Avertir le modérateur

21/02/2017

CRISPR-Cas9 à l’Académie des Sciences: l’éthique au temps du carnaval. Communiqué de Sciences Citoyennes et commentaires sur l'impact des technosciences sur l'humain

CRISPR veut dire Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats. Les grandes lignes de ce que les media - qui reprennent sans critique les communiqués des investisseurs et de leurs valets en blouse blanche - appellent "ciseaux génétiques révolutionnaires" en sont expliquées dans cet article de Wikipédia.

crispr-cas9 risques,crispr-cas9 conflits d'intérêt,découpage du génome applications,génétique éthique,risques technologiques,crispr-cas9 conséquences,éthique technosciences,transhumanisme médecine,transhumanisme génétique,technologie génétique agriculture,crispr-cas9 applications santé,modification génétique humain,génétique biodiversité,génétique applications,bioéthique génétique,thérapie génique médecine,ogm médecine,séquençage génome économie,eteplirsen,saut d'axon exondys 51,ciseaux génétiques crispr,téléthon utilisation des dons

Après des commentaires sur l'éternel retour des bulles médiatiques de thérapie génique qui éclatent l'une après l'autre et l'exemple des 20 ans de dons au Téléthon aboutissant à un médicament d'intérêt plus que douteux pour quelques enfants atteints d'une forme rare de dystrophie musculaire de Duchenne, je rappelle quelques conséquences des tehnosciences appliquées à la médecine et à l'humain en général, avec quelques liens. Puis je publie l'intégralité du communiqué de presse de Sciences Citoyennes, suivi d'extraits d'un article de Sylvain Tronchet paru le 26 janvier 2017 sur le site de France Inter sous le titre "CRSPR-Cas: la dernière folie de la génétique".

Depuis des décennies, nous assistons à des variantes de ce que l'on nous présente comme des révolutions en santé, en agriculture, etc., qui font pschitt l'une après l'autre, engloutissant des centaines de millions d'euros au passage, et mobilisant les équipes de recherche exclusivement sur des questions de séquençage du génome, thérapie génique, organismes génétiquement modifiées, bref, toutes les formes du mal nommé "génie génétique".

Mais qu'il s'agisse d'échecs ou de succès, l'omniprésence de la génétique seule ou couplée à d'autres technosciences et biotechnologies tout aussi "révolutionnaires" ont changé notre idée de l'innovation. Pire, les mentalités ont changé, les technosciences ont colonisé notre monde vécu et le consumérisme néolibéral - qui se caractérise par la création de besoins artificiels pour justifier le commerce ininterrompu de marchandises vite obsolètes et remplacées - a rendu la perception des objets connectés comme indispensables et a banalisé l'intervention médicale (à travers eux) pour corriger les êtres humains, les mettre au pas, les uniformiser. Les limites morales et éthiques sont devenues très floues quant à ce qui est acceptable ou non, quant aux frontières entre humain et machine. Exosquelette et homme bionique ne sont plus du domaine de la science-fiction...

Lire la suite

15/04/2016

Formes d'expertise et d'action citoyennes: conférence-débat au Festival EcoLOT toi-même

Le samedi 16 avril 2016 aura lieu à Limogne-en-Quercy la dixième édition du festival EcoLOT toi-même, EcoLOT toi même affiche.jpgorganisée par l'association Coqueli'Causse. Le programme et les informations utiles sont sur cette page.

Pardon pour cette note tardive et faite à la va-vite. J'aurai le plaisir d'intervenir - donner une conférence, mais je n'aime pas le terme et veillerai à ce que cela se déroule de façon plus spontanée - à 14 h 30 sur les formes d'expertise et d'action citoyennes telles que les théorise Sciences Citoyennes (et telles que j'ai essayé d'en pratiquer quelques-unes sur divers supports, de façon plus ou moins publique).

Je partirai de l'actualité et de mon expérience, pour parler des lanceurs d'alerte, pour dire à quel point les révélations médiatiques des actes de quelques personnes largement médiatisées - car n'est lanceur d'alerte que celui qui est ainsi adoubé par certains media - eh bien révèlent les failles de l'Etat, des organismes de contrôle, de notre législation, etc. Sciences Citoyennes travaille beaucoup sur la question des lanceurs d'alerte - leur définition, leur protection, ... - pour qu'il y ait une législation claire là-dessus. Notre site contient une note de synthèse qui peut être lue avant de parcourir les dizaines d'articles sur la question.

Je parlerai évidemment des pseudo-débats publics actuels, pour critiquer la démonétisation de termes tels que expertise citoyenne, démocratie participative, participation des citoyens à la décision publique, conférence citoyenne, etc. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, contribue à la destruction de tout ce que le champ sémantique autour de la citoyenneté, du politique et de la cité veut dire. Il suffit de penser aux fameuses "grandes concertations citoyennes" sur le dépistage organisé du cancer du sein et sur la vaccination qui agitent actuellement quelques media et quelques politiques qui ont fait quelques propositions suite à la démission de Thomas Dieterich, ancien directeur de la Conférence nationale de santé.

Je reviendrai sur ces sujets - abordés depuis des années sur Pharmacritique -, et notamment sur la façon dont ils sont expédiés par une ministre de la Santé et par les instances gouvernementales qui disent vouloir consulter les citoyens et les faire participer à la décision... Pour les amener à accepter les objectifs fixés d'avance, donc ne plus rechigner à accepter le dépistage organisé du cancer du sein par mammographie (voir quelques articles critiques en descendant sur cette page, en particulier le texte du Dr Bernard Duperray et le mien sur la construction sociale autour de certaines représentations) et accepter tous les vaccins que l'industrie pharmaceutique propose et qu'elle impose en organisant une pénurie de certains vaccins en faveur de ceux multivalents.

Ces pseudo-débats publics, ces pseudo-concertations consistant à mettre en place un site sur lequel qui voudra pourra s'exprimer comme sur les réseaux sociaux, de même que des "conférences" séparées pour les citoyens, les experts et les professionnels de base (!), - tout cela servira évidemment d'alibi permettant d'éliminer une véritable consultation et décision citoyenne - par des convention de citoyens. Avec pour objectif final d'éliminer les critiques en disant qu'il y a eu consultation et décision citoyenne, donc le peuple souverain a parlé et sa décision n'est pas à remettre en cause à l'infini...

On voit fleurir partout des formes tronquées de "conférence citoyenne", de jury citoyen, conseil citoyen, etc. Cela n'a rien à voir avec ce que Sciences Citoyennes entend par "convention de citoyens", dont l'acception et la méthodologie sont expliqués dans le dossier sur notre site.

27/03/2016

Manifeste pour une recherche scientifique responsable

La Fondation Sciences Citoyennes s’engage et publie un Manifeste, appelé à interpeller et à encourager le sciences citoyennes,démocratisation de la science,recherche scientifique responsble,responsabilité des scientifiques,manifeste pour une recherche responsable,lobbying recherche scientifique,indépendance de la recherche,indépendance de la science,financement industriel de la science,rapport science société,technosciences néolibéralisme,recherche fondamentale,Etat responsabilité science,responsabilité sociale et environnementale,science transition écologique,science finalités éthiques,science biens communs,science scientisme technosciences,science capitalisme profit,neutralité de la science,liberté du chercheurdébat concernant les finalités de la recherche, les moyens de les mettre en oeuvre et les responsabilités individuelles et collectives.

 

MANIFESTE POUR UNE RECHERCHE SCIENTIFIQUE RESPONSABLE

Constatant en préambule que :

>> L’ampleur et l’irréversibilité des interdépendances créées entre les êtres humains, entre les sociétés et entre l’humanité et la biosphère constituent une situation radicalement nouvelle dans l’histoire de l’humanité, qui exige une réponse globale et urgente.

>> Face aux risques sanitaires et écologiques, nos sociétés sont devenues des sociétés à irresponsabilité illimitée :

> Irresponsabilité des États, enfermés dans une vision dépassée de leur souveraineté et plus préoccupés par des compétitions économiques, policières et militaires que par le bien commun des populations ;

> Irresponsabilité des entreprises, dont les préoccupations vont quasi-exclusivement vers les profits, en s’exonérant de toute responsabilité dès lors que la connaissance des risques est insuffisante ou occultée, et en s’affranchissant de tout contrôle par les citoyens ou les États ;

> Irresponsabilité des décideurs institutionnels et politiques, et de tous ceux qui prennent des décisions non éthiques ou allant à l’encontre de la santé des populations et de la protection de l’environnement, niant les nombreuses incertitudes en se réfugiant derrière l’avis d’experts savamment choisis – mais rarement indépendants – tout en faisant fi de la richesse et de la diversité des savoirs ;

> Irresponsabilité des chercheurs, qui estiment que leur responsabilité n’est engagée ni comme scientifiques, ni comme experts.

 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu