Avertir le modérateur

27/02/2017

Rébellion contre l'ordre des médecins. Soutien au Dr Dominique Huez. Manifeste pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale

[Mise à jour du 18 avril 2017: Plusieurs articles ont été postés depuis, accessibles en descendant sur cette page. Le plus important est celui-ci, qui contient un dossier informatif détaillé, une vidéo avec le Dr Huez et le texte intégral d'une pétition lancée le 24 mars: "Contre la collusion entre les employeurs et l'Ordre des médecins."]

Je reproduis plus bas l'annonce du MIOP (mouvement médical d'insoumission ordinale partielle) - rébellion que j'attends depuis longtemps contre le Conseil national de l'ordre des médecins (CNOM), cette institution vichyste dont la simple existence est une négation de la République, une négation des acquis de la Révolution mettant fin aux ordres de l'Ancien régime, afin qu'aucun esprit de corps ne fasse barrage entre les citoyens et la loi commune.

médecine de travail,santé au travail,dominique huez procès,ordre des médecins discipline,ordre des médecins critique,maladies professionnells,lanceur d'alerte risques professionnels,manifeste santé et travail,syndicat de la médecine générale santé et travail,protection des lanceurs d'alerte,mouvement d'insoumission ordinale partielle,attributions de l'ordre des médecins,conseil national de l'ordre des médecins discipline,loi le chapelier corporations,ordre des médecins corporatisme,médecine libérale corporatisme,secteur libéral à l'hôpital public excès,horace roman conflits d'intérets,recherche médicale conflits d'intérêts,ordre des médecins conflits d'intérêts,ordre des médecins conventions industrie, formation médicale continue ordre des médecins,ordre des médecins industrie pharmaceutique,plainte ordre des médecins,maltraitance ordre des médecins,protection santé salariés,médecin de travail rôle,médecine de travail indépendance

Je détaille ces considérations plus bas et reprends le communiqué intersyndical paru le 1er février 2017 sur le site du Syndicat de la Médecine générale (SMG), qui peut être signé par d'autres associations et organisations: MANIFESTE pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale: passons à l’offensive !

A noter aussi le numéro 76 (janvier 2017) de la revue Pratiques. Cahiers de la médecine utopique: "Travail et santé: Passer de la plainte à l'offensive". Il est en plein dans l'actualité, compte tenu, entre autres, de la pétition mise en place hier par Annie Thébaud-Mony, spécialiste de la santé au travail et des cancers professionnels, afin de protester contre la Commission européenne. Celle-ci veut satisfaire les industriels qui demandent la baisse des seuils d'exposition aux substances cancérogènes. Pour ce faire, elle utilise les fameux comités d'experts grevés de conflits d'intérêts avec les industriels... Les détails sur cette pétition, des liens, des commentaires sur la "société cancérigène" et les implications médicales de l'industrie du cancer sont dans cet article, qui contient aussi une lettre-type à envoyer aux députés européens et l'article du Monde qui a dévoilé les conflits d'intérêts des experts européens. 

Plus bas, je reprends aussi le communiqué, paru début février 2017, de plusieurs organisations et syndicats qui soutiennent le Dr Dominique Huez (voir son blog), médecin du travail et lanceur d'alerte, qui a été poursuivi par l'Ordre des médecins. Celui-ci a donné suite à la plainte d'un employeur qui n'a pas apprécié que le Dr Huez reconnaisse les risques professionnels auxquels un employé était exposé dans une centrale nucléaire.

Lire la suite

11/08/2008

L’Ordre des médecins allemand critiqué par l’Office antitrust pour des publicités en guise de formation médicale continue

Voici un article du journal Süddeutsche Zeitung (à peu près l’équivalent de notre Libération), en loi antitrust pharmaceutique,monopole pharmaceutique,concurrence industrie pharmaceutique,formation médicale continue prestataires,marketing pharmaceutique,office antitrust industrie pharmaceutique,formation médicale continue allemagne,formation médicale industrie pharmaceutique,ordre des médecins conflits d'intérêts,ordre des médecins formation médicale continue,ordre des médecins allemagne,ordre des médecins industrie pharmaceutique,conflits d'intérêts formation médicale continue,facultés de médecine industrie pharmaceutique,corruption médecins,publicité pharmaceutique,conseil de l'ordre des médecins conflits d'intérêts,formation médciale continue en ligne,e-learning médecine,ordre des médecins critiquedate du 2 juillet 2008 : Werbung in Schulungen (« Des publicités dans les programmes de formation »).

 

Je traduis le texte de Kristina Läsker, qui a été cité par la revue médicale indépendante Arznei-Telegramm dans un article mettant l’accent sur les conséquences de cette désinformation publicitaire pour l’ensemble de l’information-santé : La formation médicale continue accréditée par l’ordre des médecins : foire publicitaire et capitulation devant les firmes.

 

Pas besoin de commentaires détaillés. Si ce n'est pour souligner l'évidence: la situation est la même en France, parce que l'ordre des médecins (le CNOM: Conseil national de l'Ordre des médecins) est le garant des relations des médecins avec les laboratoires pharmaceutiques. Tout médecin qui signe une convention avec une firme pharmaceutique - pour être consultant, recevoir de l'argent pour intervenir lors d'une formation médicale continue, lors d'un congrès, etc. - doit soumettre cette convention au conseil départemental de l'Ordre des médecins. Qui est totalement libre de refuser. Mais qui ne refuse jamais, dans les faits...

 

Les médecins ne sont pas des victimes des industriels.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu