La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

25/09/2011

Pétition contre la privatisation du journal 60 Millions de consommateurs !

Que nous nous concevions ou non comme des consommateurs, soyons 60 millions à signer cette 60 millions logo.jpegpétition !

Je reprends le texte disponible sur cette page du comité de soutien du journal 60 Millions de consommateurs, intégré à l’Institut national de la consommation (INC) et effectuant un service public, qui expose la situation et les prétextes officiels pour cette énième entrave à une information de qualité et indépendante des consommateurs.

L'une des enquêtes de ce mensuel a-t-elle provoqué l'indigestion d'un industriel dont les produits n'ont pas été vantés comme dans les publicités des autres media ? Lorsque tous les journaux seront dépendants des publicités des annonceurs, tout sera écrit par les services marketing... On voit ce que cela donne dans l'immense majorité des journaux médicaux, au service des laboratoires qui paient, où rien ne permet de distinguer l'information du publi-reportage et autre "avis d'expert" écrits par le service communication de l'industrie pharmaceutique... (Ces questions, allant au-delà de la presse médicale, sont abordées dans les notes de la catégorie "Media, sous-traitants des lobbies").

La pétition contre la privatisation du journal 60 Millions de consommateurs - qui entraînera la perte de son indépendance, voire son démantèlement définitif, et signera ainsi son arrêt de mort - peut (et doit) être signée sur cette page.

L’adresse de contact est soutenons60@yahoo.fr

Voici le texte :

Lire la suite

02/07/2009

Le spectre de la fraude aux arrêts de travail brandi pour limiter ce droit. Des médecins appellent à protester. Pétition

Prescrire plus d’arrêts de travail que la moyenne expose des médecins à être attaqués et stigmatisés pour un « délit statistique », depuis médecin contrôle sécu.gifque la Caisse nationale d’assurance-maladie a annoncé un contrôle renforcé des arrêts maladie… Or on assiste, dénoncent Christian Lehmann et les co-signataires du « Manifeste des 49 délinquants statistiques », à une manipulation des chiffres par l’assurance-maladie, qui calcule cette moyenne ainsi que le taux d’arrêts de travail qui seraient injustifiés et relèveraient de la fraude. Au nom de quels critères les médecins chargés de contrôle dans les CPAM (voir ci-contre) seraient-ils en mesure de juger à eux seuls si un arrêt maladie est légitime ou pas ?

Retour aussi sur la pétition de la revue Pratiques et sur d'autres détails importants dans ce contexte.

Lire la suite

19/01/2009

Pétition pour sauver la gynécologie médicale, menacée de disparition

La gynécologie médicale est menacée de disparition, puisqu’il n’y a plus que 20 postes d’internat par an, beaucoup moins que ce qu’il faudrait. Et même ces 20 postes d’internat ont été arrachés par une très forte mobilisation déployée en 2003, qui a récolté plus de 3 millions de signatures. Le danger est plus que jamais présent, puisque le gouvernement pourrait profiter des "réformes" (lisez "de la casse") en cours pour se débarrasser de la question, refilée à des généralistes dont presque tout le monde s’accorde à dire qu’ils n’ont pas la formation nécessaire, dès lors qu’on dépasse un niveau élémentaire.

Vous pourrez lire plusieurs documents à ce sujet sur le site de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM), qui a par ailleurs publié en novembre 2008 les résultats d’un sondage BVA, intitulé "Ressenti des femmes à l’égard du suivi gynécologique". Les  conclusions sont on ne peut plus claires : 70% des femmes sont suivies par un gynécologue, contre 15% par un généraliste. "Comparativement aux médecins généralistes, les gynécologues sont jugés plus compétents pour le suivi gynécologique, et ce par l’ensemble des femmes (91%), qu’elles soient suivies par un gynécologue (94%) ou par un médecin généraliste (86%)". Pour beaucoup, le suivi par le médecin généraliste n’est pas un choix ; elles n’ont pas le choix, justement, compte tenu de la pénurie et des délais d’attente conséquents.

Vous pouvez lire les détails à partir des liens indiquées, mais le plus important est ici de manifester notre volonté de garder cette spécialité médicale plébiscitée par les femmes, et ce en signant la pétition adressée à Roselyne Bachelot et mise en ligne par le Comité de Défense de la Gynécologie Médicale.

Certes, la gynécologie médicale est très courtisée par l'industrie pharmaceutique; il est impossible d'ignorer les conflits d'intérêts. Cela dit, il faut que les femmes aient le choix - et il faut contribuer à débarrasser toutes les spécialités médicales (y compris la médecine générale) de l'influence pharmaceutique et des conflits d'intérêts. C'est plutôt cela la solution, et non la disparition de spécialités.

Elena Pasca

copyright Pharmacritique

24/11/2008

Pétition pour la scolarisation par l'éducation nationale des enfants malades et accidentés

La maladie d’un enfant nous interpelle tous par l’énorme hiatus qu’elle crée dans ce que devrait être l’enfance, à savoir cet unique moment d’insouciance, de jeu et de rêve, avec une éducation visant à l’encourager à l’autonomie comme à l’apprentissage des valeurs de la citoyenneté. Un enfant longuement malade souffre aussi parce qu’il est confronté trop tôt à une réalité qu’il n’a pas encore les catégories pour comprendre et assimiler, sans parler de l’exclusion dont il est victime de facto, par ses camarades, par la brutalité de l’isolation hospitalière, la réalité de la douleur…


Comment pouvons-nous infliger à ces enfants déjà meurtris une deuxième exclusion, celle consistant à ne plus en voir des personnes devant bénéficier d’une solidarité républicaine et citoyenne qui s’applique avant tout, rappelons-le, aux personnes fragiles et dont l’autonomie n’a pas encore été acquise ou est en train de se perdre (enfants, personnes âgées…) ?

La déscolarisation de ces enfants, leur abandon, est un autre reflet en miroir du marasme de la société dans laquelle nous vivons et que nous contribuons à entretenir par l’inaction, la passivité, l’indifférence, le renoncement aux exigences de la morale républicaine au profit d’un individualisme qui culpabilise ceux qui ne s’en sortent pas, les malades, les handicapés…


Pharmacritique vous invite à prendre connaissance de l’Appel pour la scolarisation par le service public des élèves malades ou accidentés et à signer et diffuser la pétition de ce collectif.

 

Elena Pasca

15/10/2008

Roche maintient le prix de l’antirétroviral Fuzeon: "nous faisons de l’argent; sauver des vies n’est pas notre problème"

Ce communiqué d’Act Up Paris nous informe entre autres que Roche se retire de la recherche sur les médicaments anti-HIV, mais Roche Fuzeon.jpgcontinue à augmenter les prix de ceux qu’il a brevetés : Viracept°, Invirase° et Fuzeon°. Ce dernier, destiné aux malades en échec thérapeutique, donc vital, apporte à Roche 30.000 dollars par malade et par an. Cet autre communiqué de presse d’Act Up Paris nous informe de l’existence d’une pétition que tout le monde peut signer. "Le cynisme de Roche et sa tendance à systématiquement abuser de sa position de force sur les personnes vivant avec le VIH/sida a assez duré. Si Roche s’est montré incapable (...) de revoir à la baisse le prix du Fuzeon en Corée, nous exigeons de Roche qu’il renonce à son brevet sur le Fuzeon puisqu’il n’est pas en mesure de le mettre à disposition de tous ; du gouvernement sud-coréen qu’il émette une licence obligatoire sur le Fuzeon, ainsi que sur chacun des médicaments de Roche ; de tous les pays qu’ils émettent des licences obligatoires sur les médicaments du laboratoire Roche".

La phrase dans le titre vient du communiqué d’Act Up International, tout comme la photo d’un charognard, avec en haut : "Roche se repaît de nos cadavres" et en bas "Le monopole permet d'être inhumain".

 

Elena Pasca

 

15/08/2008

Un arrêt de travail pour Sarko, Fillon et Cie – pétition de la revue Pratiques pour défendre les arrêts de travail

Comment forcer les gens à travailler, même quand ils sont malades ? Comment pousser encore plus loin le soupçon généralisé de fraude et la 849865111.jpgméfiance des employeurs envers les malades? Comment faire un pas de plus sur le chemin de désolidarisation entre malades et médecins ? Vous voulez faire un apprentissage accéléré de l’ignominie ? L’un des nombreux exemples qui pourraient vous inspirer est une mesure figurant dans l’article 103 de la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2008, qui prévoit la possibilité d’invalider les arrêts maladie "par des médecins désormais directement rémunérés par l’employeur du sujet, avec suspension totale des indemnités correspondantes".

Lisez et signez la pétition lancée par la revue Pratiques, intitulée Un arrêt de travail pour Sarko et son gouvernement.

 

Lire la suite

20/07/2008

EDVIGE prévoit aussi le fichage des malades. Les médecins briseront-ils le secret médical ? Pétition

Le fichier policier EDVIGE comprendra aussi des informations sur la santé des citoyens potentiellement dangereux (sic), piétinant ainsi le secret médical. Les médecins deviendront-ils des collabos ? Malades : Souriez, vous êtes fichés ! dénonce l’association AIDES, qui se demande « A quand le ghetto ? ».

« (…) Le Ministère de l’Intérieur reconnaît ficher les militants et la cause pour laquelle ils militent contrairement à la loi du 6 janvier 1978, qui prévoit qu'«il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel […] relatives à la santé ou à la vie sexuelle ». (…) C’est l’engagement citoyen qui est visé. D’un côté le gouvernement démantèle la Sécurité Sociale et de l’autre il développe un arsenal de surveillance des citoyens qui s’opposent à ses décisions. Aujourd’hui ce sont les malades qui sont concernés. Défendre les droits de tous à la santé est une activité sous surveillance. Dans un contexte de réformes mises en place au rouleau compresseur, les malades, en plus d’être coupables, doivent se taire et accepter la remise en question de leurs droits. La défense de sa propre santé devient suspect, source potentielle de troubles à l’ordre public. (…) »

Malades et professionnels de santé ont une raison de plus de signer la pétition lancée par le collectif « Non à Edvige ».  

PS: Edvige est une sorte de version française du "Patriot Act". Décidément, nous ne prenons que le pire des Etats-Unis.

 

Elena Pasca

12/07/2008

Pétition COMEDE : La déontologie médicale est universelle, elle s’applique aussi pour les malades étrangers

Le texte entier de la pétition est sur cette page du COMEDE (Comité médical pour les exilés). Extrait: « Nous ne pouvons accepter que, au 1386921131.jpgmépris de la loi, les principes de la déontologie médicale s’effacent devant les mécanismes de la "lutte contre l’immigration". Nous attendons que soient respectés notre exercice de médecins et les missions qui sont les nôtres pour la continuité des soins de tous nos patients, français comme étrangers ». Les médecins peuvent signer la pétition sur cette page.

Plus d'infos: contact@comede.org. (Photo AFP). Merci de diffuser largement cette pétition !

01/05/2008

Pétition urgente anti-OGM avant le vote du 13 mai. Et soutien à l'amendement 252, menacé de suppression.

« Vous ne voulez pas d’OGM ? C’est le moment de le dire à vos parlementaires. C’est urgent : le projet de loi doit être voté en seconde lecture à l’Assemblée nationale le 13 mai. C’est efficace : le premier vote du 9 avril à l’Assemblée Nationale a été en faveur des OGM à une très courte majorité seulement. Les députés peuvent encore dire non aux OGM. Signez et faites signer la pétition autour de vous ! » La revue L'Ecologiste et l'association OGM Dangers ont lancé une pétition simple et claire : "Pour une agriculture et une alimentation de qualité, je demande que la loi sur les OGM affirme :
1. la culture d'OGM en plein champ est interdite.
2. l'utilisation d'OGM dans l'alimentation humaine ou animale est interdite.
3. Le financement de la recherche publique aujourd'hui consacré aux OGM agricoles sera transféré à la recherche sur les techniques de l'agriculture biologique.
Vous pouvez signer cette pétition en ligne (…). Vous pouvez très facilement, à partir de ce site, envoyer la pétition aux parlementaires de votre département. Vous pouvez aussi consulter sur ce site la position actuelle de votre député, s'il nous a répondu. Cette pétition continuera même après le vote de la loi, car ce qu'un Parlement a fait, un autre peut le défaire. Le combat contre les OGM ne s'arrêtera pas avec la loi actuelle, mais avec une loi qui transcrive la volonté des citoyens. »

Les élus de gauche répondent aux courriels et invitent à soutenir aussi l’amendement 252 en signant la pétition lancée par le Comité 252. Cet amendement ajoute une restriction à l'article 1 du projet de loi sur les OGM : "ces organismes ne peuvent être cultivés que dans le respect « des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans organismes génétiquement modifiés" et en toute transparence". Par notre signature, nous demandons solennellement au gouvernement de s'engager à respecter le vote du Parlement et de s'opposer à toute tentative de suppression de l'amendement 252 jusqu'à l'adoption définitive de la loi. » 

27/03/2008

L'Europe sans OGM! Pétition de Greenpeace, à la Commission européenne, qui prendra une décision sur 5 nouveaux OGM

Initiative de Greenpeace pour la sécurité sanitaire et alimentaire, à travers une pétition qu'il faut signer, si ce n'est d4c4f3ba362372f1101b7f7142c6897c.jpgpas déjà fait. Attention, la pétition est plus actuelle que jamais, puisque lors de la réunion du 18 février 2008, « les ministres européens de l'Agriculture ont échoué à se mettre d'accord sur cinq nouvelles demandes d'autorisation de plantes OGM. C'est donc la Commission qui devra trancher", souligne le site Enviro2B.

Il s'agit de "l'autorisation éventuelle de cinq nouvelles plantes OGM en Europe, dont quatre variétés de maïs "hybrides" destinées à la consommation animale et humaine et une pomme de terre. ( ...) Parmi les quatre variétés de maïs sur la sellette, trois sont produites par l'américain Monsanto et la dernière est propriété du suisse Syngenta. Quant à la pomme de terre, elle est issue des laboratoires allemands de BASF. Pour cette dernière variété, une demande avait déjà été déposée l'an dernier mais pour la culture en vue d'une utilisation industrielle. C'est donc la Commission qui devra trancher la question des ces autorisations. On peut néanmoins s'attendre à un accord compte tenu du fait que la Commission s'appuie toujours sur l'avis de l'Agence européenne de sécurité alimentaire, (AFSA) qui a estimé que ces cinq produits ne présentaient pas de danger." ... Clair comme de l'eau de roche, non??

Lire la suite

18/03/2008

Halte au manque d’eau potable et d’équipements sanitaires au Tiers-Monde! Signez la pétition.

Pétition lancée par l’ONG WaterAid America, adressée aux candidats à l’élection présidentielle aux Etats-Unis, donc au futur président. Elle peut être signée par tout le monde, bien entendu. D'ailleurs, sur le site qui héberge cette pétition, il y en a d'autres concernant des questions écologiques et de protection sociale.

« Chaque jour, 5.000 enfants meurent de maladies diarrhéiques qu’on pourrait aisément prévenir. Des millions d’autres enfants ne vont pas à l’école et des millions d’adultes ne sont pas en état de travailler. La cause : 40% de la population du monde manque d’eau potable et d’équipements sanitaires. La grande majorité de ces personnes vivent avec moins de deux dollars par jour, prises dans un cercle vicieux de pauvreté et de maladies. On ne pourra pas briser ce cercle vicieux sans s’attaquer à la crise silencieuse de l’eau et de l’insalubrité.

Mais une volonté politique forte et efficace du futur président des Etats-Unis peut améliorer la vie des personnes vivant dans une pauvreté extrême et faire progresser les questions globales de santé, d’environnement et des droits de l’homme. S’attaquer à la pénurie d’eau potable et d’équipements sanitaires qui sévit dans le monde ne peut qu’améliorer la situation dans tous ces domaines.

Exigez du futur président qu’il fasse de ces questions une priorité majeure et qu’il s’engage à distribuer l’aide financière américaine aux pays pauvres qui en ont vraiment besoin, et non seulement aux pays alliés des Etats-Unis. Signez la pétition maintenant. »

10/03/2008

Pétition à la Commission Européenne pour l’accès à la Cochrane Library en Europe. Urgent!

Attention : la pétition dure jusqu’au 21 mars seulement !! Il y a urgence ! 

La Cochrane Library est une base indépendante et transparente de données médicales. Elle n'est pas (et n'a jamais été) financée par l’industrie pharmaceutique. Cette "bibliothèque " médicale est produite par la Cochrane Collaboration, qui réunit 15.000 professionnels de santé volontaires partout dans le monde. L'objectif est d'offrir une information médicale systématisée, sélectionnée selon des critères de scientificité qui excluent le charlatanisme et l'improvisation. Des résumés en termes simples, évitant le jargon médical, accompagnent les textes et rendent les données compréhensibles pour le grand public. L’information porte sur des médicaments, des dispositifs médicaux, des procédures, interventions ou techniques médicales présentés dans diverses études, plus ou moins correctement menés. Il s'agit d'évaluer les différentes approches sur tel sujet et de dégager celle qui est la plus documentée, qui repose sur les bases scientifiques les plus solides, conformément à la "evidence-based médecine" (EBM: médecine basée sur des preuves). Et de critiquer les insuffisances, qu'elles soient méthodologiques ou autres. Pour ce faire, les spécialistes rassemblent toute la littérature médicale disponible sur tel sujet, choisissent les études qui correspondent à des critères scientifiques précis et soumettent ces études à des analyses systématiques et approfondies. A l’heure actuelle, il existe à peu près 3.000 analyses systématiques (« systematic reviews »). La Cochrane Library est une référence très respectée dans le monde médical, d'autant plus que ses analyses sont indépendantes et transparentes d'un bout à l'autre, comme les affiliations de leurs auteurs.

Pourquoi la pétition?

Lire la suite

16/02/2008

Des pétitions santé: handicap, maladies, médicaments, firmes...

Voici une sélection de pétitions qui me semblent importantes ; certaines sont insuffisamment connues, voire ignorées. Même si nous ne sommes pas tous touchés de la même façon par tous les sujets, la solidarité devrait nous pousser à nous intéresser aussi à ce qui sort de notre cadre quotidien d’expérience. Parce que si on attend que tous ces sujets soient abordés au journal de 20 heures ou dans notre presse concentrée aux mains de quelques lobbies...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu