Avertir le modérateur

07/02/2009

Le rapport de l'IGAS donne une idée des conflits d'intérêts financiers des médecins travaillant pour l'industrie et des intérêts autres qui biaisent la recherche médicale

La note précédente de Pharmacritique, "Tarifs, revenus et salaires des médecins selon l'IGAS, prime au mérite, dépassements d'honoraires... Conflits d'intérêts Blog bioethics.net.jpgau centre des débats sur la maîtrise comptable", parlait entre autres du rapport de l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales) publié en janvier 2009 sous le titre "Enquête sur la rémunération des médecins et chirurgiens hospitaliers". Mais il m'a semblé plus judicieux de faire une note séparée pour mieux souligner quelques pages de ce rapport, portant sur la question centrale de ce blog, à savoir les conflits d'intérêts des médecins payés directement par l'industrie pharmaceutique ou les compagnies d'assurances ("entreprises privées"), ou alors indirectement à travers les sociétés savantes; celles-ci ne sont pour la plupart qu'une vitrine scientifique des laboratoires pharmaceutiques, habillant d'un vernis médical le marketing de ces derniers.

Lire la suite

05/10/2008

Choice : visite académique et financement réinventé pour stopper l’influence des pharmas, la désinformation et le marketing débridé

Dans un dossier paru en mai 2008, l’association australienne de défense des consommateurs Surmédicamentation.jpgCHOICE a publié un rapport intitulé "Pushing Pills" (Un marketing des médicaments qui dépasse les bornes). Les anglophiles y trouveront un bon argumentaire sur les conséquences néfastes de la publicité des firmes pharmaceutiques. L’introduction générale est suivie de l’analyse des stratégies promotionnelles utilisées pour désinformer les médecins généralistes, à l’exemple des médicaments contre l’hypertension artérielle, puis d’une considération lucide de l’impact de ces méthodes publicitaires à visée commerciale. Enfin, l’association fait des propositions concrètes et exige la mise en pratique de la seule solution raisonnable à cette désinformation risquée pour les patients : une information indépendante des médecins, au moyen de la visite académique et d’un financement complètement revu. J'ai fait quelques analogies avec la situation française.

 

Lire la suite

28/07/2008

“Désastre sur ordonnance”. Documentaire sur le complexe médico-pharmaceutique et ses vassaux

Le documentaire Prescription for Disaster commence par un fragment du témoignage du Dr David Graham devant le Congrès des Etats-Unis. 310479789.2.jpgGraham est épidémiologiste à la FDA (agence américaine du médicament) et lanceur d’alerte du Vioxx (rofécoxib, dont les vertus sont parodiées dans ce gag vidéo). Il nous dit sans ambages que la FDA a failli et continue de faillir à sa tâche de protection de la santé à cause de sa servilité face aux firmes pharmaceutiques. Pourquoi Graham, qui a été lourdement menacé, peut parler tout en gardant son travail ? Parce qu’il est sous la protection du sénateur Charles Grassley qui a averti tout le monde que s’en prendre à Graham serait s’en prendre à lui… Depuis l’affaire du Vioxx, Graham et Grassley collaborent activement pour défendre l’intérêt public du mieux qu’ils peuvent, comme on l’a vu dans l’affaire Avandia (rosiglitazone). Et Grassley tient en permanence une ligne de fax à la disposition des lanceurs d’alerte.

Des médecins, des journalistes (tels Ray Moynihan), des hommes politiques, des visiteurs médicaux, des juristes, des militants associatifs (tels Tom Devine) et des victimes s’expriment dans le documentaire.

Lire la suite

24/07/2008

Les pressions de GSK, Pfizer, Abbott et Cie font sauter un projet de loi interdisant tout cadeau aux médecins du Massachusetts

Le Sénat de l’Etat de Massachusetts a examiné ces derniers mois des dispositions législatives dans le domaine de la santé. Un 1888571154.jpgamendement devait être inclus dans la nouvelle loi, pour interdire aux firmes pharmaceutiques de faire des cadeaux aux médecins. Quelle qu’en soit la valeur. Les peines devaient aller jusqu’à deux ans de prison en plus des amendes.

Ce projet, qui a pourtant bénéficié d'un très large soutien, y compris politique, a suscité l’ire de plusieurs firmes pharmaceutiques. GSK, Pfizer, Amgen, Abbott et des entreprises de biotechnologie qui possèdent des équipements dans le Massachusetts ont fait ce qu’on doit qualifier de chantage à l’emploi et aux investissements, en plus d’un lobbying acerbe. Les menaces des firmes ont été payantes, c’est le cas de le dire, puisque le Sénat a tellement dégraissé le texte qu’il n’en reste plus rien.

Lire la suite

23/07/2008

Les étudiants en médecine des Etats-Unis notent les facultés en fonction de la gestion des conflits d’intérêts

L’Association américaine des étudiants en 496579372.gifmédecine (AMSA) a lancé en 2002 une campagne nationale de libération de la santé des griffes de l’industrie pharmaceutique. La Pharm Free Campaign met à disposition des intéressés des moyens d’information, d’action et d’éveil de l’esprit critique, détaillés sur son site et conçus en collaboration avec le programme anticorruption Pharmed Out et l’association No Free Lunch.

L’un de ces moyens est la PharmFree Scorecard : un classement des facultés de médecine des Etats-Unis en fonction de leur politique de limitation des conflits d’intérêts. 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu