La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

10/03/2011

Michèle Rivasi demande la suspension du vaccin Pandemrix chez les enfants (narcolepsie)

Avant de citer le communiqué de presse de l’eurodéputée Michèle Rivasi, voici quelques données chiffrées précises extraites de l’analyse Pandemrix 2.jpgde ECDC (European Centre for Disease Prevention and Control), publiée le 2 mars :

Il ne s’agit plus d’un problème limité à la Finlande et aux pays nordiques, car jusqu’au 27 janvier 2011, 162 notifications suggérant une narcolepsie en lien avec le vaccin contre la grippe A H1N1 Pandemrix (du laboratoire GSK) ont été reçues par la pharmacovigilance européenne EudraVigilance. 55 signalements viennent de Finlande, 20 de France, 8 d’Allemagne, 2 d’Irlande, 1 des Pays-Bas, 10 de Norvège, 1 du Portugal, 61 de Suède. Auxquels s’ajoutent 3 signalements venus d’Islande et 4 de Suisse.

Il faut souligner qu’en Suède, 59% de la population a été vaccinée et que sur les 61 cas suédois, 53 touchent des enfants et adolescents de moins de 20 ans.

Voici le texte de l’ECDC d’où sont extraites les données: "Reports of cases of narcolepsy and cataplexy in children and adolescents in Finland, Iceland, and Sweden”.


Il y est question au total de 30,8 millions d’Européens vaccinés par Pandemrix dans 19 pays. Le texte mentionne aussi le Canada, où 2 cas de narcolepsie ont été enregistrés chez les moins de 17 ans, sur à peu près 2 millions de personnes (0.1 cas/100.000) vaccinées par Arepanrix, un vaccin très semblable au Pandemrix, produit localement par GSK.  Dans cet article du 25 novembre 2009, j’avais rendu compte de graves réactions allergiques enregistrées au Canada en rapport avec ce vaccin et de la réaction tardive des autorités, qui ont voulu retirer un lot… déjà utilisé…

Ni l’OMS ni l’ECDC ne recommandent plus le Pandemrix.

Il était temps.

L’ECDC rappelait dans ce texte du 2 mars que le vaccin conseillé pour la saison 2010 / 2011 est celui saisonnier trivalent, c’est-à-dire le vaccin produit selon le schéma habituel, sans adjuvants, et non plus le Pandemrix.

"WHO 's norther hemisphere influenza vaccination guidance recommended the usal trivalent seasonal vaccine for the 2010/2011 season, and ECDC supported this in its guidance for Member States. WHO has stated that the triple seasonal vaccine would be preferred over Pandemrix."

On y mentionne l’étude de l’ECDC – VAESCO, ce dernier étant le réseau de surveillance des effets secondaires des vaccins (Vaccine Adverse Event Surveillance & Communication). Les résultats définitifs sont attendus pour le mois de juin :

« ECDC - VAESCO study – initial report on background rates
As of 15 February 2011, the VAESCO network has estimated preliminary background incidence rates of narcolepsy in six European countries (Denmark, Finland, Netherlands, Italy, Sweden, UK). The data were gathered from population-based healthcare databases (GPs and hospitals). Background incidence rates of narcolepsy were presented to EMA, WHO, and the ECDC Advisory Forum in mid-February. Updated background rates for a total of over 40 million persons are now available.

Observed narcolepsy incidence rates were around 1 per 100,000 person years and varied only slightly over time. In Finland, a statistically significant increase in the incidence rate has been observed after September 2009 only in the age group of 5–19 years of age (as in the THL study). The rates in the age groups 20–59 and 60+ years of age have been unchanged since 2006. In the Netherlands, an increase in the incidence rate of narcolepsy based on yet unvalidated diagnoses was observed in the 20–59 years age group, an age group that generally was not offered pandemic vaccine. No age-specific increases could be observed in other countries.

The VAESCO network is conducting its case-control study in nine European countries, estimating the relative risk of narcolepsy in vaccinated-versus-unvaccinated individuals. Other possible risk factors that will be assessed include natural influenza infection, other vaccines administered before/after pandemic vaccination, and, sufficient funds provided, genetic predisposition. Results from the ongoing case-control study are expected in June 2011.”

Et voici le communiqué de presse de l’eurodéputée Michèle Rivasi (les Verts), en date du 9 mars 2011 :

Effets collatéraux de la grippe H1N1

Michele Rivasi interpelle la Commission pour suspendre l'utilisation du vaccin Pandemrix chez les enfants

« La députée européenne Michele Rivasi a demandé lors d'un entretien avec John Dalli, le commissaire européen à la santé et aux consommateurs, la suspension des injections du vaccin Pandemrix chez les enfants de l'ensemble des pays de l'Union Européenne.

Le vaccin anti-H1N1 Pandemrix, produit par GSK, est suspecté d'avoir un lien dans l'apparition de cas de narcolepsie (une maladie neurologique rare mais grave qui entraîne relâchements musculaires et somnolence) chez des enfants de 4 à 19 ans, dans les huit mois qui ont suivi l'injection. La Finlande comptait fin janvier 2011, 60 cas de narcolepsie chez les enfants et adolescents de moins de 19 ans. 90 % d'entre eux ont reçu des injections de Pandemrix. Le risque d'avoir la narcolepsie au sein des enfants vaccinés est 9 fois plus élevé qu'au sein des enfants n'ayant pas été vaccinés. Des cas de narcolepsie associée à l'injection de Pandemrix ont aussi été signalés en Suède, en Islande, en Norvège, en France et au Portugal.

En attendant les résultats définitifs d'investigations scientifiques plus poussées, les autorités sanitaires finlandaises ont décidé de suspendre les injections de Pandemrix. Car sa responsabilité est probable et "l'association observée si évidente qu'il est improbable que d'autres facteurs dits collatéraux puissent expliquer le phénomène" indiquent les autorités finlandaises.

"Ce n'est hélas pas l'opinion de l'Agence Européenne des Médicaments qui, contrairement à la Finlande, ne donnera aucun avis sur le Pandemrix tant que les vérifications engagées ne seront pas terminées. Cela me fait malheureusement penser à l'affaire du Mediator, du benfluorex. Une nouvelle fois, l'EMA préfère ne pas agir ou ne rien dire qui puisse nuire à un médicament, plutôt que d'agir en préventif. Il faudra combien de malades pour sortir de cet immobilisme ?," constate Michele Rivasi.

"Pourquoi, dès qu'il s'agit de médicaments ou de vaccins, le principe de précaution doit-il systématiquement profiter aux entreprises et non aux patients ? Si l'on veut une Europe de la santé crédible, dans laquelle les gens pourront avoir confiance, il est indispensable que la Commission prenne des décisions préventives, claires et sans ambiguïté en faveur de la santé des populations," analyse l'eurodéputée française. »

Commentaires

bonjour ma fille souffre d'un grave problème neurologique depuis qu'elle été vaccinée avec ce vaccin, maladie non déterminée, ça ressemble à une sclérose en plaque, combien de vies brisées faudra t il à ces industriels pour remplir leurs poches d'argent puant, c'est à vomir
merci les médias de nous avoir effrayé pour une simple grippette

Écrit par : sand | 26/07/2011

Bonjour

je ne sais pas exactement à qui je m,adresse, moi je suis le pere d,un petit garçon qui à 5 ans 1/2 qui est attient de sommeil depuis qu,il avaient recu le vaccin AH1N1 de grippe mexiquene ,vraiment jusqu,a present mon enfant souffre , il est actuellement hospitaliser à UMCG , je ne sais quoi faire ? quel conseil pouvez vous mes donnée ? je suis au pays bas
cordialement

[Nom de famille effacé par Pharmacritique pour des raisons de sécurité, s'agissant de données médicales personnelles. Sur internet, un prénom ou un pseudonyme suffit]

Écrit par : Nyudi B. | 29/07/2011

Bonjour à tous les deux,

Pardon pour la réponse tardive.

Désolée d'entendre cela. Je ne peux malheureusement pas vous aider, mais compatis à votre souffrance. N'étant pas médecin, je ne fais que passer des informations.
La chose à faire, me semble-t-il, c'est de vous renseigner pour voir s'il y a une association de victimes de ces vaccins contre la grippe AH1N1. En particulier quant à la narcolepsie (maladie du sommeil - je suppose que c'est de cela qu'il s'agit?), il est possible qu'il y en ait une, compte tenu du nombre important de cas signalés en Europe, et en particulier dans les pays scandinaves. Il me semble que le rapport de cause à effet est accepté, du moins à demi-mot, entre les vaccins (notamment le Pandemrix du labo GSK) et la narcolepsie.

Si cela n'a pas encore été fait, demandez aux médecins de signaler ces effets indésirables à la pharmacovigilance

Bon courage à vous!
Cordialement,
Elena Pasca / Pharmacritique

Écrit par : Pharmacritique | 30/07/2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu