Avertir le modérateur

25/05/2008

Les lobbies semenciers et agro-industriels font la loi et se fichent de l’intérêt général. Le passage en force sur les OGM : un autre déni de démocratie

Dans cette séquence diffusée le 23 mai sur Public Sénat, le sénateur socialiste Jacques Muller commente le passage en force du gouvernement sur les OGM à travers la Commission mixte paritaire : « manifestement, les interventions des lobbies productivistes et de l’agro-industrie ont plus pesé, plus compté que l’intérêt général (…). [Quant au dialogue entre scientifiques et la société civile, promis par le Grenelle, force est de constater que] la société civile est désormais confinée dans le rôle de faire valoir, réduite à faire des simples recommandations qui ne pèseront rien - personne n’est dupe -, par rapport aux avis dits « scientifiques ». Enfin, le principe de responsabilité est bafoué. (…) En définitive, cette loi consacre un nouveau principe : le principe du pollué payeur. (…) Au final, le Grenelle des OGM n’aura été qu’un vaste écran de fumée, incapable de dissimuler une situation décidément récurrente : les lobbies semenciers et agricoles productivistes, complaisamment relayés par une majorité globalement aux ordres, continuent de faire la loi dans notre pays ».

05/05/2008

Le 13 mai, jour du vote sur les OGM, rappelons notre opposition lors d’un picnique sans OGM devant les préfectures et dans le jardin des Tuileries à Paris. Appel du WWF

Texte sur le site du WWF : « Le Grenelle de l’Environnement doit maintenant prendre son envol parlementaire. Nous ne le laisserons pas se 1551499608.jpgnoyer sur une scène politique éloignée des aspirations citoyennes. (…) L’urgence écologique l’impose. L’inaction serait criminelle.

La question des cultures d’OGM en plein champ est pour nous un test significatif de l’adhésion des décideurs politiques et économiques aux valeurs du Grenelle de l’Environnement. Le choix que feront les députés en votant la loi sur les OGM ne sera pas simplement un choix technique. Il sera avant tout un choix politique entre les impératifs de l’intérêt général et la somme à courte vue de quelques intérêts privés. (…) De ce choix dépendra aussi la confiance des citoyens dans la capacité de leurs représentants à traduire les attentes d’une société en mouvement.

Afin de démontrer l’importance de ce vote, les attentes du Grenelle de l’Environnement, nous vous invitons à une manifestation citoyenne, populaire et enthousiaste. Rendez-vous dans les jardins des Tuileries et devant toutes les préfectures de France le 13 mai 2008 à 13h pour un pique-nique sans OGM ! Rejoignez-nous ! Propagez cet appel autour de vous ! Ont déjà répondu à cet appel les organisations suivantes : WWF, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Agrisud, MDRGF, la Fondation Nicolas Hulot, LPO, la CGT, l'UICN, Fac Verte, Objectif BIO, La Ligue de l'enseignement, Green Cross, la Confédération Paysanne, Ecoforum, Collect-if, le CNIID, Good Planet, Le Festival du Vent, l'Alliance pour la Planète... »

Et n’oubliez pas la pétition « OGM, je dis non », et celle en soutien de l’amendement 252 pour montrer aux élus la détermination des citoyens. Les liens sont dans cette note.

Elena Pasca

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu