Avertir le modérateur

20/05/2008

Pollution de la nature par la surconsommation de médicaments et de cosmétiques. Un usage raisonnable limiterait les risques pour la santé et la nature

Pharmacritique avait repris des caricatures de Mike Adams montrant l’effet nocif de la surconsommation humaine (et animale) de 1366769262.jpgmédicaments sur l’environnement puis sur la santé des animaux et des hommes.

Toute la filière du médicament - de la production à la consommation et au retour dans la nature sous forme de pollution - crée des risques toxiques pour l’environnement. Ce qui veut dire une double toxicité pour les hommes. Le meilleur exemple est celui des « substances à action endocrine (SAE) » ou « perturbateurs endocriniens », sur lesquels nous reviendrons.

Voici un texte de Sharon Batt - chercheuse en santé, militante à l’Action pour la protection de la santé des femmes -, intitulé La boucle bouclée : les médicaments, l’environnement et notre santé, qui illustre bien le cercle vicieux de toxicités multiples et croisées résultant de nos habitudes de surconsommation de produits chimiques, et surtout de médicaments.

Lire la suite

28/04/2008

Bioterrorisme pharmaceutique par les voies naturelles. Rien ne se perd, tout se transforme (caricatures)

Toute la production de nos amis de l’industrie pharmaceutique a des implications naturelles multiples… nous rappelle Mike Adams.

8bb399ea6866b42bd6fa4057b9430676.jpg

Elle est biodégradable dans tous les sens du terme: elle dégrade même la nature!! C'est dire! Et voici le nouveau genre de bioterrorisme, écologique et qui ne requiert aucun cours de pilotage ou autre ;-) Fallait y penser… Dans la caricature, le chef se lamente : « Non mais ! Vous appelez ça terrorisme ?? » Et les hommes de main répondent : « Pas de souci, chef ! On vient de se faire prescrire des médicaments et maintenant on empoisonne l’alimentation en eau ! » Le fait est que les médicaments se retrouvent effectivement dans l'eau, en passant en partie par nos déjections et nos poubelles. Un usage rationnel du médicament est une pratique écologique qui préserve la santé de la nature dans son ensemble, comprenant les êtres humains.

b4f2f24347bfd01da89d57f3b15d72b0.jpg

13/04/2008

Incinération: les politiques refont l'erreur de l'amiante en laissant faire les industriels. Le rapport du GESDI détaille les risques énormes pour la santé et l'environnement

Voici le très alarmant Rapport élaboré par le Groupe des experts scientifiques sur les dangers de l’incinération 09633832bc2fe0de71eb20fb168f31ee.jpg(GESDI), publié le 17.09.2007: Expertise nationale concernant les alternatives à l’incinération et aux décharges : aspects environnementaux, sanitaires et socio-économiques.

« Notre pays n’a en réalité aucune politique nationale de gestion et de traitement rationnel des déchets », contrairement à d’autres pays européens, soulignent les auteurs. Ils urgent les autorités à « ne pas refaire l’erreur de l’amiante » et ne pas laisser les lobbies industriels triompher encore une fois au détriment de la santé publique. L’inertie des politiques et leur volonté de privilégier les profits économiques laissent la porte ouverte à la répétition des catastrophes : « Avec la promotion de l’incinération ou de la coincinération telle que le font aujourd’hui les industriels, il est clair que le même type de processus et d’erreurs est en place ».

Extraits du rapport: « Ce qu’est un incinérateur : un brûlot géant duquel s’échappent de très nombreuses substances toxiques, retrouvées dans l’air et les résidus solides. Les dioxines sont l’arbre qui cache la forêt.

Lire la suite

Les incinérateurs de déchets responsables de cancers. Etude de l'Institut de veille sanitaire (résultats définitifs revus à la hausse)

Le 27 mars 2008, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publiait sur son site un rapport auquel il n’a pas fait trop de 687cba5874301555908bbfb2561ec05e.jpgpublicité… Incidence des cancers à proximité des usines d’incinération d’ordures ménagères. Rapport d’étude et synthèse (PDF à télécharger à partir de cette page). Les résultats préliminaires de cette « étude écologique de type géographique, réalisée dans le cadre du Plan cancer 2003-2007 » avaient été publiés à l’automne 2006, suscitant une réaction immédiate du Centre national d'information indépendante sur les déchets (CNIID) intitulé Cancer : l’incinération coupable 

Les résultats qui viennent d’être publiés sont plus alarmants, même si l’Institut de veille sanitaire impute cette augmentation des taux de cancer (de la population vivant à proximité) uniquement aux incinérateurs de la vieille génération qui auraient rejeté des substances cancérogènes dans l’environnement. Le résumé indique qu’une « relation statistique significative est mise en évidence entre l’exposition aux panaches d’incinérateurs et l’incidence, chez la femme, des cancers toutes localisations réunies, du cancer du sein et des lymphomes malins non hodgkiniens. Un lien significatif est également retrouvé pour les lymphomes malins non hodgkiniens chez les deux sexes confondus et pour les myélomes multiples chez l’homme uniquement.

Lire la suite

27/03/2008

Monsanto: nette augmentation des profits et forte croissance prévue grâce aux semences OGM

Monsanto n’en a cure des critiques et mises en cause, puisque les décideurs politiques et les agences de régulation sont acquis à sa cause (la cause de ses profits, faut-il le rappeler ?). On a vu que la Commission européenne devrait décider en faveur de ses nouveaux plants de maïs, pour l’alimentation humaine et animale. Tout sourit à Monsanto, qui revoit ses objectifs financiers nettement à la hausse, et pour la deuxième fois cette année...

Mais quelles sont donc les stratégies donnant autant de profits? Monsanto aurait-il une recette infaillible? Il se trouve que oui: la pollution durable! Vous en aurez un (énième) exemple concret en lisant la traduction française de l’article du Guardian « Monsanto, la pollution durable », juste après la dépêche AFP annonçant les brillants résultats financiers.

Lire la suite

18/03/2008

Halte au manque d’eau potable et d’équipements sanitaires au Tiers-Monde! Signez la pétition.

Pétition lancée par l’ONG WaterAid America, adressée aux candidats à l’élection présidentielle aux Etats-Unis, donc au futur président. Elle peut être signée par tout le monde, bien entendu. D'ailleurs, sur le site qui héberge cette pétition, il y en a d'autres concernant des questions écologiques et de protection sociale.

« Chaque jour, 5.000 enfants meurent de maladies diarrhéiques qu’on pourrait aisément prévenir. Des millions d’autres enfants ne vont pas à l’école et des millions d’adultes ne sont pas en état de travailler. La cause : 40% de la population du monde manque d’eau potable et d’équipements sanitaires. La grande majorité de ces personnes vivent avec moins de deux dollars par jour, prises dans un cercle vicieux de pauvreté et de maladies. On ne pourra pas briser ce cercle vicieux sans s’attaquer à la crise silencieuse de l’eau et de l’insalubrité.

Mais une volonté politique forte et efficace du futur président des Etats-Unis peut améliorer la vie des personnes vivant dans une pauvreté extrême et faire progresser les questions globales de santé, d’environnement et des droits de l’homme. S’attaquer à la pénurie d’eau potable et d’équipements sanitaires qui sévit dans le monde ne peut qu’améliorer la situation dans tous ces domaines.

Exigez du futur président qu’il fasse de ces questions une priorité majeure et qu’il s’engage à distribuer l’aide financière américaine aux pays pauvres qui en ont vraiment besoin, et non seulement aux pays alliés des Etats-Unis. Signez la pétition maintenant. »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu