Avertir le modérateur

06/03/2013

Etude Séralini sur la toxicité du maïs OGM et du Roundup: réflexion sur les technosciences et les cobayes humains

Gilles-Eric Séralini, André Cicolella et moi sommes intervenus de concert lors de la table ronde sur les gilles-eric séralini,ogm rats tumeurs,florence poirier,toxicité roundup,ogm risques santé,pesticides risques santé,monsanto séralini,monsanto lobbying ogm,lobby agroalimentaire monsanto,scientisme technosciences,pétition séralini,séralini réponse critiques,maïs ogm roundup toxicité,séralini méthodologie étude ogm,séralini financement ogm,criigen ogm roundup,afbv conflits d'intérêts,séralini conflits d'intérêts,ethique expertise scientifique,reposabilité chercheurproblèmes majeurs du système de santé en France, lors du colloque Ecomédecine qui a eu lieu les 26 et 27 octobre 2012 à Paris. Dans son exposé, Gilles-Eric Séralini a largement répondu aux critiques reprises en choeur par les media. Peu de journalistes se sont intéressés aux faits, et très rares sont ceux qui sont allés lire par eux-mêmes l'étude [1] en entier - ce qui permet de voir immédiatement  la faiblesse conceptuelle de ces critiques... Heureusement, des scientifiques se sont mobilisés pour le défendre, en lançant une pétition et en intervenant dans tous les media qui ont bien voulu être un peu plus ouverts, de même que pour démonter, avec l'aide de militants écologistes, certaines rumeurs lancées pour tenter de discréditer Gilles-Eric Séralini (il n'aurait pas eu de bonnes évaluations par ses pairs, il aurait eu des intérêts personnels dans ce qui serait une bonne "affaire" pour les enseignes de grande distribution qui ont co-financé l'étude, etc.)

Je n'ai pas eu le temps de faire un article au moment de la réponse de Gilles-Eric Séralini, mais ai contribué à diffuser ses arguments en faisant suivre des documents aux personnes et aux organisations que je connais. Je profite de la reconstruction de la première partie de cette page pour reprendre ses arguments dès que possible. En attendant de reprendre ces documents-là, des réponses sont disponibles sur le site du CRIIGEN (voir plus bas).

La deuxième partie de la page reste telle quelle, avec mes commentaires.

Le monde selon les technosciences: des cobayes de laboratoire aux cobayes humains

Au cours de son exposé lors du colloque Ecomédecine (26 et 27 octobre 2012 à Paris), présentant les OGM sous l’angle de l’impact potentiel sur la santé publique, Gilles-Eric Séralini a formulé des réponses claires et détaillées aux critiques portant sur les supposées faiblesses méthodologiques de son étude. Ces réponses étant donc formalisées et disponibles, il m’a paru essentiel qu’elles soient diffusées et évoquées lorsque le sujet est abordé, pour ne pas donner l’impression d’une défense qui ne serait pas basée sur les faits, mais serait partiale, car faite par des scientifiques ou des militants ayant les mêmes positions quant aux OGM.

Lire la suite

03/03/2012

Toxicité du maïs OGM de Monsanto MON 810 confirmée. Arrivera-t-il bientôt en France ?

Après l'extrait d'une chronique de Hervé Kempf ("Ubu président") sur la disparition de l'écologie du paysage préélectoral et des commentaires sur la mollassonnerie de la demande française de moratoire sur le maïs transgénique MON 810 de Monsanto, qui pourrait n'être que de pure forme, je reprends un communiqué de presse. Daté du 29 février 2012, il est signé par la Fondation Sciences Citoyennes et le ENSSER logo.gifréseau ENSSER (European Network of Scientists for Social and Environmental Responsibility : Réseau européen des scientifiques pour une responsabilité sociale et environnementale). Plusieurs scientifiques de Sciences Citoyennes participent à ce réseau.

L’on voit à nouveau que les discours marketing de Monsanto sont infirmés jour après jour par les recherches : l’insecticide produit par la variété MON 810 ne tue pas seulement les insectes ciblées, mais aussi d’autres. La toxine Bt constitue un danger aux proportions inconnues, imprévisibles et incontrôlables.

Or la pression des lobbyistes qui promeuvent les intérêts de Monsanto auprès des décisionnaires nationaux et européens et très forte et la clause de sauvegarde française pourrait n’être bientôt qu’un souvenir. Certes, le 20 février, la France a demandé de nouveau à l’Union européenne de suspendre l’autorisation du MON 810 et précisé que le pays pourrait prendre des "mesures conservatoires" d’interdiction temporaire de la culture de ce maïs insecticide Bt.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu