Avertir le modérateur

23/11/2008

Gardasil: conflits d'intérêts du Pr Riethmuller, du Dr Prétet et de l'étude EDiTH, LA référence française intangible

J'anticipe sur un article plus long qui s'intéressera aux conflits d'intérêts qui entachent le Gardasil et le Cervarix en France. Un lecteur m'a Sanofi Pasteur MSD.jpgdemandé de parler déjà des liens financiers des auteurs de l'étude de référence en France - et puis cela facilitera la lecture...

 

On nous sert toujours l'étude EDiTH comme LA référence française censée démontrer que le Gardasil sera utile en France parce que les deux génotypes HPV contenus dans le vaccin sont présents chez nous à des mêmes taux qu'en Haïti... Mais posons-nous la question autrement: pour qui parle le Pr Didier Riethmuller? Et d'où parle-t-il? Interrogé par le journal 20 minutes, il a déclaré dans un entretien intitulé "Vers un cancer anecdotique" que le Gardasil est une révolution ( !!) et que "Avec l’arrivée du Gardasil, ce cancer peut devenir anecdotique d’ici à vingt ans". Il a pris soin de donner une fourchette d’âge très large pour assurer un marché conséquent au vaccin : celui-ci serait destiné en priorité "aux préados et ados. Mais la cible, c’est surtout les 11-13 ans." (Les autorités sanitaires ont dit 14 ans). Pour le Pr Riethmuller, Gardasil serait utile même aux femmes plus âgées, "mais son efficacité est maximale autour de 17 ans"… C’est une vue très démocratique : Gardasil pour tout le monde !

Mais est-ce le médecin qui parle ou le consultant pour Sanofi Pasteur MSD?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu