Avertir le modérateur

22/07/2008

Inegy inefficace dans la sténose aortique. Echec de l’essai SEAS et indice d’un possible risque de cancer

Après le flop rétentissant d’Inegy dans l’essai clinique ENHANCE, dont j'ai rendu compte ici et ici, Schering Plough et Merck espéraient se refaire une beauté en bourse à travers une petite étude menée en Norvège. Elle s’appelle "Simvastatin and Ezetimibe in Aortic Stenosis" (SEAS) : ezétrol,inegy,sténose aortique,cancer,valve,effets secondairessimvastatine et ezétimibe – les deux composantes d’Inegy - chez les patients souffrant de sténose aortique, une anomalie d’une valve cardiaque.

Voilà qui est encore raté. Parce que les résultats, communiqués aujourd’hui par l’équipe d'investigateurs, font état d’un échec sur le critère principal de l’essai. Ce n’est pas tout. Il est question d’un faible indice d'augmentation du risque de… cancer (!) chez les patients traités par Inegy (Vytorin aux Etats-Unis), par rapport à ceux sous placebo.

Lire la suite

19/07/2008

Cholestérol, pédiatrie, statines et conneries

En réponse aux nouvelles recommandations de l'Académie américaine de pédiatrie préconisant un traitement contre le cholestérol dès l'age de 8 ans et un dépistage dès 2 ans et à la controverse qui en a résulté... Le médecin dit au patient: "nous avons trouvé ces petites choses rondes qui bouchaient vos artères. Ce sont des médicaments contre le cholestérol".

700254929.png

 

01/02/2008

Industrie pharmaceutique: du profit à tout prix. Le marketing des me-too cache l'absence d'innovation thérapeutique

Marc-André Gagnon est l’un des auteurs de la toute récente étude sur le marketing de l’industrie pharmaceutique, dont Bourse Pharmalot.jpgnous rendions compte dans la note précédente.

Et voici un article publié hier où Gagnon se départit de la neutralité des chiffres et dénonce ! Preuve que tous les économistes ne sont pas (encore ?) adeptes des théories ultralibérales du profit à tout prix. Il y en a encore qui pensent en termes de raison. Ouf ! Tout n’est peut-être pas perdu ! Gagnon ne mâche pas ses mots sur les conséquences de la prédominance du marketing sur la production, qu’il mettait en évidence dans son étude.

Pour utiliser les termes de Marx, parfaitement appropriés en l’occurrence, l’industrie pharmaceutique est le parfait exemple de la tendance économique qui fait passer la valeur d’échange avant celle d’usage. Ce n’est pas l’utilité d’un médicament qui compte, mais ce qui vient se surimposer. Les firmes vendent une marque, un logo, une illusion, en jouant sur la tendance sociale au conformisme, y compris dans la consommation médicale. Elles vendent une promesse. Presque jamais tenue, puisque la valeur d’usage se révèle être nulle ou presque (médicament sans bénéfice thérapeutique ou qui n’apporte rien par rapport à ceux déjà existants). L'antidépresseur Zoloft et les anticholestérol (surtout Ezétrol et Inegy) sont pris pour exemple par Gagnon.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu