La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

28/03/2011

Vaccin Pandemrix : cause "probable" des cas de narcolepsie en Finlande. Risque élevé pour tous les enfants vaccinés

Pour compléter l'information disponible sur Pharmacritique à ce sujet Pandemrix Wikipédia.jpg

Selon un communiqué de l'Institut national finlandais pour la santé (THL) daté du 1er février 2011 et rendu public par une dépêche de l'Agence France Presse, le PANDEMRIX° de GSK est la cause "probable" de l'augmentation importante de cas de narcolepsie en 2009 et 2010 en Finlande. Une augmentation trois fois supérieure aux taux de narcolepsie enregistré chez les enfants et adolescents les trois années précédant cette vaccination. (Image tirée de cette page de Wikipédia).

"Actuellement, l'explication la plus probable est que l'augmentation des cas de narcolepsie est due à l'effet conjoint du vaccin et d'un ou plusieurs autres facteurs". "L'association observée est si évidente qu'il est improbable que d'autres facteurs dits collatéraux puissent expliquer le phénomène", car dans 90% des cas de narcolepsie, les adolescents ont été vaccinés par Pandemrix. Les symptômes se sont déclarés dans les deux à dix semaines suivant la vaccination.

Pour ne rien exclure, d'autres recherches seront menées à bien avant un rapport final au mois d'août. La plus haute autorité sanitaire finlandaise estime que les enfants et adolescents de 4 à 19 ans vaccinés par Pandemrix (vaccin adjuvanté contre la grippe A H1N1) ont un risque neuf fois plus élevé de souffrir de narcolepsie. En France, six cas ont été enregistrés, mais notre pharmacovigilance s'est hâtée de nier tout rapport avec le vaccin.

En tout, 90 millions de personnes ont été vaccinés par Pandemrix dans 19 pays européens, dont 2,5 millions en Finlande.

A noter que, de même qu’en septembre 2010, le Comité pour les médicaments à usage humain (CHMP) de l’agence européenne du médicament (EMA) a réaffirmé dans un communiqué de presse du 18 février 2011 qu’il n’était pas possible d’établir un lien de causalité entre Pandemrix et narcolepsie et que le rapport bénéfices-risques restait positif. (“European Medicines Agency reviews further data on narcolepsy and possible association with Pandemrix. Causal relationship not established; further study results awaited”).

*

J'ai rendu compte dans cet article, relayant la demande de l’eurodéputée Michèle Rivasi de retrait du Pandemrix chez les moins de 20 ans - du nombre de cas de narcolepsie enregistrés dans plusieurs pays européens en lien avec le Pandemrix.

Et les 35 articles parus sur Pharmacritique depuis l'été 2009 au sujet de la grippe AH1N1 - accessibles en descendant sur cette page - montrent les mises en garde en particulier quant aux adjuvants (squalène, cellules MDCK...), que j'ai relayées en présentant et en traduisant surtout des travaux allemands (et quelques espagnols).

La revue allemande indépendante Arznei-Telegramm a été comme toujours très lucide sur les risques des adjuvants et les pratiques douteuses de Glaxo Smith Kline, sans pour autant dévier des pratiques scientifiques.

Quelques exemples : « Grippe A: un vaccin douteux aux adjuvants risqués sera expérimenté directement sur la population », déplorait Arznei-Telegramm au mois d’août 2009, après un long travail d’explicaiton sur le caractère bénin de cette grippe. Ces propos ont été repris par des media allemands qui ont fait très tôt un remarquable travail d’investigation sur l’inefficacité et les effets secondaires du Tamiflu, sur les divers vaccins, les méthodes douteuses des laboratoires et des leaders d’opinion impliqués dans cet immense business. (A propos des affaires et des conflits d’intérêts, voir aussi le documentaire « Un virus fait débat » diffusé par ARTE en octobre 2009, pour lequel j’ai eu le plaisir de conseiller deux journalistes allemands et dans lequel j’ai fait une brève apparition).

La revue estimait que Focetria et Pandemrix – adjuvantés au squalène -, autorisés sans évaluation digne de ce nom, pourraient être plus dangereux que la grippe AH1N1, que le Celvapan (avec des cellules MDCK) n’était pas plus sûr que les vaccins au squalène, rappelait que les Etats-Unis n’ont pas autorisé de vaccins adjuvantés mais ont demandé que tous les vaccins contre la grippe A H1N1 soient produits selon les schémas classiques de fabrication des vaccins contre la grippe saisonnière. Aucune dimension essentielle du problème n'a échappé à Arznei-Telegramm. Chapeau bas, encore une fois!

Elena Pasca

© Pharmacritique

Commentaires

bonjour et merci pour les informations que je lis régulièrement . vous dites que la narcolepsie apparaît dans les dix semaines après la vaccination . dois-je comprendre qu'il n'y a pas de risque à distance du pandermix ? evelyne

Écrit par : evelyne | 28/03/2011

message à l'attention de Madame Rivasi,

Mon fils de 17 ans a été vacciné dans son lycée avec du PANDEMRIX en décembre 2009. Nous venons d'avoir confirmation qu'il est atteint de narcolepsie et il est suivi dans le service du Dr Drouot à l'hopital Henri Mondor de Créteil.
Nous sommes encore sous le choc.

Je suis à votre disposition pour des précisions.
Bien cordialement,
Olivier JACQUES

Écrit par : Olivier JACQUES | 04/04/2011

Mon épouse était une femme d'action travaillant au public. Elle a été vaccinée en nov.2009. Une semaine après la vaccination, elle avait les symptômes de la narcolepsie / cataplexie. En 2010, elle a été diagnostiquée pour cette maladie à l'hôpital Sacré-coeur de Montréal. À 40 ans, ça bouleverse une vie, des vies. Nous vivons au Québec (Canada).

Écrit par : Christian Poirier | 23/11/2011

Bonjour,

je me présente, Jonathan Baeveghems, auteur du témoignage "À genoux derrière ses paupières".

Je tenais à vous présenter mon idée, et peut-être si elle vous plaît, que vous pourriez l'annoncer sur votre site.

Je suis atteins de narcolepsie, malade depuis mes 13 ans et diagnostiqué à l'âge de 18 ans. J'ai vous vous en doutez bien, vécu pas mal de discrimination avec cet handicap et énormément de critiques. Depuis j'ai réussi à m'intégrer dans la société, mais non sans effort. J'avais encore il y a peux plus de 5 cataplexies par jours,et des paralysies du sommeil journalières. Je prends 7 médicaments par jours et encore maintenant la lois Belge m'interdis de passer le permis (alors que j'ai bientôt 23 ans). MAIS le plus dérangeant dans cette histoire, C'EST que je n'arrive pas à me faire accepter en tant que personne aillant un handicap. La Belgique m'interdit de conduire, donc elle reconnait que cette maladie est assez handicapant pour aller jusqu'à le retrait de permis, MAIS lorsque je demande des aides pour ce même handicape, on me répond à chaque fois, que ma maladie n'engendre pas de handicap dans la vie quotidienne. Ne voyez-vous pas une énorme contradiction ? N'étant absolument pas le seul dans cette situation, j'organise des présentations afin d'aider les gens atteins de troubles du sommeil. Les conseiller et surtout expliqué la maladie aux gens qui en sont intéressé. Ce combat je le vis depuis longtemps, et j'essaie d'avoir le plus possible d'aide, car malgré l'absurdité de cette situation (non reconnaissance de handicap) il est très difficile voir même impossible d'entendre raison aux ministres de Belgique, lorsqu'on est seul...

Je vous souhaite de passer une excellente fin d'après-midi.

Jonathan

Écrit par : Baeveghems | 12/03/2012

depuis ma vaccination contre la grippe H1N1 en nov 2009 avec pandemrix de gsk, mon état de santé c'est gravement déterioré, de nombreuses analyses ont été réalisés sans trouver la moindre anomalie.

par ailleurs j'ai trouvé sur le net deux personnes de haute normandie qui presentent la meme
pathologie, les memes symptomes que les miens et dans le meme delai apres l'injection de ce vaccin. nos symptomes sont exactement ceux déclarés par les veterans de la guerre du golf.
j'ai lu une étude américaine, qui mentionnait une réaction anormale du systeme immunitaire face au squaléne endogène et exogène, celui ci se dirige contre les cellules squalène humaine du patients de façon définitive.la totalité des veterans souffrant de ce syndrome présentait tous un niveau tres élevé d'autoanticorps anti squalene.

nous cherchons d'autres personnes souffrant de la meme pathologie: insomnie, fatigue intense, sommeil non reparateur, douleurs articulaires et musculaires, trouble de la temperature corporelle avec suées frequentes, douleurs intestinales...pour creer une association de defense et obtenir une etude scientifique de notre maladie
pour plus d'info me contacter
cauchois.yvon@orange.fr

Écrit par : cauchois | 21/03/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu