Ou tout autre anti-inflammatoire léger comme ibuprofene?

Le risque d'utilisation de médicaments augmente toujours avec l'âge du fait du vieillissement et de la fragilisation des organes purificateurs comme le foie et les reins, la sensibilité du coeur aux différentes agressions aussi.
Tant mieux si rien ne vous arrive, statistiquement les risques sont peu fréquents, mais les effets sévères ou mortels s'ils surviennent.

Un mort ne fait pas de procès, ni sa famille, en France, d'ailleurs, ce qui nous permet de ne pas trop nous soucier des effets secondaires.

C'est un élément scandaleux, car nous devons donner les meilleures chances à nos patients, l "OBLIGATION DE MOYENS", peser au mieux la balance bénéfice risque des traitement. Il n'existe actuellement aucun contrôle, et nous pouvons à peu près faire toutes les conneries comme bon nous semble.

Pourquoi ne pas essayer d'abord autre chose, et vous poser la question du VM [visiteur médical] ou de la pub pourrie qui influence votre médecin prescripteur?

Il serait temps que vous nous fassiez descendre du piédestal où nous sommes mis et de vous responsabiliser un peu aussi.

MGFRANC

Écrit par : MGFRANC | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'ai un Lupus érithémateux sans atteintes d'organes, seulement une hypothyroïdie, de l'arthrite et des inflammations musculaires douloureuses.

Depuis quelques jours mon médecin m'a prescrit 90 mg d' Arcoxia par jour pendant 2 mois.

Je me méfie un peu de ce médicament car j'ai déjà pas une très bonne circulation sanguine donc ça me stresse un peu !

Qu'en pensez-vous ? Au début j'avais de l'Irfen mais je ne le supportais pas. L'arcoxia ne me fait pas d'effets secondaires.

[nom de famille supprimé par Pharmacritique, car il s'agit d'informations médicales personnelles, donc sensibles. Abdul, ne donnez jamais de telles informations sur un site internet. Il y a plein de charlatans, etc.].

Écrit par : Abdul | 28/09/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
j'ai 38 ans, la rhumato m'a mise sous ARCOXIA 90 pour un mois, parce que j'ai des pincements discaux au niveau de L3-L4, L4-L5 et L5-S1. La douleur était soulagée les 4 premiers jours mais maintenant, aprés 17jours de traitement j'ai toujours mal.
Qu'en pensez vous?
Merci

Écrit par : nadia | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'ai 19 ans je souffre d'une spondylarthrite ankylosante je suis sous traitement Enbrel, ainsi que de l'Indocide 75 mg. Cependant après 6 mois de traitement, ce l'Embrel ainsi que tout anti-inflammatoire ne font plus aucun effet. Le professeur suivant mon dossier médical vient actuellement de changé mon traitement pour du Humira + Arcoxia 60 mg.

Il y a t-il un réelle danger sur un usage régulier ?

Merci d'avance,

Écrit par : Maxime | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour. J ai 66 ans
atteinte d artrose et péri arthrite mon médecin m a donné arcoxia +monoalgic/ je me méfie de ces anti-inflammatoire ayant été opérée d un cancer du sein il y a 4 ans . j ai démangeaisons dans la tête le corps ,et creux des mains !!!! cela fait 5jours que je prend ce traitement ..
Il Y A T IL DANGER..
JE VAIS APPELER MON MÉDECIN POUR LUI SIGNALER CE PROBLEME . MAIS JE VOUDRAIS AVOIR VOTRE AVIS SVP .MERCI D AVANCE
CHARLOTTE

Écrit par : Charlotte | 03/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour, j'ai 66 ans, Je prends de l'arcoxia 60 mg/j. depuis presque deux ans. Depuis 3 semaines je souffre d'acouphènes sans aucun répit, jour et nuit. Si j'arrête l'arcoxia mes acouphènes cesseront-ils? Merci de me répondre.

Écrit par : Marie-Solange | 15/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie-Solange,

Lisez d'abord la réponse de MGFranc, qui est médecin généraliste.
Il y a pléthore d'anti-inflammatoires, si celui-là ne vous va pas, n'hésitez pas à en changer - en accord avec un médecin, bien sûr!

Vous avez lu dans l'article: Arcoxia fait partie d'une classe d'anti-inflammatoires appelées "coxibs", qui ont mauvaise réputation, vu la bonne centaine de milliers de crises cardiaques enregistrées rien qu'aux Etats-Unis sous Viox (rofécoxib), cousin d'Arcoxia.

Rien que ça devait suffire à avoir une attitude très prudente.
Cette classe des coxibs était supposée être moins nocive pour l'estomac. Peut-être, parce que même cette hypothèse n'a pas été vérifiée dans des essais cliniques suffisamment rigoureux (méthodologie, échelle, durée, choix du comparateur, etc.) pour être fiables.

Et puis, si le prix à payer pour une éventuelle nocivité limitée, c'est un fort risque cardiovasculaire, non merci!!

Je ne sais pas pour les acouphènes, en tout cas, si vous le laissez tomber, vous n'aurez pas à avoir peur d'effets secondaires bien plus graves, de type cardiovasculaire. Bien sûr, cela diffère d'une personne à l'autre, en fonction des facteurs de risque (obésité, cholestérol, hypertension, antécédents...), de l'âge, etc.

Mais vous avez le choix, alors pourquoi prendre même un risque infime?

Cela vaut pour la plupart des autres personnes qui ont posé des questions. Désolée, mais je ne peux pas répondre de façon systématique.

Cordialement,
Elena Pasca / Pharmacritique

Écrit par : Pharmacritique | 16/08/2010

Répondre à ce commentaire

Aprés un mois de traitement par Arcoxia 60 je viens de présenter un oedéme aigu
pulmonaire heureusement traité rapidement.
C'est dommage car mes douleurs de poignets et d'épaules avaient bien régressé.
Cependant le jeu est trop risqué pour que je le renouvelle.
Attention pour tous les patients traités.

[Nom de famille supprimé par Pharmacritique, par prudence. Un prénom ou un pseudo suffisent sur internet, surtout si vous voulez parler de questions personnelles, telles la santé. Ca grouille de charlatans qui peuvent en profiter, alors, prudence!]

Écrit par : jeanmaire | 18/08/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de faire un oap sous Arcoxia 60.

Une fiche de pharmaco vigilance va être rédigée.

Écrit par : jeanmaire | 19/08/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de perdre ma grande tante à l'âge de 90 ans après 3 semaines de traitement sous Arcoxia 60 parallèlement à l'arrêt par méconnaissance de son traitement antihypertenseur et fluidifiant sanguin. Après avoir augmenté progressivement une dyspnée, elle a fait une phlébite puis après 3 jours d'injection d'anticoagulant (sans prescription de repos strict au lit) a présenté une polypnée sévère laissant penser à une embolie pulmonaire. Le médecin hospitalier conclut, lui, a une septicémie objectivée par le germe identifié sur les prélèvements sanguins.
Quelle est la part de la mise sous Arcoxia dans ce contexte multifactoriel ? Je n'en ai aucune idée mais il me semblait important de vous le communiquer et de contribuer à la "descente du piédestal" (comme il est dit plus haut) sur lequel les médecins pour la plupart sont encore assis. Il est temps de "prendre soin" à défaut de "prescrire" et agir de façon efficace face au caractère iatrogénique majeur dans les causes de décès.

Écrit par : lalée | 17/10/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis 2 ans je suive un traitement avec ARCOXIA 90 - je prends chaque jour en plus LEVAXIN ( (Tyroxine? en France) EXFORGE pour la tension, TROMBYL pour le sang (haut tension) ! par 2 fois cette automne on a constater du sang dans les celles. J ai froid /chaud, des graves problemes de digestion , diaree .
J ai vecu 40 ans en France, je suis retourner dans mon pays natal il y a 15 ans. J ai 82 ans et je me demande si je suis vraiment bien soigner chez les suedois ??
Eva, inquiete

[NdR: nom de famille supprimé par Pharmacritique. Ne le donnez jamais sur internet en parlant de questions personnelles tels que votre état de santé. Par prudence.]

Écrit par : Eva R. | 27/12/2010

Répondre à ce commentaire

tous des charlatants medecins et pharmaciens

Écrit par : mes... | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour
j'ai 43 ans. mon medecin ma prescrit arcoxia 60 pour de l'artrose .apres 3 jours de traitement j'ai une tronbose

[NdR: thrombose]

Écrit par : thierry | 17/01/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour à mes... bonjour à Thierry, bonjour à Eva, bonjour à jeanmaire, bonjour à lalée

et merci de vos témoignages

aucun médicament actuel ne ralentit l'évolution des maladies rhumatologiques sans effets secondaires importants. Les coxibs ne ralentissent rien du tout, ne sont que de anti-inflammatoires anti-douleurs pas mieux que les autres avec beaucoup plus d'effets secondaires dangereux que les autres.

Pour la douleur vaut mieux utiliser les anti-douleurs de base les moins toxiques : paracétamol associé ou non avec la codéine, Ibuprofen , ces trois produits à pleine dose selon leur tolérance avant de passer au anti-inflammatoires classiques et anciens (les moins dangereux) et la morphine dans les états très douloureux.
référence Prescrire revue indépendantes des labos.

Pour rappel ce blog n'a pas vocation à être une consultation médicale mais à dénoncer les "conflits d'intérêts qui la mettent en danger. Les rapports entre industrie pharmaceutique, médecine et usagers sont sous la loupe critique..."

Écrit par : MGFRANC | 19/01/2011

Répondre à ce commentaire

pour une arthrose generalisee , mon docteur m'a prescrit arcoxia 30 pour l'instant je n'ai pas d'effets secondaires il n'y a que 2 mois que j'en prend ce que je ressent une grande faiblesse musculaire.mon médecin me dit que c'est du a 76 ans

Écrit par : duronio | 20/01/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai une PR, je prends Arcoxia aprés avoir arreté la cortisone, cela fait 1mois et il me fait énormément de bien, mais depuis que j'ai vu à la télé qu'il faisait parti des médoc dangereux j'ai arreté et je souffre beaucoup. je n'arrive pas à joindre ma rhumato depuis une semaine pour savoir quoi faire. je suis assez déprimée et en colère car je ne supporte pas cette maladie que j'ai depuis 3 ans.
que dois faire? merci de prendre ma lettre en considération.
Roberte

[Nom de famille supprimé par Pharmacritique, par prudence].

Écrit par : Roberte | 21/01/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai une spa très douloureuse depuis deux ans et arcoxia est le premier ains qui réduit tant la douleur que la fatigue, j'en prends 30 mg par jour. Fin décembre ma rhumato a essayé le métho trexate mais au bout de deux injections j'ai fait une dyspénie et j'ai du arrêter le métho. Le mois dernier j'ai fait de la tachycardie et ma rhumato veut me faire arrêter l'arcoxia mais je recule l'échéance car c'est vraiment le premier ains qui est efficace pour moi...

Écrit par : cilou | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour,

Je suis un homme de 36 ans d'une constitution assez solide (185cm, 100kg). Suite a une intervention chirurgicale au genou (reconstruction du ligament croise antérieur) j'ai pris Arcoxia 120mg 1 fois par jour. Je reconnais que c'est un anti-inflammatoire puissant qui m'a permis de ne pas souffrir. Malheureusement au bout d'une semaine j'ai commence a avoir des fourmillements dans les bras et jambes, des palpitations importantes et du coup une certaine gêne respiratoire. Je n'avais jamais eu ce genre de problemes avant. Grace a internet et votre site j'ai decouvert les nombreuses reserves sur l'Arcoxia. J'ai arrête la prise de ce medicament pour un autre anti-inflammtoire leger et le lendemain tous ces effets secondaires avaient disparu.

Écrit par : Patrick | 13/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je souffre depuis une semaine d'une lombalgie sciatique. Le medecin m'a prescrit du Arcoxia 2x60g/jour. Nous essayons de concevoir un bébé et j'arrive a la période propice. Je compte arrêter le traitement aujourd'hui même. Y a t il des risques si je tombe enceinte maintenant?
Merci d'avance

Écrit par : Mon | 06/11/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai pris de l'arcosia de mars à septembre 2011 en association avec du MST (morphine)...
J'AI CRU DEVENIR FOLLE: Que des idées noires. Mes amies ont cru que j'étais proche du suicide.
Mon médecin n'a rien vu venir averti début mai. j'ai fait appel à un psychiatre début juin mais rien n'y faisait... On me rajoutait du Soliam pour les schyzophrenes alors qu'il suffisait d'arrêter ce médicament.
C'est dans mon jardin en pensant à mon mal être et, me disant est la différence entre maintenant et le mois de septembre...et, lumière...ça a fait tilt...Je prends ce médicament. Je l'ai arrêté tout de suite en le reprenant ensuite 2 fois par semaine puis une fois et. chaque fois ça recommencait.
Mon médecin dit j'en prescrit souvent je pas entendu une fois ça. Il pense donc que c'est dû au mélange...
Quant à moi je reste sceptique!!!!

Comme j'ai des douleurs depuis 15 ans épouvantables j'avais mis ça sur le compte d'un ras le bol général...Avec que je suis positive malgré mes problèmes.

Écrit par : magdeleine | 16/12/2011

Répondre à ce commentaire

ça fait 5 ans que je prend arcoxia 90 pour cause SPA évoluée je commence a ressentir une sorte accoutumance a ce médicament est ce normal ????

Écrit par : saad | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

Je prend l'Arcoxia 60 mg depuis 1990 et je n'ai aucune contrindication.
Je le supporte très bien et sans aucun problême

Écrit par : THIERY Alain | 11/07/2012

Répondre à ce commentaire

68 ans - janvier 2011 opérée d'un canal lombaire étroit - reprise en octobre par un autre chirurgien et à l'hôpital avec arthrodèse.

Il y a 3 semaines je vais voir mon rhumatologue car je me plains beaucoup de ma jambe droite avec des douleurs qui m'empêchent de dormir. Il pense que j'ai dû faire trop de marche et que ces douleurs sont typiques de mon dos. Me donne pour 15 jours d' l'arcoxia 60 mg - 1 chaque soir - au bout du 9 ème jour, les douleurs se sont atténuées mais brusquement un matin en me levant je perds complètement l'équilibre, je vais d'un mur à l'autre, je ne peux pas ouvrir mes yeux (je crains la lumière), je tombe. heures après tout s'arrête et j'ai une journée normale.
Je reprends mon médicament le soir et alors là le lendemain matin, c'est l'horreur, je tremble, je ne vois pas bien, mes gestes sont complètement désorientés, plus d'équilibre du tout, je tombe et mon médecin m'envoie aux urgences neurologiques.
Je fais le lien avec le médicament, sans succès auprès des 3 neurologues que je vois, j'ai vraiment les symptomes d'un syndrome cérébelleux de tout le côté droit et là scanner puis IRM après de longs intérrogatoires pour ne rien découvrir.

Me font arrêter le médicament ce que j'aurais fait de toute façon et depuis 5 jours, les symptomes s'atténuent, mais j'ai toujours par moment de gros vertiges.

Voilà.

Écrit par : Juliette R. | 17/08/2012

Répondre à ce commentaire

JE PRENDS ARCOXIA 60 mg DEPUIS PLUS D'UN AN POUR DES PROBLEMES D'ARTHROSE ET JE N'AI VRAIMENT PAS D'AMELIORATION.
JE NE SUPPORTE PAS LES ANTI-INFLAMMATOIRES NON STEROIDIENS . ETANT DONNE QU'IL FAUT SE MEFIER D'ARCOXIA, QUE FAUT-IL PRENDRE COMME ANTI-INFLAMMATOIRES A LA PLACE D'ARCOXIA. JUSQU'A PRESENT JE N'AI JAMAIS EU DE PROBLEME , PAR QUEL MEDICAMENT FAUT-IL LE REMPLACER
MERCI DE VOTRE REPONSE

Écrit par : ATTARD | 02/01/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour;
mon mari souffre de douleur au cou; le medecin a diagnostique une nevralgie cervico-bracchiale et l'a mis sous ARCOXIA 90 mg, en 3jours de traitement il a commence a souffrir de troubles visuels: il voit double, de vertiges et étourdissements. le medecin lui a dit que ça n'avait aucun rapport avec le medicament, il a decide d'arreter le traitement sans avis medical.
Y'a t-il une relations entre ces effets et le medicament?

Merci de nous eclairer;

Écrit par : Sana B. | 04/02/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu