Avertir le modérateur

08/02/2009

Publicité directe pour les médicaments: un dollar investi en rapporte 17 en chiffres de vente pour les pharmas (APSF)

L'affiche originale est sur le site de l'Action pour la Protection de la Santé des Femmes (Canada). DTCA signifie publicité directe aux consommateurs (direct-to-consumer advertising), que la Commission européenne est en train d'imposer en vidant les interdictions actuelles de leur substance et sous prétexte de l'information du patient et d'un renforcement de la pharmacovigilance (sic)... Lire à ce sujet les notes de Pharmacritique réunies surout dans les catégories "Publicité directe aux consommateurs" et "Autorités d'(in)sécurité sanitaire". La note "Que vaut l’"information" par les firmes ou "publicité directe aux consommateurs"? Rien pour les patients, tout pour l'industrie!" expose les grandes lignes de cette extraordinaire régression et porte ouverte à toutes les manipulations, présentée comme une possibilité de mieux informer et "éduquer" (sic) les usagers et les malades, par exemple par une aide (ou accompagnement) à l'observance du traitement. Tous les prétextes sont bons pour que les laboratoires obtiennent un accès direct aux patients...

Elena Pasca

Pub directe au consommateurs Action santé femmes Canada.jpg

Elena Pasca

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu