Avertir le modérateur

13/01/2018

L'Allemagne a couvert l'ayatollah Shahroudi, auteur de crimes contre l'humanité et garant de l'oppression des femmes en Iran

Billet écrit sur le téléphone, d'où les difficultés de mise en forme, surtout pour les liens

 

Honte à Angela Merkel et au gouvernement allemand tout entier pour avoir couvert l'un  des plus hauts dignitaires iraniens et avoir donc délibérément tenue secrète sa présence pendant six semaines. Empêchant ainsi de facto son arrestation. Il s'agit pourtant d'un responsable de crimes contre l'humanité et co-responsable de l'oppression des femmes en Iran depuis 1979 ! Et ce tout alors que l'Allemagne ne cesse de donner des leçons de morale à l'Europe entière et à se poser en guide. 

Des militants pour les droits humains se sont mobilisés pour alerter les citoyens et saisir la justice, mais sans pouvoir empêcher la collaboration, ni l'arrestation. .. Au premier rang de ces combattants figurent des militantes pour les droits des femmes telles que Mina Ahadi, iranienne exilée en Autriche,  communiste et laïque, qui est l'une des dirigeantes du Parti communiste-ouvrier d'Iran.

Voici les détails de cette sinistre preuve de la servitude volontaire des pays occidentaux face à des dictatures de tous poils du Moyen-Orient. L'Allemagne ménage tout le monde, en même temps que ses intérêts partout, depuis l'Iran jusqu'à l'Arabie Saoudite, qui ne sont pourtant pas tellement amis-amis... 

Le gouvernement allemand a collaboré avec l'Iran pour organiser en cachette le séjour en Allemagne d'un des plus grands criminels du régime iranien: l'ayatollah Seyyed Mahmoud Hashemi Shahroudi. Voici sa présentation sur Wikipedia :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hashemi_Shahroudi
Il a même un site officiel en anglais, tout à sa gloire.
Ancien chef du pouvoir judiciaire iranien, il est co-responsable des persécutions et des exécutions en Iran. Il a signé lui-même des condamnations et des arrêts de mort, et des témoignages existent sur des participations directes de Shahroudi à des mises à mort.

FB_IMG_1515841664898.jpg


Actuellement, ce "grand ayatollah" est président du "Conseil de discernement de l'intérêt supérieur du régime".
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_discernement_de_l%27int%C3%A9r%C3%AAt_sup%C3%A9rieur_du_r%C3%A9gime
Composé de six gardiens de la Constitution, ce dernier est l'équivalent du Conseil constitutionnel et Conseil d'Etat, fait pour empêcher tout changement, puisqu'il juge de la conformité avec la charia... Shahroudi a d'autres fonctions religieuses et politiques officielles, au plus haut niveau du pays, qui lui permettent de verrouiller le système dans sa sclérose actuelle. Il est président de l'Assemblée des experts, qui livrent l'expertise religieuse toute-puissance... 

Les femmes iraniennes lui doivent les décennies de privations de droits et de persécutions en tous genre, depuis la révolution islamique de 1979. Le sort des femmes dépend en ce moment même de Shahroudi et de deux ou trois autres "grands ayatollahs" tout aussi haut placés, en soutien au guide Ali Khamenei qui les a nommés et qui est lui-même continuateur du guide suprême Khomeini. Shahroudi était même considéré, avant sa maladie, comme le successeur le plus probable de Khamenei. Ce qui en soi en dit long sur les services rendus en matière de verrouillage du pays sur des positions de charia des plus rétrogrades. 

Grâce à la rigueur et à la bonne organisation irano-allemande, l'ayatollah Shahroudi a été très bien accueilli et soigné pendant six semaines à Hanovre, par le International Neuroscience Institute. Il souffrirait d'une tumeur cérébrale. Rien n'a troublé sa tranquillité.

Comme quoi les pays séculiers de l'Occident ne sont le diable que sélectivement... Quant il y a besoin de leur science et de leur médecine, la charia et les écrits du prophète et de son neveu (quasiment tout aussi important dans le chiisme) n'ont plus tellement d'importance. Puisque le prophète dit qu'il n'y a pas mieux que la médecine prophétique, la hijama et roqya. Hijama étant les bonnes vieilles ventouses combinées à de la saignée, vendues aux croyants de base sous des noms modernisés du genre cupping-therapy. L'organisation OMAS propage cette pseudo-médecine en France aussi, comme l'a montré Mohamed Louizi. 

Et les responsables de tous les pays se tiennent par la barbichette. Par les barbes et par les contrats. 

L'Allemagne ferme les yeux sur des atrocités dénoncées par Amnesty International dont Seyyed Mahmoud Hashemi Shahroudi est directement responsable, pour ses activités de chef de la "justice" iranienne pendant dix ans, jusqu'en 2009. L'hebdomadaire allemand Der Spiegel donne quelques cas concrets: une fille de 16 ans est violée et, en guise de "justice" à la Shahroudi, elle est condamnée à mort et exécutée en 2004 pour... "adultère"... Un garçon de 13 ans exécuté pour homosexualité. 

http://m.spiegel.de/politik/deutschland/ajatollah-shahroudi-seine-leibwaechter-landeten-mit-waffen-in-frankfurt-a-1187479.html

Ce n'est que grâce à la diaspora iranienne que l'opinion publique a pu apprendre qu'il était en Allemagne et s'informer sur quelques-uns de ses multiples  faits d'armes. Pour tout rendre charia-compatible et prévenir tout changement. Le tabloïd BILD a eu vent de l'affaire et en a fait un scoop. Le ministère des Affaires étrangères n'a pu que confirmer officiellement l'organisation du séjour secret prévu pour plusieurs semaines, ce qui a indigné le pays. Six organisations et associations de défense des droits de l'homme ont porté plainte contre Seyyed Mahmoud Hashemi Shahroudi pour crimes contre l'humanité.

À la suite de cette mobilisation (et lorsqu'il est devenu évident que le scandale ne pourrait pas être étouffé), le parquet fédéral allemand a décidé de faire semblant d'agir, c'est-à-dire d'ouvrir une enquête préliminaire... Évidemment, une telle procédure n'a pas pu suffire pour une arrestation. Alors ce criminel à pu tout aussi tranquillement organiser son départ, certes un peu écourté, et quitter le territoire allemand, pour se mettre à l'abri en Iran. Des détails sont donnés dans un article sur le site du Tagesschau, le journal télévisé de la première chaîne allemande publique ARD.
http://www.tagesschau.de/inland/ajatollah-in-deutschland-101.html

Honte à Angela Merkel, collabo d'un auteur de crimes contre l' humanité, alors qu'elle a donné des leçons à l'Europe entière de ce que ce serait d'agir en cohérence avec la conscience morale ! Mais c'est en arrêtant de tels criminels malgré les intérêts économiques issus de contrats avec l'Iran qu'elle aurait pu faire preuve de conscience morale, voire de conscience tout court. Et non pas en accueillant dans le désordre le plus total plus d'un million de réfugiés pour fournir de la main d'œuvre très bon marché au patronat allemand, ce qui prouve que l'économie passe avant toute morale. Je n'exagère en rien, puisque les réfugiés sont utilisés pour faire du dumping social à l'intérieur même de l'Allemagne. Sans oublier le "business de l'urgence" (titre d'un documentaire diffusé sur ARTE) et le fait que tout est devenu marché, depuis l'hébergement jusqu'aux prestations telles que les taxis payés sur les deniers publics pour... amener des demandeurs d'asile ou des réfugiés reconnus, jusqu'aux administrations pour leur rendez-vous.

Honte à l'Allemagne pour cette énième preuve de Realpolitik économique !

**
D'autres détails sont dans ce post, partagé aussi par Maryam Namazie, militante irano-britannique pour les droits des femmes et contre la tyrannie religieuse en islam. Porte-parole des organisations militantes Iran Solidarity et de One Law for All, elle a organisé un colloque sur l'athéisme dans le monde arabo-musulman qui lui a valu les foudres de plusieurs théocraties et d'autres pays dans lesquels l'islam est religion d'Etat, obligatoire. Maryam Namazie est intervenue lors de la journée "Toujours Charlie" co-organisé le 6 janvier par le Printemps républicain, le Comité Laïcité République et Charlie Hebdo.

L'on peut lire une présentation de Maryam Namazie sur Wikipedia. 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Maryam_Namazie

Et l'interview qu'elle a donné au Point: "Il y a un tsunami d'athéisme dans le monde musulman".

https://amp.lepoint.fr/2183922

C'est Mina Ahadi qui a organisé la campagne pour que les organisations de défense des droits humains s'allient dans la plainte déposée en Allemagne. Voici sa présentation sur Wikipedia. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mina_Ahadi

Elles soutiennent toutes les deux, comme beaucoup d'autres, le mouvement des femmes contre le voilement White Wednesday, que j'invite tout le monde à "liker" sur les réseaux sociaux. Il faut soutenir ces femmes, ne serait-ce que parce que nos droits sont en interdépendance partout dans le monde, pour le dire à la va-vite.  

 

Nous avons le devoir de faire connaître et de soutenir leurs combats, en France aussi, parce que les autorités françaises pratiquent elles aussi la Realpolitik... Et chapeau bas pour le courage de ces deux femmes qui bravent toutes les fatwas et toutes les menaces de mort aussi à cause de la création du Conseil des ex-musulmans qui affirme haut et fort des principes laïques et la liberté de conscience, y compris celle de revendiquer son athéisme. Voir la page du Council of Ex-Muslims Britain. 

https://www.ex-muslim.org.uk/

Il y a une ramification française aussi, autour de Waleed Al-Husseini.  

**

Sur Facebook, c'est par Maryam Namazie que j'ai appris cette collaboration. Elle a partagé les posts d'un autre militant irano-britannique pour les droits de l'homme, Fariborz Pooya. 

Voici un premier post de Fariborz Pooya daté du 7 janvier :

"One of the most hated figures of the Islamic regimes of Iran, who has been responsible for many executions of innocents including minors, is currently for treatment in Germany.

Ayatollah Shahroudi, former chief of justice is currently chairman of the expediency discernment council responsible for preventing any change which said is not compatible with Islamic Sharia law.

He apparently suffers from a cerebral tumor and has been in Germany for treatment for several weeks. The International Neuroscience Institute in Hannover

German Foreign Office had confirmed to BILD that Ayatollah Shahroudi has been to Germany for several weeks now, but it was kept secret. The question is why has the German government entertained this criminal in secret?

He is a criminal who need to be arrested and put in public trail. There are many families who have suffered bed lost their loved ones who have a case to present to German courts and lawyers are urged to compile and submit cases to the authorities before this murder flees Germany.

*

Mais, comme nous l'avons vu, l'ayatollah Shahroudi a réussi à quitter l'Allemagne grâce à la collaboration des autorités allemandes, avant que la pression des citoyens oblige la justice à passer à des mesures sérieuses. Aussi, Fairborz Pooya note ceci dans un post sur Facebook daté d'hier :

"#Shahroudi assisted by German government, escaped back to Iran before the prosecution could issue an arrest warrant. This puts the leaders of Islamists' government on notice, we will chase them and will bring them to justice for their crimes against humanity. #IranProtest‬

Thanks to all who worked hard and contributed to bringing the crimes of the Islamic regime to the world's attention.

Now, let's prepare the files for every single Islamic criminal in power in Iran."

 FB_IMG_1515840407535.jpg

**

Texte posté depuis mon téléphone, puisque je n'ai pas d'ordinateur ces jours-ci. Alors mes excuses pour la forme.

*

Elena Pasca

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu