La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

28/09/2012

Un lien entre les risques des OGM, le blasphème et la liberté d’expression sur les religions…

Olivier Ranson est journaliste et dessinateur au journal Le Parisien. Cet article et cette page nous le présentent plus en détail ; son site nous donne un petit aperçu de son talent, et ce diaporama du Parisien nous montre l’actualité vue par Ranson quasiment tous les jours.

L’un des plus grands mérites d’Olivier Ranson – comme de chaque dessinateur et caricaturiste de talent -, c’est de ne pas se limiter à l’illustration de l’actualité, mais d’interroger notre façon de la percevoir, nos préjugés, clichés et stéréotypes, nos peurs et nos blocages.

Le point de départ de cette caricature, ce sont deux informations qui dominent l’actualité :

  • les risques des OGM évoqués dans les media, suite à la dernière étude menée par le Pr Gilles-Eric Séralini, sur des rats nourris aux aliments OGM qui ont développé des tumeurs ;
  •  les questionnements, amalgames, peurs et autres réactions de toute sorte, suite à un film états-unien dénoncé comme insultant pour l’islam, puis aux caricatures parues dans Charlie Hebdo.

Mais pas besoin de faire couler encore plus d’encre sur ces sujets. La caricature d’Olivier Ranson en parle bien mieux que toutes les analyses des réactions, contre-réactions et surréactions... J’ajoute quand même ma réaction :

Vive le blasphème ! Qu’il porte sur les prophètes et les convictions religieuses de tout poil ou sur les certitudes scientifiques, à une époque où le scientisme et les technosciences servent d’ersatz laïque de religion et où Monsanto s’est acheté un monopole digne d’un monothéisme qui demande obéissance aveugle...

Charlie Hebdo et Gilles-Eric Séralini blasphèment chacun à sa façon contre les vérités révélées de chacune de ces religions et nous libèrent de toute contrainte à croire aveuglement aux prophètes, au point de ne plus pouvoir les critiquer, les défier, les soumettre à l’analyse et s’en défaire par le rire ou par l’étude. Et Olivier Ranson exerce son « droit d’afficher sa mauvaise foi ». Faisons tous en sorte que cette « mauvaise » foi puisse continuer à s’exprimer et que nous puissions continuer à blasphémer contre toutes les vérités révélées, tous les prophètes et tous les idola fori.

OGM Ranson.jpg


16/02/2009

Darwin à travers la médecine darwinienne. Et une pétition pour soutenir la biologie évolutionnaire aux Pays-Bas

En ces sombres temps pour la laïcité, la science et la pensée critique - celle de l’homme par et pour lui-même, et non celle dictée par les Darwin Out Campaign.jpgvicaires de quelque dieu -, on fait acte de résistance déjà en nous intéressant à la biologie évolutionnaire et à la médecine darwinienne... Ce qui ne veut pas dire en épouser tous les principes ni toutes les applications! Mais c’est l’une des meilleures façons de fêter le bicentenaire de Charles Darwin, un peu en retard, certes. On peut regarder le documentaire The Genius of Charles Darwin, présenté par Richard Dawkins. Ce documentaire inclut un entretien de Randolph Nesse et Richard Dawkins, dont voici les cinq séquences: première, deuxième, troisième, quatrième, cinquième.

Randolph M. Nesse a coécrit avec George C. Williams le livre Why We Get Sick: The New Science of Darwinian Medicine (Pourquoi nous tombons malades. La nouvelle science de la médecine darwinienne).

Pour plus d’informations et de liens, voir les sites Evolution and Medicine, The Evolution & Medicine Review et le Skeptical Evolutionist Blog.

Et maintenant la pétition, annoncée sur le site de la Fondation Sciences Citoyennes et qu’on peut signer sur cette page : "Stop the disastrous reorganization of evolutionary biology at Leiden University" (Il faut arrêter la désastreuse réorganisation de la biologie évolutionnaire à l’université de Leyde). Oui, il y en a marre de voir les coupes dans le budget consacré aux sciences évolutionnaires et aux sciences théoriques dites de la nature qui s'en inspirent, alors que les facultés religieuses prospèrent. Sans parler des autres moyens, bien profanes, de diffusion des dogmes… Mais, comme disait un critique, on peut trouver dieu aussi à travers l’écran d’un ordinateur... Le langage informatique n'est manifestement pas incompatible avec le passéisme des bibles et autres écritures, ni avec les autres anachronismes... Il y a des religieux qui nous demandent de vivre comme à l'âge de pierre, tout en fassant passer leurs messages par des vidéos et des listes de diffusion. L’important étant que les langages modernes ne montrent pas la voie vers la science dont ils sont nés, mais vers ceux qui la nient dans son essence, à savoir les vicaires plus ou moins autoproclamés de la foultitude de dieux qu'on a sous la main : prêtre, rabin, immam et autres pasteurs et gourous qui ont la "science" infuse. Et quelle science ! Tombée directement du ciel, oups, pardon, moyennant quelques prophètes et autres papes et messies...

Illustration: Darwin te demande de penser par toi-même

Pharmacritique rend hommage à Darwin et aux sciences humaines, manifeste son attachement à la laïcité et revendique la place des athées dans la cité en adhérant à la OUT campaign lancée par Richard Dawkins, qui est symbolisée par la "lettre écarlate" A présente à la fin de la colonne de gauche du blog.

Elena Pasca

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu