La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

01/06/2014

Science et éthique au quotidien; atelier-débat lors de la "Semaine de l'éthique" de l'Université de Fribourg

J'aurai le plaisir de participer, au nom de Sciences Citoyennes, à la semaine de l'éthique organisée par la professeure Vivianne Châtel dans le cadre du Master Ethique, responsabilité et développement, formation dispensée par le Département de Sociologie, Politiques sociales et Travail social de l'Université de Fribourg (Suisse). La semaine de l'éthique commence le 2 juin par un débat sur l'éthique dans les sciences. Voici l'affiche, suivie de la présentation telle qu'elle figure dans le programme. L'exposition a été organisée par les étudiants du Master. Merci à Mme Vivianne Châtel et à Mme Séverine Moll-Lauper pour l'organisation d'ensemble et pour l'invitation.

 

semaine de l'éthique,éthique au quotidien,science technoscience action citoyenne,expertise citoyenne,réflexion technosciences,autonomie publique,débat public intérêt général,elena pasca,université fribourg,atelier débat semaine de l'éthique


"L'éthique au quotidien" annonce l'ambition interactive de cette manifestation inscrite dans la mouvance qui relocalise les débats dans des lieux interactifs, des lieux de passage quotidien pour les citoyens, espérant les arrêter dans leur course prédéterminée (et même au sens propre du terme: dans leurs courses), pour les faire réfléchir à des trajectoires citoyennes qu'ils peuvent emprunter dès lors qu'ils s'approprient toutes les dimensions de la vie de la cité et se donnent les moyens de quitter le statut d'ignorance confortable de réceptacles passifs de décisions et d'expertises qui les concernent tous, dans la mesure où elles changent leur mode de vie, y compris dans les actes quotidiens - quitter la passivité pour devenir des citoyens au sens plein du terme: acteurs actifs transcrivant en pratique les droits de participation, l'autonomie publique théoriquement garantie par nos démocraties. Celle-ci est rarement mise en pratique, faute d'engagement, de participation et de réflexion globales, dépassant les questions particularistes et les intérêts privés. Or c'est à ce type de participation que de tels débats incitent les citoyens: faire un usage public de leur raison, afin de s'inscrire dans le débat public politique qui permet, par abstraction successives, de dégager des intérêts universalisables (pour paraphraser Jürgen Habermas). [Elena Pasca]

 

Voici la présentation et les intervenants, selon le programme:

La semaine de l’éthique

L’ÉTHIQUE AU QUOTIDIEN

Journée du lundi 2 juin 2014 : La science

Lieu : Fribourg centre, Mall central (en face de la Fnac), de 14:00 à 16:00
***
Intervenants lors de cet atelier-discussion:

  • Bernard VERMEULEN, Directeur médical et directeur général suppléant, Hôpital cantonal,
  • Mr Marc-Henry SOULET, Professeur ordinaire de Sociologie, Doyen de la Faculté des Lettres, Université de Fribourg,
    Vincent  BOURQUIN,  Professeur,  responsable  de  l’Institut  SeSi  (Sustainable
      Engineering Systems Institute), École d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg,
    Marlise COLLOUD, Enseignante, École d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg,
    Elena PASCA, Philosophe, Fondation Sciences citoyennes,
  • Gilbert CASASUS, Professeur, Etudes européennes, Université de Fribourg

"La  science  peut  paraître  pour  certains  omniprésente,  voire  quelque  peu  despotique,  organisant  le monde, déterminant les grandes évolutions ou révolutions techniques et sociales futures.

Et  certains  n’hésitent  plus  à  mettre  en  cause  le  financement  de  grandes  recherches  théoriques  (ou fondamentales) au motif de leur inutilité directe, oubliant que le GPS, créé dans les années 70, n’aurait probablement pas vu le jour sans la théorie de la relativité née en 1905.

Aujourd’hui,  une  certaine  nébuleuse  entoure les  choix  faits  dans le  financement  de la  recherche. Et le  citoyen  semble  totalement  exclu  et  peut-être  indifférent  aux  mécanismes  à  l’œuvre  derrière  ce financement,  alors  même  que  nous  pourrions  nous  mettre  d’accord  sur  cette  belle  idée  de  François Jacob : la science n’est pas là pour dire ce qui doit être mais pour énoncer les différents possibles afin d’aider les citoyen-ne-s à choisir les orientations.

Par cet atelier-discussion, nous cherchons à entrer dans la problématique de François Jacob, au moins mettre en débat les multiples enjeux de la science. Ainsi nous pourrions, sans exhaustive,

1/  revenir  sur  les  pratiques  scientifiques  elles-mêmes,  en  termes  d’objectivité,
d’expérimentation,  de  réfutabilité…  ou  de  consentement  des  personnes  dans le  cadre tant  des
recherches en sciences du vivant que des recherches en sciences sociales et humaines.

2/  examiner  le  droit  de  regard  du  citoyen :  sous  quelle  forme,  dans  quel  cadre,  avec  quelles contraintes, dans quels domaines (ou dans tous les domaines) ?

3/  analyser  les  liens  avec  le  politique  et  l’industriel,  au  regard  notamment  de  la  pression
des  lobbys  sur  les  décisions  concernant  les  orientations  scientifiques  (nous  pouvons  penser
ici  à  l’obsolescence  programmée,  ou  encore  aux  scandales/catastrophes  qui  ont  ponctué  le
développement de certaines sciences). Avec quelles conséquences en termes de résultat ?

4/ discuter le rôle des comités d’éthique, leur fonctionnement, la manière de les composer… au
 moment justement où ils fleurissent ici ou là, sans que nous ne connaissions toujours très bien
les objectifs finaux."

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu