Avertir le modérateur

20/02/2018

Le Dr Knock après neuf décennies. Le prophétisme de Jules Romain

Par le Pr Pierre Biron jules romains,dr knock,pierre biron,disease mongering,fabrication de maladies,maladies inventées,conflits d'intérêt médecine,désinformation médicale méthodes,relation médecin patient pouvoir,influence médecin,soins médecine commerce,médicalisation bien-portants,surconsommation médicaments,médecine préventive critique,prévention abus,industrie pharmaceutique influence prescription,marketing pharmaceutique

(présentation à la fin de l'article)

  

La petite histoire de la pièce

L’écrivain et dramaturge Jules Romains n’avait pas convaincu la Comédie française, mais quand le comédien Louis Jouvet lut la pièce, il en fut enthousiasmé, lui qui avait été pharmacien avant d’embrasser la scène. Au fil des répétitions, Romains le convainquit d’être lui-même, courtois, sarcastique et sûr de lui. Lors de la création à la Comédie des Champs-Élysées, l’auditoire est si enthousiasmé que le célèbre André Gide s’empresse d’aller féliciter Jouvet dans sa loge. Jouvet s’est investi dans le rôle au point que cette pièce remplira sa carrière comme acteur et scénariste : plus de 1440 représentations et finalement, deux films dont le second lancé en 1951.

Pourquoi revisiter ce classique du théâtre français ?

D’abord parce que deux médecins généralistes anglophones – la britannique Iona Heath de Londres, grande défenderesse de la médecine à visage humain– et surtout I’écossais Iain Bamforth de Strasbourg, connu comme traducteur et essayiste, ont apporté des éclairages intéressants en rapprochant l’hygiène de la politique. Leur lecture vaut le détour :

Lire la suite

23/05/2008

"Disease mongering": façonner des maladies pour chaque médicament, médicaliser émotions, mal-être et bien-portants (Ray Moynihan, Alan Cassels)

La journaliste médicale Lynn Payer avait 1829358310.jpgidentifié et décrit ce phénomène dans son livre de 1992 Disease-Mongers, dont j'ai parlé dans cette note. Son auteure est décédée en 2001, mais le terme « disease mongering »  (façonnage/ invention/ fabrication de maladies) s’est imposé grâce à des auteurs tels Ray Moynihan. Ceux qui lisent l’anglais peuvent se référer aussi à l’un de ses premiers articles sur le sujet, Selling Sickness: the Pharmaceutical Industry and Disease Mongering, paru en 2002 dans le British Medical Journal. L’article pose les jalons du livre publié en 2005, co-écrit par Ray Moynihan et Alan Cassels, et dont le titre veut dire à peu près "Vendre des maladies [fabriquées par le service marketing]. Comment les plus grandes firmes pharmaceutiques nous transforment tous en patients". 

Même les plus sceptiques seront troublés par les explications qui suivent, assorties d'un court historique du « disease mongering » dans cet article de Moynihan et Cassels publié par Le Monde diplomatique en mai 2006,

Lire la suite

19/05/2008

Les façonneurs de maladies, héritiers du Dr Knock, ancêtre du disease mongering...

Les firmes pharmaceutiques et les médecins qui en soignent les finances en appliquant la stratégie marketing dont fait partie le disease mongering (façonnage ou invention de maladies) sont les dignes héritiers du Dr Knock (personnage de Jules Romains), passé maître dans l’art d’amener un patient en bonne santé à se découvrir une vraie maladie à la place d’un désagrément occasionnel ou d'une parfaite santé… L'exagération des facteurs de risque, l'abus de prévention auquel on assiste de nos jours, la surmédicalisation et surmédicamentation, la médicalisation et marchandisation des états d'âme, les recettes publicitaires, le pharmacommerce de la peur... tout y était déjà. A voir ou à revoir…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu