La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

26/09/2011

Combattre corruption et fraude en santé: le réseau européen anticorruption EHFCN et sa conférence 2011 à Cracovie

Du 6 au 7 octobre inclus aura lieu à Cracovie la conférence annuelle 2011 de l’EHFCN (European EHFCN logo complet.jpgHealthcare Fraud & Corruption Network), sous le titre « Fighting fraud in healthcare and social security: How to maximise resources?” (Combattre la fraude dans les soins de santé et à la sécurité sociale: comment maximiser les ressources?).

Le European Healthcare Fraud & Corruption Network (Réseau européen de lutte contre la fraude et la corruption en santé), basé à Bruxelles, est la seule organisation européenne entièrement dédiée à la lutte contre toutes les formes de corruption et de fraude dans tous les secteurs relevant de la santé, partout en Europe. Parmi ses objectifs, détaillés aussi dans la vidéo reprise plus bas, on note la création d’une culture transnationale anticorruption, pour la transparence et le coût/efficacité, ainsi que le développement de moyens éducatifs et informatifs pour y parvenir.


Le réseau EHFCN a vu le jour en 2005, à la suite de la première conférence pan-européenne organisée à Londres en octobre 2004. Il se fonde sur la European Healthcare Fraud and Corruption Declaration et se compose actuellement de 18 associations membres originaires de 13 pays, ce qui représente des professionnels de santé et d’assurance-maladie impliqués dans les soins de dizaines de millions de citoyens européens.

Le directeur actuel est Paul Vincke, qui dirige le service d'évaluation et de contrôle médicaux de l'Institut National Assurance Maladie-Invalidité (INAMI, Belgique). 

Actuellement, les dépenses de santé dans l’Union européenne s’élèvent à à peu près 1 trillion d’euros EHFCN anticorruption Cracovie.jpg(un million de milliards). L’on estime qu’environ 56 milliards d’euros se perdent chaque année pour cause de fraudes et diverses formes de corruption. L’objectif primaire du European Healthcare Fraud and Corruption Network est de réduire ces pertes et provoquer une prise de conscience globale sur la corruption, ses formes et ses conséquences sur la santé des citoyens et leurs efforts financiers. Le réseau offre des informations, des matériels éducatifs, des formations et une assistance dans des projets concrets de lutte contre la corruption et la fraude, ainsi qu’une plateforme de communication pour ses membres. Le réseau EHFCN est indépendant, financé uniquement par les cotisations de ses membres – organisations de santé et de lutte anticorruption.

Pour une meilleure efficacité de la lutte globale contre la corruption, la collaboration internationale solidarite réseau EHFCN anticorruption.jpgest indispensable. Elle s’est concrétisée par la signature d’accords formels : un Memorandum of Understanding avec la Canadian Health Care Anti-Fraud Association (CHCAA) et avec la American National Health Care Anti-Fraud Association (NHCAA). (Les illustrations sont tirées du site de l'EHFCN).

*

Dans cette courte vidéo tournée en 2009, Paul Vincke présente les objectifs du réseau anticorruption EHFCN et appelle à l'unité et à la mobilisation de tous les acteurs au niveau européen et international.


*

La conférence de 2011 marque un tournant, puisque, outre les objectifs habituels de lutte contre la fraude et la corruption en général dans les soins de santé, le programme prévoit cette année une focalisation sur la fraude aux systèmes de sécurité sociale européens. Même si ces systèmes diffèrent d’un pays à l’autre, les modalités de fraude sont similaires, tout comme les modalités de la combattre. Il faut définir des stratégies en ce sens et analyser l’efficacité de celles qui existent déjà.

Le programme détaillé de la conférence de Cracovie – du 6 au 7 octobre 2011 inclus - ainsi que la liste des intervenants et des thèmes abordés et les modalités d'inscription sont sur cette page.

 

Dispositifs législatifs et juridiques (qualificatifs...) absents en Europe

Lorsqu'on sait à quel point la lutte anti-fraude est développée aux Etats-Unis, on ne peut qu'espérer que ce réseau européen s'en inspire et aboutisse, outre la sensibilisation, la pédagogie et une culture anticorruption, à la mise en place de dispositifs législatifs et juridiques efficaces. Pour qu'un jour, nous voyons en Europe aussi des procès intentés par les Etats à des laboratoires pharmaceutiques et leurs vassaux professionnels de santé dont bon nombre fraudent allègrement.

Des moyens de répression et de dissuasion doivent être mis en place, qu'il s'agisse de fraude scientifique (Scott Reuben en anesthésie-algologie et les fausses revues éditées par Merck et Cie sont parmi les cas les plus criants), des conséquences multiples des conflits d'intérêts et des leviers omniprésents de désinformation médicale, ou alors de fraude directe à travers des remboursements qui ne devraient pas être faits (médicaments n'apportant pas de progrès thérapeutiques...), prix gonflés des médicaments, dépenses de marketing que l'on fait payer aux contribuables par des chemin divers...

**

Merci à l'excellent Dr Roy Poses, fondateur et principal auteur du tout aussi excellent blog Health Care Renewal, de m'en avoir parlé. Roy Poses participera à la conférence d'octobre prochain à Cracovie. Il ne ménage pas son temps, ni ses efforts pour faire avancer cette cause (lutte contre les conflits d'intérêts et les influences de l'industrie pharmaceutique à tous les niveaux, lutte contre la corruption sous toutes ses formes...)

Elena Pasca

Commentaires

Un membre de notre équipe a été convié à cette conférence, j'ai hâte d'avoir des retours sur cet événement.
Nicolas

Écrit par : Nicolas | 28/09/2011

Bonjour Nicolas,

Qui est invité à cette conférence? Habituellement, les invités à ce type de réunions ne sont pas anonymes.

L'anonymat complet me semble problématique sur un tel blog, car le nom du directeur de la publication (administrateur) est un minimum requis par la loi, soit en direct, soit sur la page de présentation.

Vous parlez d'une équipe "indépendante" de 6 personnes, mais une telle information doit être vérifiable, surtout compte tenu des contenus de votre blog.

Or aucun nom n'est donné nulle part. Aucun article n'est signé. Vous citez beaucoup de noms de marque, parlez beaucoup des produits de santé dernier cri ("innovations"...), avez un "guide shopping" "indépendant" (?!), etc. Et le blog reprend certains communiqués des fabricants sur divers produits de santé nommés par les marques.

Comment distinguer ce marketing, cette communication promotionnelle, de l'information "indépendante" que vous dites apporter ?
C'est une publicité non identifiée comme telle.

Pourtant aucune déclaration de conflits d'intérêts des auteurs (anonymes) n'existe, et l'on ne sait pas quel est le lien du blog et des divers rédacteurs avec les fabricants de ces nombreux produits.

C'est d'autant plus problématique que vous parlez tout le temps d'indépendance.

Du coup, votre post est contraire à la "politique" de ce blog. Habituellement, ce type de posts est effacé d'emblée (j'avais quand même effacé le lien donné avec le nom). Mais l'imagination des publicitaires est grande... Tout le monde gagnerait du temps s'il n'y avait plus de tels "commentaires". Merci.

Bien à vous

PS: Je conseille aux lecteurs de zapper lorsqu'ils voient de l'"information indépendante" anonyme, mais avec des conseils d'achat, plusieurs liens sponsorisés dans chaque article (allant vers des sites de vente), avec des noms de marque...

Écrit par : Elena Pasca | 02/10/2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu