Avertir le modérateur

28/04/2008

Hermaphroditisme animal grâce à Monsanto, l'industrie pharmaceutique, chimique et agro-alimentaire...

Très heureuse d’avoir accouché, la maman poisson demande : "est-ce un garçon ou une fille ?" Et la sage-femelle lui répond : [C’est un miracle !] "Les deux en fait ! Avec tout ce qu’il y a dans l’eau de nos jours"… L'auteur de la caricature n'est pas si loin du réel: on a bel et bien constaté l'apparition de poissons hermaphrodites, ayant à la fois des testicules et des ovaires... Sans parler de l'explosion des maladies endocriniennes (endométriose, cancers hormonodépendants, hypospadias, infertilité féminine et masculine, puberté précoce, etc.), à cause de tous les toxiques qui interfèrent avec le fonctionnement du système neuroendocrinien humain. Les substances les plus connues sont les désorganisateurs/ perturbateurs endocriniens ("endocrine disrupters"), tels les pesticides, le bisphénol A, les dioxines, les phytoestrogènes, les parabènes et phtalates, les hormones dans la nourriture des animaux et celles consommées en trop grande quantité par les humains (traitement de la ménopause, etc.) et qui se retrouvent dans la nature.

Lire l'introduction de Greenfacts sur les perturbateurs endocriniens appelés aussi "substances à action endocrine".

Voir aussi les autres articles de la catégorie "perturbateurs endocriniens, bisphénol A, phtalates, parabènes..." (Elena Pasca)

bfd8df8f364fb57f53da11dddef15dfc.jpg

23/04/2008

Interdiction du bisphénol A dans tous les récipients alimentaires: pétition canadienne

L’ONG canadienne Environement Defence / Défense environnementale a mis en ligne une pétition demandant 28c93014c0c317691cc1d90e8bbc392d.jpgl’interdiction totale du bisphénol A  dans tous les récipients en contact avec les aliments et les liquides, puisque la recherche a montré que ce toxique migrait des emballages vers le contenu, par exemple dans les bouteilles d'eau, les biberons, les canettes et barquettes.

« Le gouvernement canadien est en train de réévaluer la sécurité du bisphénol A et celui de l’Ontario a mis sur pied un comité d’experts chargé d’examiner les substances chimiques toxiques, dont le bisphénol A. Défense environnementale estime que la prudence est de mise si nous voulons protéger la santé et le bien-être des générations futures. C’est pourquoi nous demandons que l’usage du bisphénol A soit interdit dans la fabrication de tous les récipients alimentaires. Des produits de rechange existent et les fabricants s’attachent déjà à répondre à la demande. Appuyez notre appel à l’action en signant notre pétition en ligne ».

On peut signer sur cette page du site Toxic Nation, qui met en ligne toute une série de liens et de documents sur le bisphénol A et d’autres produits toxiques. La page « Le guide Toxic nation des biberons toxiques » donne des informations en français permettant d’éviter les biberons et bouteilles d’eau contenant du bisphénol A.

Pour des détails sur tout le registre de dégâts que peut provoquer cette composante chimique, voir aussi les fragments traduits par Pharmacritique du rapport du National Toxicology Program (Etats-Unis): "Bisphénol A: cancérigène, toxique neurologique, perturbateur endocrinien... Rapport américain très alarmant" et les autres articles de la catégorie "perturbateurs endocriniens" (Elena Pasca)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu