Avertir le modérateur

09/07/2008

Controverse aux Etats-Unis autour des directives préconisant de traiter l'excès de cholestérol dès 8 ans

Un article d'hier du New York Times - 8-Year-Olds on Statins? ("Des enfants de 8 ans sous statines?) - rend compte assez bien de la 2002643683.jpgcontroverse qui commence à faire rage aux Etats-Unis depuis que le public a appris, il y a deux jours à peine, le contenu des nouvelles recommandations de l'Académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics).

Cette société savante lourdement sponsorisée par l'industrie pharmaceutique préconise le traitement médicamenteux agressif de l'excès de cholestérol dès l'âge de 8 ans, de préférence par statines et/ou par des inhibiteurs de l'absorption intestinale du cholestérol, tels l'Ezétrol (ézétimibe). Un dépistage est préconisé dès l'âge de deux ans. J'en ai parlé en détail dans cette note.

L'obésite infantile devient une épidémie en France aussi. A qui la faute? Lire la note

Lire la suite

05/05/2008

Le 13 mai, jour du vote sur les OGM, rappelons notre opposition lors d’un picnique sans OGM devant les préfectures et dans le jardin des Tuileries à Paris. Appel du WWF

Texte sur le site du WWF : « Le Grenelle de l’Environnement doit maintenant prendre son envol parlementaire. Nous ne le laisserons pas se 1551499608.jpgnoyer sur une scène politique éloignée des aspirations citoyennes. (…) L’urgence écologique l’impose. L’inaction serait criminelle.

La question des cultures d’OGM en plein champ est pour nous un test significatif de l’adhésion des décideurs politiques et économiques aux valeurs du Grenelle de l’Environnement. Le choix que feront les députés en votant la loi sur les OGM ne sera pas simplement un choix technique. Il sera avant tout un choix politique entre les impératifs de l’intérêt général et la somme à courte vue de quelques intérêts privés. (…) De ce choix dépendra aussi la confiance des citoyens dans la capacité de leurs représentants à traduire les attentes d’une société en mouvement.

Afin de démontrer l’importance de ce vote, les attentes du Grenelle de l’Environnement, nous vous invitons à une manifestation citoyenne, populaire et enthousiaste. Rendez-vous dans les jardins des Tuileries et devant toutes les préfectures de France le 13 mai 2008 à 13h pour un pique-nique sans OGM ! Rejoignez-nous ! Propagez cet appel autour de vous ! Ont déjà répondu à cet appel les organisations suivantes : WWF, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Agrisud, MDRGF, la Fondation Nicolas Hulot, LPO, la CGT, l'UICN, Fac Verte, Objectif BIO, La Ligue de l'enseignement, Green Cross, la Confédération Paysanne, Ecoforum, Collect-if, le CNIID, Good Planet, Le Festival du Vent, l'Alliance pour la Planète... »

Et n’oubliez pas la pétition « OGM, je dis non », et celle en soutien de l’amendement 252 pour montrer aux élus la détermination des citoyens. Les liens sont dans cette note.

Elena Pasca

19/04/2008

La politique de santé publique face au lobby agro-alimentaire... La prévention de l'obésité infantile ne pèse pas lourd face aux intérêts privés

Prenons un extrait d'un article publié il y a un an par Marie Bénilde, Quand les lobbies (dé)font les lois, qui esquisse les enjeux et revient sur quelques étapes de la loi sur la santé publique:

« En ce mois de juillet 2004, le projet de loi sur la santé publique soumis au Parlement est loin d’imposer aux annonceurs de boissons, barres chocolatées ou biscuits des contraintes prohibitives en matière de communication publicitaire. Le nombre des jeunes de 6 à 15 ans victimes de surcharge pondérale et multipliant de ce fait leurs risques de maladies cardio-vasculaires a beau avoir triplé en un quart de siècle (pour atteindre 16 % de cette tranche d’âge), l’urgence ne semble pas s’imposer. Bien que le député (et médecin) Jean-Marie Le Guen (Parti socialiste, PS) alerte l’opinion sur un phénomène qu’il juge gravissime et qui touche un enfant de 8 ans sur cinq (…), le projet de loi présenté par le ministre de la santé de l’époque, M. Philippe Douste-Blazy, reste relativement modéré. Contrairement à la Suède ou au Québec, la France choisit en effet de ne pas interdire la publicité dans les programmes destinés aux moins de 12 ans. Le gouvernement s’est laissé gagner par les avocats de l’industrie alimentaire, qui mettent en balance leurs 140 milliards d’euros de chiffre d’affaires, leurs quatre cent vingt mille salariés et leur... 1,7 milliard d’euros bruts d’investissements publicitaires ».

Marie Bénilde parle de Douste-Blazy. Mais Xavier Bertrand n’a pas fait mieux lorsqu’il était ministre de la Santé, alors que des rapports officiels préconisaient l’interdiction pure et simple de la publicité encourageant les enfants à la consommation de sucreries. Cette séquence de l’émission de Canal+ « Faites passer l’info » montre Bertrand en train de se faire rappeler à l’ordre par le lobby agroalimentaire. Le ton de Jean-René Buisson (président de l’Association nationale des entreprises de l’agroalimentaire) oscille entre menace voilée et promesse de renvoi d’ascenseur. En tout cas, on n’a aucun mal à se rendre compte qui décide. Et, bien entendu, c'est l'intérêt privé des multinationales qui l'a emporté. La publicité se porte comme un charme - nous enfants un peu moins... - et le bandeau qui défile en bas pour dire qu'il faut bouger plus est en lettres tellement petites qu'il faudrait une loupe pour le voir...


Lobby agro
envoyé par lilalilou

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu