Avertir le modérateur

18/09/2008

Marcia Angell dénonce la manipulation de la recherche clinique et le contrôle de l’information médicale par l'industrie pharmaceutique

Cet excellent texte de Marcia Angell porte sur les multiples manipulations et mensonges qui décrédibilisent l’ensemble de la recherche observance Prescrire.jpgmédicale et les publications et pratiques cliniques qui en résultent. Le titre original est Industry-Sponsored Clinical Research. A Broken System (La recherche clinique financée par l’industrie: un système grippé). Ici comme ailleurs, Angell nous oblige à ouvrir les yeux et à nous interroger sur notre propre complicité dans la perpétuation de ce système pourri qui entérine une manipulation par une autre, à l’infini…

Pharmacritique vous propose une traduction de ce texte paru dans le JAMA du 3 septembre, qui contient deux autres commentaires sur plusieurs formes de conflits d’intérêts en médecine. Nous avons traduit l’un d’eux dans la note Arnold Relman s’en prend aux médecins inféodés aux firmes, auxquelles ils abandonnent jusqu'à leur formation médicale continue. Les textes de Relman et d’Angell sont complémentaires.

Lire la suite

03/06/2008

Les conflits d’intérêt: tare de naissance du Gardasil. Constella Group fait de la pub pour Merck et GSK, établit la liste d'agents oncogènes et recueille les effets secondaires au VAERS...

Il faut remonter un peu dans le temps pour mieux comprendre à quel point ce vaccin est un énorme conflit d’intérêts et sa généralisation une 357304613.jpg« folie » dans un vide démocratique qui permet des collusions d'intérêts entre politiques et firmes pharmaceutiques, comme le disait le Pr Alvarez-Dardet. Lorsque des hommes politiques nous vendent un vaccin avant même que les "experts" se prononcent là-dessus, on sait d'avance quelle sera la décision...

(C’est Alvarez-Dardet et l’excellente revue allemande indépendante Arznei-Telegramm qui ont ouvert le feu de la critique en Europe. Et l’opinion publique allemande est de plus en plus hostile au Gardasil (nous avons parlé de cela comme des analyses de la revue dans plusieurs notes réunies sous les catégories Gardasil (divers) et Gardasil : très critiqué à l’étranger).)

L’article d’un chien de garde (« watchdog ») américain, paru dans le Journal Sentinel en avril 2007, parle des débuts de l’affaire Gardasil, aux Etats-Unis, avec Merck dans le rôle principal (de distributeur de billets) et les institutions de santé publique comme figurants plumés… Entre les deux, l’une de ces sociétés privées spécialisées dans la sous-traitance médicale, travaillant par projets, sous contrat soit avec une institution publique soit avec un laboratoire privé. D’où leur nom : contract research organizations (CRO) ou sociétés de recherche sous contrat (SRC).

Mais il y a comme un léger problème quand la même CRO est payée en même temps par les autorités fédérales américaines et par un laboratoire, et ce pour travailler sur le même sujet… Un énorme conflit d’intérêt qui devrait suffire à lui seul à discréditer les produits de ce travail… Le Gardasil, en l’occurrence, puisque la CRO Constella Group a été partie prenante dès le départ.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu