Avertir le modérateur

24/11/2008

Pétition pour la scolarisation par l'éducation nationale des enfants malades et accidentés

La maladie d’un enfant nous interpelle tous par l’énorme hiatus qu’elle crée dans ce que devrait être l’enfance, à savoir cet unique moment d’insouciance, de jeu et de rêve, avec une éducation visant à l’encourager à l’autonomie comme à l’apprentissage des valeurs de la citoyenneté. Un enfant longuement malade souffre aussi parce qu’il est confronté trop tôt à une réalité qu’il n’a pas encore les catégories pour comprendre et assimiler, sans parler de l’exclusion dont il est victime de facto, par ses camarades, par la brutalité de l’isolation hospitalière, la réalité de la douleur…


Comment pouvons-nous infliger à ces enfants déjà meurtris une deuxième exclusion, celle consistant à ne plus en voir des personnes devant bénéficier d’une solidarité républicaine et citoyenne qui s’applique avant tout, rappelons-le, aux personnes fragiles et dont l’autonomie n’a pas encore été acquise ou est en train de se perdre (enfants, personnes âgées…) ?

La déscolarisation de ces enfants, leur abandon, est un autre reflet en miroir du marasme de la société dans laquelle nous vivons et que nous contribuons à entretenir par l’inaction, la passivité, l’indifférence, le renoncement aux exigences de la morale républicaine au profit d’un individualisme qui culpabilise ceux qui ne s’en sortent pas, les malades, les handicapés…


Pharmacritique vous invite à prendre connaissance de l’Appel pour la scolarisation par le service public des élèves malades ou accidentés et à signer et diffuser la pétition de ce collectif.

 

Elena Pasca

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu