Avertir le modérateur

08/07/2011

Claude Béraud: la logique comptable sous des dehors humanistes

Texte retiré le 29 octobre 2016 (Titre donné par moi lors de la relecture: "Menaces sur l’assurance maladie: entre fictions et réalités").

Il est dit ailleurs: le comportement de Claude Béraud me donne envie de vomir. Il est l'exacte négation de la morale. J'ai eu tort, je me suis fait avoir, il me faut rectifier. Cela commence par retirer tous les textes et par demander à Claude Béraud de retirer tout ce qui vient de moi dans ces textes. Ce qu'il a fait en octobre 2015 était trop, même pour quelqu'un comme moi. Je donnerai les détails, parce que je dois défaire l'image que j'ai moi-même construite, certes en y croyant à l'époque et en cherchant des excuses pour tous les dérapages, à savoir parler de Claude Béraud en termes d'éthique et de morale.

Je n'ai jamais accepté d'être un ghostwriter.

Je n'ai jamais donné mon accord pour qu'il utilise mon travail en dehors de Pharmacritique, que ce soit sur internet et/ou dans des livres.

Claude Béraud peut évidemment faire ce qu'il veut de ce qu'il a lui-même produit (y compris avec l'aide de personnes autres que moi, puisqu'il suffit d'aller lire son blog pour voir que les textes parus ailleurs ont été retravaillés). Mais il ne peut pas faire ce qu'il veut de mon travail. Il a assez profité, de toutes façons, même en dehors du travail de réécriture. La demande concerne aussi l'éditeur du dernier livre, Thierry Souccar, qui n'a pas pris la peine de poser la question, alors que près d'un tiers du corps du livre était déjà paru sur Pharmacritique.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu