Avertir le modérateur

03/08/2008

Le British Medical Journal publie une liste d'experts médicaux américains non corrompus par l’industrie pharmaceutique

C’est toute une histoire… Qui part d’une liste établie il y a quelques mois par deux critiques de l’industrie pharmaceutique, Jeanne Lenzer et 1162912029.jpgShannon Brownlee, et réservée au départ aux journalistes. Pour qu’ils puissent faire appel à des experts indépendants, non corrompus par l’industrie pharmaceutique, lorsqu’ils traitent de questions médicales.
On parle beaucoup de cette liste sur le web depuis qu’elle a été publiée dans le numéro du 26 juillet du British Medical Journal (BMJ 2008; 337: a930), avec les commentaires des deux auteures, intitulés "Naming names: is there an (unbiased) doctor in the house?"  ("Y a-t-il encore des médecins sans conflits d'intérêts ? Répondre par des noms").

Une partie de cette liste est en libre accès sur Health News Review.  

Lire la suite

20/05/2008

Associations et fondations de malades sous influence pharmaceutique. Exemples canadiens de conflits d'intérêts et de corruption associative

L'efficacité des médicaments anti-démence (inhibiteurs de la cholinestérase, mémantine et les innombrables nootropes et vasodilatateurs) 119615448.jpgutilisés entre autres dans l'Alzheimer, est extrêmement controversée. Il est d'autant plus indispensable pour leurs fabricants d'encourager la consommation à travers les associations de malades... Les firmes imposent leurs médicaments et/ou augmentent leurs chiffres de ventes en instrumentalisant les associations ou groupes de patients souffrant d'affections cardiovasculaires, d'arthrite, d'allergies ou d'autres maladies. Si on ajoute cette influence à l'emprise des laboratoires sur les médecins et les autorités sanitaires, il est certain qu'il ne reste plus grand-monde pour assurer une information médicale indépendante et transparente... L'influence des associations et groupes de patients sur ces derniers est énorme, vu leur position stratégique. Même la critique qui peut cibler les firmes et les médecins corrompus ne peut pas les atteindre, la plupart du temps, puisque l'image du bénévolat, de l'engagement désintéressé et sans limite pour la santé de leurs membres fait trop souvent barrage à la pensée critique. Il ne s'agit pas de contester leur engagement, mais de questionner certaines modalités qui le déforment et l'altèrent, selon le sens propre du mot "corruption"...

C'est un pari faustien que de penser rester indépendant tout en acceptant les grâces et autres charités soi-disant désintéressées... Le cadeau d'une firme à but lucratif est un investissement approuvé par les actionnaires qui attendent un retour sur investissement sous forme d'espèces sonnantes et trébuchantes, de plus-value sur les actions. Plus intéressé que ça, il n'y a pas... Plus conflictuel et plus corrupteur non plus.

Parlant d'Alzheimer, on ne peut qu'espérer que les franchises médicales ne serviront pas à augmenter les bénéfices des Pfizer et autres fabricants de ces médicaments inefficaces par un effet de levier sur le nombre de prescriptions et donc de remboursements...

Un article signé Baptiste Ricard-Châtelain, paru le 12 avril 2008 dans le journal canadien Le Soleil, donne plusieurs exemples de grandes associations canadiennes de patients financées par l’industrie pharmaceutique… Fondations sous influence : quand Pfizer finance la Société Alzheimer:

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu