Avertir le modérateur

19/01/2010

La Fondation Sciences Citoyennes vous invite le 23 janvier aux ateliers français du Forum Mondial Sciences et Démocratie

FMSD.jpg

Je salue l'excellent travail de notre collègue Fabien Piasecki, cheville ouvrière du FMSD, dont je reprends la présentation.

"La Fondation Sciences Citoyennes (FSC) participe au Forum Mondial Sciences et Démocratie (FMSD), un processus dans lequel notre association est impliquée depuis ses débuts à l’été 2007.

Lire la suite

03/01/2009

Premier Forum Mondial Sciences et Démocratie, initié et co-organisé par la Fondation Sciences Citoyennes

Voici un communiqué de presse de la Fondation Sciences Citoyennes, précédé par l’annonce de l’Appel pour un Forum Social Mondial Forum Social mondial.pngSciences et Démocratie, que Pharmacritique appelle tout le monde à signer (sur cette page).

 

« Les 26 et 27 janvier prochains se tiendra à Belém (Brésil) le premier Forum Mondial Sciences et Démocratie (FMSD). Syndicats et associations de chercheurs, mouvements sociaux et ONG vont se réunir autour d’enjeux cruciaux pour nos sociétés dans les

Lire la suite

05/05/2008

Geneviève Azam lors du contre-Grenelle de l’environnement. Attac affirme la nécessité d’une recontruction politique de la société, incluant une écologie politique et sociale

Regardez aussi l'excellent exposé (vidéo) de Geneviève Azam, maître de conférences en économie à l'Université de Toulouse, sur le biototalitarisme capitaliste ultralibéral. Biodiversité et sociodiversité sont interdépendantes et toutes les deux ne peuvent être défendues que par les mouvements sociaux qui se préoccupent de l'intérêt général et limitent la course aux profits et l'influence des lobbies et multinationales.

01/05/2008

Biotechnologie et privatisation du vivant par un capitalisme biototalitaire. Excellentes explications de Geneviève Azam (vidéo)

Geneviève Azam, maître de conférences en économie à l’université de Toulouse, donne des explications très claires sur le biototalitarisme capitaliste, sur le totalitarisme d’une raison réduite à sa seule dimension technoscientifique et qui cherche à dominer la nature. Vidéo Google que je n'ai pas réussi à insérer. Alors voici le lien: La privatisation du vivant

Tout commence par la confusion entre « invention » et « découverte », introduite volontairement dans les lois sur la propriété intellectuelle et les brevets. Le droit commercial permettra aux multinationales de toute sorte de tirer profit de la privatisation du vivant. Les techniques de manipulation du vivant opèrent une rupture anthropologique : le vivant auparavant gratuit acquiert une valeur marchande, une valeur d’échange, selon le mot de Marx. Pour ce faire, les marchands doivent créer une rareté, mettre fin à l’abondance et au don gratuit de la nature. C’est une entreprise totalitaire marquant une nouvelle étape du développement du capitalisme : celui-ci s’approprie la vie, la capacité du vivant à se reproduire, jusqu’à son entité la plus intime : le gène. Avec une véritable « guerre sociale » que livrent des firmes agro-alimentaires, agro-chimiques, biotechnologiques telles Monsanto contre les paysans, dont le savoir (la maîtrise des semences, etc.) serait désormais « improductif » et irrationnel face à la rationalité technoscientifique... La privatisation par les multinationales tend à s’approprier le bien commun, y compris sous les aspects culturels : notre rapport à la nature et au biologique, qui est le « socle sur lequel l’humanité s’est construite ». Le rapport à la nature et au monde devient purement technique. Les technosciences et biotechnologies cherchent à s’affranchir du donné biologique - gratuit -, à contrôler totalement la nature pour « recréer une autre nature », technicisée, morcelée en sources de profit.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu