Avertir le modérateur

09/02/2017

Monique Pinçon-Charlot analyse le cas Fillon, typique de l'entre-soi bourgeois incapable de comprendre les dissemblables

Voici un extrait d'une émission du 3 février 2017 d'Arrêt sur images, posté par Radio Lannion, qui commente le cas Penelope Fillon. La sociologue Monique Pinçon-Charlot, directrice de recherche au CNRS à la retraite, spécialiste des riches, fait une excellente analyse de la classe sociale dont fait partie François Fillon.

Cette appartenance explique ce qui s'est passé, l'incrédulité de François Fillon, l'incapacité à comprendre la réaction des classes autres que la sienne, mais aussi pourquoi la droite se sent investie d'une mission qui passe par des sacrifices chez d'autres que soi. On comprend les déterminismes socio-économiques et culturels donnant nécessairement un programme ultralibéral, puisque le "social" ne veut pas dire grand-chose pour le grand bourgeois Fillon et sa caste. Alors Sécurité sociale, biens publics, communs... La compréhension ne peut pas exister entre les classes sociales perçues comme "inférieures", à diriger, et cette  bourgeoisie qui vit dans un autre monde. Dans tous les sens du terme...

Ceci n'est pas une transcription, ce sont juste quelques extraits. Il faut regarder le fragment vidéo de 5 minutes.

Cette bourgeoisie vit dans un entre-soi tel, avec une "consanguinité sociale" telle que Fillon et les autres se sentent au-dessus de tout, ont un sentiment  très fort d'"impunité de classe". Monique Pinçon-Charlot cite une phrase du livre "Les Chiens de garde" de Paul Nizan (1932), qui illustre parfaitement le cas Fillon: "La bourgeoisie vit pour elle seule, elle exploite pour elle seule, elle massacre pour elle seule, mais elle doit faire croire qu'elle travaille, qu'elle exploite et qu'elle massacre pour le bien final de l'humanité. Mais elle doit faire croire qu'elle est juste, et elle-même doit le croire."

Le "mensonge est devenu une manière de gouverner aujourd'hui, au plus haut sommet de l'Etat."

"Comment est-ce que ces grands bourgeois vivent le reste de la société? Il y a des processus de déshumanisation, de mépris de l'autre, dissemblable, qui sont extrêmement forts"; ils instrumentalisent leurs électeurs. "On a vu François Fillon instrumentaliser la religion catholique; ils sont sans cesse en train d'instrumentaliser, pour le bénéfice de leur prédation, pour le bénéfice de leurs privilèges, pour le bénéfice de leurs pouvoirs."

"Ce qu'ils faut vous mettre dans la tête, c'est qu'on n'a pas la même tête, ils pensent d'une façon différente de nous, (...) ils sont sur une autre planète. Et c'est très difficile, nous qui avons des valeurs d'égalité, des valeurs de partage, des valeurs morales, eux non, c'est pour ça que je reviens à cette phrase de Paul Nizan, qui est essentielle. Il faut comprendre le fonctionnement de classe d'une oligarchie qui, aujourd'hui, s'accapare toutes les richesses et tous les pouvoirs".

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu