Avertir le modérateur

07/03/2011

La presse médicale: organe publicitaire de l'industrie pharmaceutique pour la dé-formation médicale continue...

Le 28 février 2011 paraissait sur le site du Canadian Medical Journal une enquête d’Annette Becker et al intitulée « The association Plantu presse médicale lèche-bottes.jpgbetween a journal’s source of revenue and the drug recommendations made in the articles it publishes » (L’association entre les sources de revenus des journaux médicaux et les recommandations de médicaments contenues dans les articles).

Les résultats montrent sans aucun doute possible que la presse gratuite allemande – financée exclusivement par les publicités des laboratoires pharmaceutiques – recommande presque toujours les médicaments en question, alors que la presse indépendante se prononce généralement contre les mêmes médicaments… Les journaux médicaux ayant des sources mixtes de financement se situent entre les deux.

Cette enquête vaut tout autant pour la France et confirme, si besoin était, tout ce qui a déjà été dit quant à l’influence néfaste sur les prescriptions et à la désinformation résultant du financement industriel de la filière médicament, depuis la recherche clinique jusqu’à la formation et à l’information médicales des professionnels comme des associations de patients et du grand public.

Je rappelle les articles parus sur Pharmacritique sous la catégorie « Media, presse médicale, organes publicitaires des lobbies » et l’article détaillé traitant spécifiquement de la presse gratuite appartenant majoritairement à l’empire de Gérard Kouchner.

Avant de passer à l’article proprement dit, il me semble essentiel de rappeler quelques grandes lignes de ce que l’on sait sur les conséquences du "sponsoring" par l'industrie pharmaceutique – forme majeure de conflits d’intérêts – et des biais qui en résultent, à tous les niveaux de la filière médicament.

Cette caricature de Plantu - dont j'ai malheureusement perdu l'endroit original de parution - est éloquente...

Lire la suite

23/07/2008

Procès Zyprexa: charge virulente du juge contre les autorités sanitaires qui ont laissé faire Eli Lilly

Le juge new-yorkais Jack Weinstein a prononcé le 17 juillet les arguments en ouverture du procès contre Eli Lilly pour les effets indésirables 1908805734.jpgde l'antipsychotique Zyprexa (olanzapine). Pharmalot a scanné le texte, qu’on peut lire sur cette page.

Il contient une charge d’une rare véhémence contre les instances publiques de régulation, les autorités sanitaires et particulièrement contre l’agence du médicament (FDA). Que ne donnerions-nous pas pour avoir un jour un cadre législatif-juridique qui permette à nos juges de nommer un chat un chat, et ce publiquement ! On peut toujours rêver…

Quelques liens sont insérés à la fin du texte, pour plus de détails sur l'affaire Zyprexa.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu